AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Surprise, it's me !!

 :: Archives :: Fini Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Points : 444
Messages : 343
Date d'inscription : 02/03/2018
Lun 12 Mar - 20:19


Surprise it's me
Les routes les plus difficiles mènent aux plus belles destinations.
Tenue- Avançant dans les rues de Gangnum, je ne m’attarde pas sur les différentes vitrines qui peuvent croiser mon chemin. Premièrement, parce que je ne suis pas du genre à dépenser mon argent facilement et deuxièmement, ce qui est sans doute d’ailleurs la principale raison, c’est parce que j’ai déjà une destination bien définie.

Ayant terminé les cours assez tôt et n’ayant pas de séance photo au programme, j’avais dans un premier temps envisagé de passer du temps avec Hiro. Seulement plus les secondes me rapprochant de la sonnerie de fin de cours avançaient, plus une envie grandissante de retrouver le doux sourire de cet homme naquit en moi.

Ma rencontre avec lui avait été le fruit du hasard. Blessé, je m’étais aventuré dans son café sans trop me soucier de lui, dans l’unique but, de trouver pendant une petite heure un endroit ou reposer mon corps meurtri. Seulement voilà, en croisant son regard, en le laissant toucher mon corps pour me soigner, je sus que ma rencontre avec lui allait changer ma vie. Je ne savais cependant pas encore à quel point.

Avec le temps, venir dans son café avant mes cours est devenu une habitude. Entre sa voix, voir son sourire, tout cela est devenu essentiel pour moi. Je ne peux d’ailleurs le nier, j’ai très vite ressenti une étrange attirance pour lui. Je sais cependant, que ressentir ce genre de chose n’est pas bien, et cela, même si je ne me suis pas encore rendu compte que je suis déjà occupé à tomber amoureux de lui. Fréquenter des garçons est une chose très mal vu dans notre société, mais ma place entant que Chaineup empire encore la chose. Pour mon bien et le sien, je sais pertinemment que j’aurais dû imposer rapidement une distance entre nous. Cependant, cela été plus fort que moi, tout en lui me pousse à garder le contact, comme s’il s’avait exactement quoi dire et quoi faire pour me retenir dans ses filets.

Pourtant, je sais que je dois me méfier. Que dans cette ville, n’importe qu’elle Army peut se cacher derrière un visage innocent. Par peur de me rendre compte qu’il est contre New Life Corp, j’ai d’ailleurs toujours soigneusement évité d’aborder le sujet de la robotique avec lui. Dans l’hypothèse où il serait contre le mode de vie imposé par cette société tyrannique, je serais forcément obligé d’ouvrir une enquête sur lui et, je me refuse de faire une telle chose.

Arrivant finalement à hauteur de son café, je chasse rapidement mes idées noires en secouant vivement la tête. Pas question de gâcher ma visite surprise, en songeant à ce genre de chose horrible. Arborant donc le plus beau de mes sourires, j’entre finalement à patte de velours dans son café. Au vu de l’heure, je sais pertinemment qu’il n’est pas loin de fermer boutique et que donc, de ce fait, plus aucun client ou presque ne se trouveraient à l’intérieur. Bonne occasion pour moi donc, d’agir à ma guise sans avoir le regard réprobateur des gens sur ma personne.

Passant donc la porte, tout en essayant de ne pas faire sonner la petite cloche accrochée au mur, je suis ravie de voir que, comme prévu, plus personne ne se trouve dans la boutique. Jetant donc un rapide coup d’œil, derrière le comptoir, je ne vois pas dans un premier temps Jae Won. Me doutant qu’il doit se trouver dans l’arrière-boutique, je m’y dirige donc silencieusement, tout en affichant un sourire en coin en voyant finalement le dos de ma cible apparaître dans mon champ de vision. Bondissant sur ma proie telle un chat sur une souris, je place rapidement mes mains sur ses yeux tout en collant mon torse à son dos.

-« Devine qui sait ? »

code by bat'phanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 207
Messages : 204
Date d'inscription : 10/03/2018
Jeu 15 Mar - 18:58
Tokunaga Nao & Jae Won  

Surprise, it's me !!
La journée finie, Jae Won tourna la pancarte pour indiquer que le café était fermé et s’étira en soufflant un coup avant de commencer à nettoyer le lieu. Eun Mi ne travaillait pas cette après-midi, elle avait cours, il s’était donc occupé du commerce tout seul mais ça ne l’avait pas dérangé. Il savait que son employée avait ses études à côté et il aimait bien servir en plus de préparer les commandes, même si c’était pas mal fatiguant. Il sourit en regardant l’endroit où il travaillait, un endroit qu’il avait construit et dont il s’occupait avec plaisir. Il n’échangerait sa place pour rien au monde. Avec un sourire, il se dirigea vers l’arrière-boutique pour prendre ce qu’il fallait afin de nettoyer le sol du café mais il eut à peine le temps d’avancer le bras vers la serpillère qu’un poids vint s’écraser sur son dos alors que des mains couvrirent ses yeux. Il réprima un sourire, sachant pertinemment de qui il s’agissait, il était plutôt content de le savoir là et, pour l’embêter, il eut envie de jouer avec sa jalousie. C’était quelque chose d’agréable selon lui, ça montrait qu’ils tenaient à lui un chouïa. Il connaissait le jeune homme avant même leur rencontre, il avait tout fait pour savoir tout de lui jusqu’à pouvoir l’approcher. Il n’avait rien eu à faire à ce moment-là, juste attendre qu’il vienne trouver refuge dans le café. Jae avait été surpris mais il l’avait soigné, profitant de cette occasion pour entrer dans sa vie avec l’intention de ne jamais la quitter. Il s’en fichait que ce soit un homme, après tout, on ne tombe pas amoureux d’un sexe mais d’une personne selon le jeune homme. « Hmm… J’aurais bien dit Eun Mi mais la voix est trop grave et les mains sont différentes… Je dirais bien Si Yun mais je pense pas que ce soit son genre… Hmmm… » Il fit mine de réfléchir encore quelques secondes puis posa les mains sur celles du jeune homme. « J’aurais bien dit que je suis content de te voir Nao mais, actuellement, je ne vois rien. »
Il baissa doucement les mains du cadet puis se tourna vers lui avec un sourire chaleureux puis se pencha pour déposer un baiser sur le coin de ses lèvres. « Là, je peux dire que je suis content de te voir petit chat. Tu vas bien aujourd’hui ? » Même si l’arrière-boutique n’était pas l’endroit le plus classe, c’était un endroit où ils n’étaient pas exposés à tous les passants curieux. Jae Won ne comprenait pas la façon de pensées des homophobes, pour lui on aime une personne pour sa personnalité, pour ce qu’elle nous apporte par son amour et non pas pour son sexe. Néanmoins, il savait que c’était en dehors des mœurs de penser ainsi et c’est pour cela qu’il faisait attention. Il ne voulait pas perdre Nao à cause d’idiots trop stupides pour accepter qu’on puisse aimer une personne du même sexe que nous. « Tu travailles ce soir ou on a la soirée pour nous ? » Bien entendu, en bon stalkeur, l’aîné connaissait très bien l’emploi du temps de son petit protéger.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 444
Messages : 343
Date d'inscription : 02/03/2018
Mer 21 Mar - 18:26


Surprise it's me
Les routes les plus difficiles mènent aux plus belles destinations.
Tenue- Les mains posées sur les yeux de mon ainé, mon sourire disparaît bien vite en entendent les mots s’échapper de ses lèvres. Je le sais très bien qu’il dit certainement ce genre de chose pour me taquiner, je ne peux cependant pas empêcher mon cœur de se serrer douloureusement dans ma poitrine. Bien que cela soit probablement stupide, j’ai déjà du mal à me faire à l’idée que Jae Won puisse avoir un meilleur ami aussi intime que Si Yun, mais s’il n’avait s’agit que de lui dans cette phrase, probablement que cette fois, j’aurais pu passer au-dessus. Cependant, le fait que le gérant du café mentionne en premier lieu Eun Mi et plus précisément ses mains me fait bouillir de l’intérieur. Pour qu’il puisse faire la différence avec les miennes, c’est très probablement qu’il a dû les toucher un nombre incalculable de fois. Des images d’eux occupées à se faire les yeux doux envahi d’ailleurs bien vite mon esprit tandis qu’instinctivement, je viens pousser l’intérieure de ma joue avec ma langue, signe on ne peut plus trompeur que ma jalousie est au plus haut.

Moi qui voulais lui faire plaisir et passer un bon moment s'est finalement raté. Mais alors que je m’apprête à enlever mes mains de ses yeux pour le libérer de mon emprise, ses mains venant se poser sur les miennes m’empêchent de faire quoi que ce soit. Ce n’est qu’un simple contacte et pourtant, c’est immédiat, mon cœur se met à battre plus rapidement comme envoûté par la douceur de sa peau.

Le laissant retirer délicatement mes mains, je reste immobile à le fixer bêtement comme si je ne l’avais encore jamais vu. Je ne comprendrais jamais comme est-ce qu’il arrive à me procurer autant d’effet avec si peu de chose. Déjà lors de notre rencontrer, j’ai immédiatement été irrésistiblement attiré vers lui. Entre nous, il y a une tension indescriptible, un quelque chose qui me pousse irrémédiablement vers lui et qui me fait découvrir des sensations que je n’avais encore jamais connu jusque-là. Pour vous avouer, je ne comprends encore pas bien comment il ne sait toujours rien passé entre nous tant il me fait de l’effet. Pourtant, ce n’est pas l’envie qu’il m’en manque. J’ai d’ailleurs voulu goûter à ses lèvres un nombre inimaginable de fois, mais à chaque fois, tout comme aujourd’hui, au lieu de dévier mes lèvres lorsqu’il s’approche de moi, je me contente de fermer bêtement les yeux pour savourer le contacte de ses lèvres sur le coin des miennes.

-« Moi aussi, je suis contente de te voir, murmurais-je comme un secret tout en rouvrant les yeux pour admirer son tendre visage. Tu sais bien que je vais toujours bien quand je suis avec toi. »

C’est plus fort que moi, je sais parfaitement que je ne dois pas dire ce genre de chose, que je ne dois pas garder nos corps aussi proches l’un de l’autre et pourtant, malgré toute la bonne volonté du monde que je peux y mettre, mon corps n’en fait toujours qu’à sa tête. Fort heureusement pour moi, nous sommes dans un endroit légèrement plus isolé ce qui me permet d’être un peu plus naturel avec lui contrairement aux fois où l’on se retrouve en public.

-« Tu sais bien que je travaille presque tous les soirs Jae, mais tu as de la chance pour une fois, je ne commence qu’à une heure du matin. Ça nous laisse largement le temps de passer un peu de temps ensemble. »

Voilà encore une chose que je n’aurais jamais dû se laisser instaurer entre nous. Nul doute que si New Life Corp découvre un jour que l’un de ses pions passe ses soirées en compagnie d’un homme, cela finira très mal pour moi. Raison aussi, pour laquelle je mets autant de distance entre nous quand nous ne sommes pas tout seul.

-« Bon, aller laisse-moi t’aider, prononçais-je tout en attrapant la serpillière placée derrière lui. Le petit bonbon rose que je suis va t’aider à nettoyer tout ça, mais je te préviens ça ne sera pas gratuit. »

Un tendre sourire affiché sur le visage, je me détache alors de lui direction la salle principale. Remontant les manches de mon pull rose, sous lequel je ne porte rien,bien trop grand pour moi, mais parfait pour cacher mon tatouage ainsi que mon corps qui me fait à présent horreur depuis que je suis forcé de porter en moi cette technologie, j’attends que Jae Won me rejoigne pour me mettre au travail.

-« Au fait dit moi …. Tu es proche d’Eun Mi ? Je te demande ça parce que pour reconnaître ses mains sur ta peau, vous devez être plutôt intime non ? »

Jae Won et moi, nous ne sortons pas ensemble, j’ai même du mal à définir notre relation alors bien sûr s’il venait à m’annoncer sortir avec son employée, je n’aurais rien à dire là-dessus. Cependant, je ne pourrais certainement pas m’empêcher de souffrir face à cette nouvelle. En très peu de temps, le gérant du café est devenu un élément essentiel à ma vie, et s’il venait à m’abandonner pour une personne, je ne m’en remettrais certainement pas.
code by bat'phanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 207
Messages : 204
Date d'inscription : 10/03/2018
Jeu 22 Mar - 1:37
Tokunaga Nao & Jae Won  

Surprise, it's me !!
A vrai dire, Jae Won avait bien senti la tension dans le corps de Nao mais n’avait rien dit puis avait commencé à prendre ses mains pour les baisser puis s’était tourné avant de déposer un baiser sur le coin de ses lèvres. Il désirait l’embrasser réellement mais il voulait vraiment que Nao le désire aussi. Qu’il assume qu’il ressente quelque chose pour lui, le coréen pensait ne pas s’avancer en disant cela, ça se sentait dans son comportement mais il comprenait le fit qu’il n’ose pas en parler. La société, en plus d’être pourrie jusqu’à la moelle, était homophobe. Il n’aimait pas l’idée de devoir se cacher dans la rue alors qu’il était avec l’élu de son cœur mais il le faisait pour éviter les représailles. Il le faisait pour ne pas perdre la personne dont il était tombé amoureux quitte à passer au-delà de ce principe. Il lui sourit tendrement et déposa un baiser sur son nez. « Tu es vraiment adorable Nao, je crois que je vais finir par te kidnapper et te garder pour toujours. » Il avait dit cela sur un ton amusé bien qu’il soit fortement capable de le faire un jour si sa possessivité et sa jalousie devenaient trop fortes. Oui, il pouvait vraiment aller loin.
Jae Won fit une moue en entendant l’heure à laquelle le plus jeune devait aller travailler. Certes, ils allaient pouvoir passer du temps ensemble mais ils n’allaient pas pouvoir passer toute la nuit ensemble. De plus, le coréen savait que Nao avait un autre travail mais il n’arrivait pas à identifier lequel ce qui le frustrait et il ne se voyait pas lui demander. Il sentait qu’il y avait des non-dits. De sa part, il y avait son appartenance pour les ARMY. « J’aurais bien aimé pouvoir passer toute la nuit avec toi… Tu penses qu’on pourra le faire un de ces quatre ? » Se rendant compte que sa phrase pouvait prêter à confusion, il lui sourit en coin. « Je parle bien de dormir hein. »

Après lui avoir gentiment ébouriffé les cheveux, il le regarda prendre la serpillière et sourit à sa phrase. « Tu me diras ce que tu veux en retour… Quoique, j’ai peut-être mon idée. » Il fit un sourire en coin puis le rejoignit dans la salle principale après avoir pris de quoi nettoyer les tables ainsi que le comptoir. Il partit fermer la porte à clé avant de descendre le rideau en fer. Il retourna ensuite à ses produits. Minutieusement, il commença sa tâche, évitant de trop regarder vers son bonbon rose préféré pour ne pas commettre une bêtise puisqu’on pouvait voir ce qu’il se passait de l’extérieur. Alors qu’il nettoyait les vitrines réfrigérées, Nao posa une question et Jae Won leva les yeux pour le regarder et arqua un sourcil. « Je suis proche de Eun Mi comme un patron l’est avec son employée, peut-être un peu plus comme on travaille ensemble depuis un petit moment. Pour ses mains, on va dire que ça arrive que je les frôle quand on va pour se passer quelque chose ou qu’on veut prendre la même chose au même moment. J’arrive facilement à retenir les odeurs et les grains de peau. » L’aîné haussa les épaules puis repris son nettoyage avant de poser une question qui venait de lui traverser l’esprit. Il essaya de rester le plus neutre possible bien qu’il sentît sa jalousie maladive faire surface. « Serais-tu intéressée par Eun Mi ? »
C’était une possibilité comme une autre après tout et bien que Jae Won apprécie la jeune femme, il ne lui laisserait pas Nao. Le jeune lui appartenait et personne ne lui prendrait.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 444
Messages : 343
Date d'inscription : 02/03/2018
Sam 24 Mar - 12:57


Surprise it's me
Les routes les plus difficiles mènent aux plus belles destinations.
Tenue- Tout en passant la serpillière sur le sol du café, je songe aux paroles que Jae Won a prononcé peut avant cela lorsque nous étions encore dans l’arrière-boutique. Je ne peux le nier, le fait qu’il évoque le kidnapping sur ma personne m’a doucement fait sourire. Pendant une fraction de seconde, je me suis imaginé loin de cette ville, loin de cette vie en compagnie du gérant du café. Être séquestré n’ importe où, si c’est avec lui est une idée qui finalement ne me déplairait pas. Plus d’obligation, jamais plus obligé de me faire passer pour un homme que je ne suis pas, c’est finalement peut-être ça la clé du bonheur. Malheureusement, ceci est un doux espoir qui n’arrivera jamais. Je ne peux déjà pas me confier à lui, je ne peux pas lui dire ce qui m’est arrivé durant ma jeunesse, pas lui raconter que je fais partie des chaineups, alors m’évader avec lui est encore moins réalisable. D’ autant plus que même si cela arrivait, je ne suis pas certaine que la société mère qui dirige cette ville, nous laisserait faire.

-« Ne prends pas tes rêves pour des réalités » lui avais-je finalement répondu dans un sourire, essayant de cacher que cette idée me va finalement parfaitement. J’ai d’ailleurs également parfaitement dissimulé les images qui me sont parvenu à l’esprit lorsqu’il est venu à évoquer qu’il aimerait passer une nuit avec moi. Bien entendu, j’ai immédiatement compris le sens premier de sa phrase, cela ne m’a pourtant pas empêché d’imaginer nos corps se découvrir l’un l’autre plus en profondeur. Sans même réfléchir plus d’une seconde à la question, je lui ai alors répondu à la positive, allant même jusqu’à lui promettre de me libérer une soirée rien que pour lui. À croire que l’argent n’est finalement pas si important que ça quand je suis en sa compagnie.

Souriant à cette idée, tout en continuant mon nettoyage, je ne peux empêcher mon sourire de s’agrandir alors que je viens à me demander qu’elle est l’idée qui a traversé l’esprit de Jae Won quand je suis venu à lui demander une compensation pour mon aide apportée en cet instant. Bien entendu, j’ai fait exprès de ne pas lui répondre, me contentant de rejoindre la salle principale. Il serait bien moins amusant de lui donner des pistes pour ce genre de chose après tout.

Sauf que voilà, maintenant ce sourire que j’avais sur les lèvres a fini par disparaître. En effet, j’ai posé une question à Jae Won qui me trotte dans la tête depuis un moment, et même si sa réponse reste convenable, je ne peux m’empêcher d’imaginer les mains d'Eun Mi caresser celle de mon futur partenaire. À vrai dire, rien que cette simple idée m’énerve et fait tressauter ma mâchoire sur le coup de la jalousie. Je n’apprécie d’ailleurs pas non plus qu’il arrive facilement à retenir la moindre odeur et grains de peau. Dans son esprit, dois être gravé la moindre sensation de plaisir que lui a apporté le contact avec la peau d’un autre. Cette idée me blesse et me déchire le cœur, bien qu’extérieurement, je tente de ne rien laisser paraître. Ma jalousie est-elle que sur le coup, je n’arrive à faire aucun commentaire, alors que je devais être soulagé que ces deux-là ne sortent pas ensemble.

Fort heureusement, Jae Won ne laisse pas bien longtemps le silence s’installer entre nous et viens à son tour me poser une question. Relevant le regard vers lui, je songe un moment à lui mentir, qu’elle meilleure occasion que celle-ci pour lui laisser croire que j’aime les femmes. Mais alors que je m’apprête à lui répondre par l’affirmative, le mot oui, reste bloquer dans le fond de la gorge. Impossible, pour moi de dire ce genre de chose, impossible pour moi de le blesser volontairement uniquement, parce que New Life Corp me force à agir comme un petit citoyen modèle.

-« Je ne vais pas te mentir au départ, j’ai tenté de la charmer. Après tout, c’est une jolie fille, mais j’ai très vite fini par comprendre que je ne l’intéresse pas le moins du monde. Aujourd’hui c’est un peu un genre de petite sœur pour moi. Petite sœur que je jalouse énormément songeais-je secrètement tout en reprenant ma tâche comme si de rien était. Tu sais, je ne sais pas ce que c’est l’amour donc c’est très difficile pour moi de me rendre compte qu’une personne me plaît au-delà de son physique. La seule personne qui fait exception à la règle est Hiro, mais en même temps avec lui c ‘est complètement différent. »

En effet, Hiro est la seule personne à qui je peux sincèrement lui dire que je l’aime. Bien entendu, ce n’est pas le même genre d’amour que l’on peut entretenir avec une femme par exemple, bien que parfois, j’ai des doutes, mais cela reste un amour extrêmement fort et sincère dont je ne serais plus me passer à présent.

-« Enfin bon quoi qu’il en soi, embrayais-je après avoir terminé de nettoyer le sol tout en me rapprochant de Jae Won, ne t’inquiète pas, je n’ai pas de vue sur ta petite employée. Et puis je te rappelle que tu es la seule personne qui a réussi à voir mon torse et mon tatouage alors que l’on venait de se rencontrer dans ce même endroit. Ça ne risque donc pas que je te fasse des infidélités ici » Terminais-je dans un rire en posant la serpillière contre un mur non loin.
code by bat'phanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 207
Messages : 204
Date d'inscription : 10/03/2018
Sam 31 Mar - 21:19
Tokunaga Nao & Jae Won  

Surprise, it's me !!
Est-ce que Jae Won était sérieux quand il parlait de kidnapper Nao ? Certainement que si le monde avait été différent, il aurait très bien pu emmener son cadet loin de ce monde où l’homophobie régnait en maître. Certainement aussi qu’il aurait pu aussi faire quelque chose d’inconsidéré si sa raison n’était pas aussi forte que ses sentiments. Il avait une certaine maîtrise de ses émotions qui lui permettait d’aller loin mais de connaître des limites comme le fait que la mort n’était pas une solution. C’est d’ailleurs pour cette raison que Hae Ra se trouvait dans le coma et non six pieds sous terre, parce qu’il aurait très bien pu placer les explosifs de sorte à ce qu’elle ne soit plus de ce monde. En entendant les paroles du plus jeune, lui offrit un sourire joueur alors qu’il arquait un sourcil pour accentuer son expression joueuse. « Qui te dit que je ne serai pas capable de t’enlever si je le voulais vraiment ? » Une lueur de malice dans les yeux, il le regarda un instant avant de commencer à nettoyer le café après avoir fermé celui-ci pour éviter que quelqu’un d’autre puisse rentrer. Il entreprit donc de faire sa tâche ménagère le plus minutieusement possible avant d’entendre une question de son cadet. Dans le but de le rendre jaloux, Jae Won avoua sa capacité à retenir facilement certains détails d’une personne. Que ce soit l’odeur qu’elle portait ou le grain de sa peau. Ainsi, il espérait pouvoir rendre Nao jaloux même si ce n’était pas grand-chose finalement.
Néanmoins, une interrogation vint poindre le bout de son nez dans l’esprit du jeune homme qui se demandait si l’étudiant n’en avait pas pour Eun Mi depuis le début. Il avait beau apprécier son employée, il n’accepterait pas qu’elle attire celui qu’il considérait comme sa proie. Nao était à lui et à personne d’autre. Pour ne pas se faire des films tout seul, il posa la question au cadet pour en avoir le cœur net. Il regarda l’autre homme dans la pièce en fronçant légèrement les sourcils, concentré sur sa réponse. Bien entendu, il ne fut pas surpris en entendant les aveux de l’étudiant qui disait avoir eu envie de séduire Eun Mi au début. Il serra son éponge un peu plus fort, se concentrant pour ne pas réagir trop vite et essaya de canaliser sa jalousie qui ne demandait qu’à éclater. Il comprenait que son cadet ne sache pas ce qu’est l’amour mais qu’il ose lui dire qu’avec cet Hiro c’était différent, ça ne passait pas. Il ferma les yeux tout en essayant de calmer sa respiration ainsi que ce sentiment qui le poussait à vouloir du mal à cet inconnu qui semblait si important pour le cadet. D’ailleurs, en entendant celui-ci s’approcher, il se redonna une contenance tout en continuant sa tâche. Il retroussa légèrement son nez en entendant la fin de sa réponse.

Réponse dont il se serait bien passé soit dit en passant.

« Ne pas me faire d’infidélité ici mais tu en fais ailleurs ? » Jae Won soupira bruyamment avant de planter un regard plutôt sévère dans les yeux de Nao. Un de ces regards à vous glacer le sang. « De toute façon, nous ne sommes pas un couple ni rien qui s’en rapproche alors pourquoi tu parles de me faire des infidélités ? » Il finit de nettoyer le comptoir puis croisa les bras tout en regardant, à nouveau, son cadet dans les yeux. « Ou alors, tu parles du fait que tu n’amèneras pas Hiro ici pour éviter que je raconte le fait que j’ai vu ton torse et ton tatouage alors qu’on venait de se rencontrer ? C’est ton copain ? » Aucune chaleur, aucune froideur, sa voix était neutre alors qu’il attendait patiemment la réponse de celui qu’il comptait bien faire sien.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 444
Messages : 343
Date d'inscription : 02/03/2018
Dim 1 Avr - 15:43


Surprise it's me
Les routes les plus difficiles mènent aux plus belles destinations.
Tenue- En prononçant cette phrase, jamais je n’aurais pu me douter que tous puissent déraper aussi rapidement entre Jae Won et moi. Sans que je n’en comprenne la raison, la douceur des traits de son visage vint se refermer pour laisser place à une expression plus sévère. Je n’avais encore jamais une telle chose chez lui et ce n’était pourtant que le début. L’avenir finira d’ailleurs très vite par me faire comprendre que la jalousie maladive du gérant du café ainsi que la mienne, ne fera que mettre un peu plus en péril chaque jour, la relation que nous tissons peu à peu.

Seulement, voilà, pour l’instant, je n’ai pas encore conscience d’à quel point Jae peut tenir à moi, ce qui ne fait que me déconcerter en peu plus en entendant ses paroles. En effet, nous ne sortons pas ensemble ou tout autre chose de ce genre, je suis donc techniquement libre de mes actes. Alors pourquoi semble-t-il autant en colère à l’idée que je puisse avoir une autre personne dans ma vie ? Pourquoi n’a-t-il retenu que le mot infidélité dans tout ce que je viens de prononcer ?

-« Et toi alors, pourquoi tout d’un coup, tu me piques une crise, si je n’ai pas de compte à te rendre ? »

Mon regard fixé dans le sien, je ne montre pour autant aucune animosité, bien que mon ton soit plus froid que précédemment. D’une nature bagarreuse et impulsive, c’est typiquement le genre de situation qui pourrait me faire partir au quart de tour sans que je ne puisse me maîtriser. Cependant, par chance pour Jae Won et pour notre amitié, je tiens suffisamment à lui que pour arriver à me contrôler un tant soit peu, ce qui ne veut pas non plus dire pour autant que je vais me laisser marcher dessus sans rien dire.

-« Je ne comprends pas, tu l’as dit toi-même, on ne sort pas ensemble alors pourquoi ça t’énerve autant que Hiro puisse être mon petit copain ? Ce n’est pourtant pas un secret, que j’ai eu beaucoup d’aventure. Mais si ça peu te permettre de te détendre un peu, je te signale que Hiro n’est pas mon copain, mais mon jumeau. »

Honnêtement, je n’en veux pas à Jae Won d’être soudainement plus froid avec moi. Après tout, j’ai réagi exactement de la même façon quand j’ai vu sa proximité avec Eun Mi et l’énorme lien qui le lie à son meilleur ami. Sauf que contrairement à lui, j’ai tendance à ressasser ma jalousie à l’intérieur de moi-même plutôt que de l’exposer aux yeux de tous.

-« C’est pour ça que c’est différent en sa compagnie. Au moins, quand je suis avec lui, je peux être presque moi-même et je n’ai pas besoin de me poser un milliard de questions. »

Il est vrai qu’avec mon frère, j’ai rarement peur que l’on puisse penser que j’aime les hommes. Certes, notre proximité nous a souvent valu de passer pour un couple, mais le simple fait de savoir qu’il ne pourra jamais rien se passer entre nous, suffit à me détendre et à me rassurer. Pas besoin d’avoir peur d’être observé, d’être puni par New Life Corp, avec lui, j’en oublie même presque la haine que je peux éprouver pour ma propre personne.

-« Maintenant que tu sais ça, tu veux bien te détendre ? D’autant plus qu’au vu du nombre d’heures que je passe ici, je pense que si j’avais une fille dans ma vie, tu serais au courant. »
code by bat'phanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 207
Messages : 204
Date d'inscription : 10/03/2018
Mer 4 Avr - 1:37
Tokunaga Nao & Jae Won  

Surprise, it's me !!
Le simple fait de parler d’infidélité causait des frissons dans le dos de Jae Won qui avait en tête l’image de son frère se détournant de lui pour être auprès de Hae Ra. Il avait l’impression d’avoir été trahi ce jour-là, que Won Sik avait préféré donner tout son amour, toute sa confiance à cette sorcière plutôt que de continuer d’être auprès de son jeune frère. L’une des personnes les plus importantes de sa vie s’était détournée de lui une fois et, depuis, sa possessivité était beaucoup plus forte qu’elle ne l’était auparavant. Alors oui, il prenait déjà Nao comme étant sien et restait très facilement jaloux. Ses réactions étaient plutôt calmes mais ses sentiments étaient loin de l’être, il bouillonnait littéralement de l’intérieur alors qu’il écoutait le discours de son cadet. Il retint un soupir de soulagement en entendant que Hiro était son jumeau mais ne dit rien pour autant, ne voulant pas laisser passer une parole déplacée, une parole inconsidérée et garda une expression neutre alors qu’il continuait d’écouter patiemment, se retenant de claquer sa langue contre son palais à cause de l’agacement. Le monde d’aujourd’hui l’agaçait. Tout le monde prônait l’hétérosexualité, crachant sur les personnes pouvant accepter tout type de relation. Il ne partait pas sur l’idée que Nao soit réellement attiré par le sexe féminin et le regardant sans se défaire de son expression neutre. Il ferma les yeux pour calmer ses nerfs puis les rouvrit, les mains à plat sur le comptoir. « L’infidélité n’est pas une chose que je prends à la légère Nao, ça fait remonter trop de souvenirs en moi que je préfère enterrer dans un coin au fond de mes souvenirs. »
Par ailleurs, faisait naître en lui un certain espoir que Nao voit en leur relation autre chose que de l’amitié tout en lui faisant comprendre que c’était peine perdue. Il soupira avant de finir de laver le comptoir avant de reprendre la parole alors qu’il se dirigeait vers les tables pour les nettoyer. « Arrête aussi de te mentir à toi-même. L’hétérosexualité est peut-être prônée ici mais tu crois vraiment qu’on tombe amoureux d’une personne pour son sexe ? » Un sourcil arqué, il se tourna vers l’autre jeune homme et continua sans attendre de réponse. « Je ne jugerai jamais personne car son cœur a décidé d’aimer quelqu’un du même sexe alors, au moins devant moi, tu peux dire la vérité sur ton orientation sexuelle. Je ne le dirais à personne. Je suis assez observateur et je le vois que c’est au moins de la bisexualité. » Il l’avait surtout assez stalké pour savoir ce genre de chose, savoir ce qu’il en était des préférences du brun.

Jae Won finit rapidement de nettoyer les tables puis se tourna vers son invité tout en s’étirant, laissant ainsi apparaitre un bout de son ventre qui était très légèrement musclé. Il soupira de bien-être, pas mécontent que cette journée soit enfin finie. Les jours où Eun Mi ne travaillait pas était plutôt compliquée à gérer mais il y arrivait, mettant toute son énergie dans les tâches qu’il accomplissait. Il tourna ensuite son regard vers Nao avant de lui tendre la main. « On a bien travaillé, un peu de repos ne nous fera pas de mal, non ? Tu viens ? »
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 444
Messages : 343
Date d'inscription : 02/03/2018
Mer 4 Avr - 19:22


Surprise it's me
Les routes les plus difficiles mènent aux plus belles destinations.
Tenue- Plus je passe du temps en compagnie de Jae Won et moins j’arrive à discerner ce que je ressens réellement pour lui. Honnêtement, cela serait se voiler la face que de penser qu’il n’y a que de l’amitié entre nous. Après tous, le jour de notre rencontre, j’ai immédiatement perçu cette électricité entre nous, bien que ce jour-là, j’ai tenté de ne rien laisser transparaître. Je ne sais pas l’expliquer avec lui c’est … différent de ce que j’ai pu ressentir avec d’autre personne. J’ai rarement éprouvé le désire d’être constamment avec un être humain, bien que ma solitude me l’a souvent fait désirer. Soyons réaliste, si ce n’était que de l’amitié entre nous, je ne passerais certainement pas tous les matins dans ce café, je n’aurais pas hâte de retrouver son sourire et j’aurais encore moins envie de goûter à ses lèvres si tentatrice. Seulement, voilà, est-ce uniquement une attirance physique que je ressens pour lui ? Si c’était réellement le cas, probablement que je ne me prendrais pas autant la tête à essayer de comprendre ce qu’il y a entre nous et je n’éprouverais certainement pas autant de peine à la simple idée que je n’ai pas de compte à lui rendre sur mes aventures passagères ou à ma relation avec Chaeyoung, bien que techniquement, il n’ait pas connaissance de celle-ci.

Observant le gérant du café pendant qu’il a les yeux fermé, je ne peux pas m’empêcher de sentir une boule venir se former au niveau de la gorge. Si seulement nous nous étions rencontrés sans une autre ville … dans une autre vie …. Certainement, qu’entre nous, tout aurait été plus simple. Peu importe ce que j’aurais pu ressentir pour lui, je n’aurais pas eu peur de faire un faux pas, aucune crainte d’être constamment observé et d’être puni pour un acte que je n’ai pas le droit de commettre. Seulement, voilà, pas, de chance pour nous, il a fallu que nos chemins se croisent dans un monde où je suis enchaîné par un contrat que je n’ai jamais souhaité.

J’aurais voulu lui dire que l’infidélité est inimaginable pour moi, voulu lui dire que je ne souhaite qu’une seule chose, trouver la personne qui comblera le trou dans mon cœur autre qu’en présence de mon jumeau. Seulement voilà, au lieu de dire toutes ses choses et d’arranger la situation entre nous, je me contente finalement de l’observer en silence le cœur lourd. Comme un idiot, je l’écoute me dire toutes ses choses. Je le laisse penser de moi ce qu’il veut alors qu’en réalité, je suis complètement en accord avec sa façon de penser. Mais finalement, ce qui me dérange le plus dans tout cela, c’est la facilité déconcertante avec laquelle Jae Won arrive à parler de sa vision des choses face aux relations humaines. Probablement, qu’il ne se rend pas compte, qu’il ne comprend pas que face à une personne comme moi, il est dangereux de tenir ce genre de propos. Pendant l’espace d’une seconde, je songe même au fait qu’il puisse être contre New Life Corp avant de rejeter vivement cette idée, de peur de me rendre compte d’une vérité que je ne désire pas connaître.

Je veux bien garder le silence sur beaucoup de choses, mais là-dessus, c’est impossible. Laissant alors finalement échapper un soupir entre mes lèvres, je décide finalement de prendre la parole après un très long silence, alors que Jae Won me propose finalement sa main pour aller ailleurs.

-« Jae Won, me lançais-je plantant mon regard dans le sien, tu sais que tu ne devrais pas parler de ce genre de chose ouvertement ? Me rapprochant alors de son oreille, je viens lui murmurer un : Les murs peuvent avoir des oreilles avant de lui agripper tendrement le poignet. Je pense que le travail à du un peu trop te monter à la tête, allons-nous reposer. »

Bien sûr, je sais pertinemment qu’il a pensé le moindre de ses mots. Ne voulant cependant pas prendre de risque à parler de ce genre de chose dans son café, je prends la décision de ne pas lui laisser l’occasion de me répondre et de l’entraîner à ma suite jusque dans son appartement. Par chance, m’étant rendu assez souvent ici, je sais à présent presque par cœur vers ou me diriger pour finalement me trouver devant la porte d’entrée de son appartement.

- « Ha, au fait, avant de rentrer chez toi, lançais-je dans un murmure une fois totalement arrêté devant la porte d’entrée, dos contre la poignée pour ne pas que Jae puisse l’ouvrir avant mon accord. Tu peux penser ce que tu veux de moi. Tu peux penser que je me voile la face, que je suis stupide ou n’importe quoi d’autre, mais je te préviens, tu n’as pas intérêt à penser que l’infidélité est monnaie courante chez moi. Oui, j’ai des aventures, mais je crois que j’ai laissé suffisamment d’indice que pour tu comprennes que tu es important pour moi. Et oui évidemment que je suis bisexuelle. Tu crois que je te laisserais m’embrasser sur la joue comme tu le fais si ce n’était pas le cas ? Tu crois que je voudrais …, m’arrêtais-je soudain avant de lui avouer qu’il m’attire irrésistiblement. Bref …. Peu importe… quand bien même je ne te dois rien, si ça peu te soulager, j’ai arrêté de coucher avec n’importe qui alors évite de te faire des idées trop hâtive sur moi. » Terminais-je finalement tout en me décalant de la poignée.
code by bat'phanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 207
Messages : 204
Date d'inscription : 10/03/2018
Jeu 5 Avr - 1:57
Tokunaga Nao & Jae Won  

Surprise, it's me !!
En parlant de l’homophobie, Jae Won savait qu’il pouvait s’exposer à certains dangers même s’il ne parlait pas de sa haine pour la technologie de New Life Corporation. Néanmoins, il n’avait pas non plus envie que la personne qui l’attire le rejette pour une façon de pensée qu’il trouvait ridicule. En même temps, s’il appréciait l’entreprise qu’était New Life, il ne ferait pas partie des evil et n’essayerait pas de tout faire pour que la dictature mise en place tombe. Par ailleurs, il savait que son café était un lieu sécurisé par rapport au fait que les murs ne laissaient filtrer aucun bruit mais aussi qu’il avait fait en suite que rien ne puisse pirater ce qui était compromettant. Il montrait ce qu’il souhaitait montrer pour ne pas paraître trop suspect parce qu’il savait que si on cachait tout, on pouvait attirer les soupçons. De ce fait, il ne se sentait pas menacé de parler de son point de vu à Nao sans pour autant entrer dans les détails mais aussi pour voir quelque chose. Il voulait voir s’il s’inquiéterait pour lui et il dissimula un sourire lorsqu’il vint vers lui avant de le mettre en garde. Sans avoir le temps de répondre, il est amené en dehors du café pour aller à l’appartement juste au-dessus. Il éteignit les lumières au passage pour laisser le lieu dans le noir et suivit le plus jeune qui décida de lui parler avant d’entrer. Ne voulant pas s’énerver, Jae Won hocha simplement la tête mais il savait que Nao ne lui disait pas tout, il avait bien remarqué qu’une fille lui tournait autour, qu’elle était proche de lui. Bien trop proche. Il soupira avant de s’avancer afin de taper le digicode qui permit d’ouvrir à la porte et entra avant de fermer derrière son cadet. Il ne le laissa pas avancer et lui prit doucement le poignet avant de le diriger vers le mur où il colla son dos. Jae Won s’approcha ensuite pour être face à lui. « Tu es tombé droit dans le panneau. » Sur ces mots, le gérant de café rapprocha son corps de celui de sa proie avant de poser ses lèvres contre son oreille afin de continuer de parler contre celle-ci en chuchotant. « Je t’estime assez pour t’avouer ce que je pense sur le fait qu’on a le droit d’aimer qui on veut pour bien que tu comprennes que tu n’es pas le seul à pouvoir avoir de l’attirance pour l’autre. Je ne parle jamais de ma pansexualité, je sais à quel point c’est tabou, à quel point ça peut être frustrant si on aime un homme car on ne peut pas se montrer avec lui. Lui prendre la main, avoir des gestes tendres envers l’autre. Ensuite, je voulais surtout voir ta réaction par rapport à ce que je disais, voir si ça t’inquiétais ou non et c’est là que t’as foncé droit dans le panneau. » Il se permit de déposer un baiser sous son oreille avant de revenir en face de son visage et prit délicatement son menton pour soulever son visage. « Par contre mon chat, tu peux laisser autant d’indices que tu le souhaites, tant que tu auras des aventures, je ne veux rien savoir de tes intentions envers moi. Je pense que si je venais à te dire que j’avais des aventures avec Si Yun, Eun Mi, ou je ne sais qui tout en te laissant des indices, tu n’apprécierais pas, hm ? »
Sur cette réflexion, il l’embrassa en dessous de ses lèvres avant de déposer un baiser à chacune des commissures de celles-ci. Il finit par embrasser son front puis s’éloigna tout en le libérant. Il partit ensuite dans la cuisine tout en s’étirant puis se lava les mains avant de commencer à sortir des ingrédients. « Il me reste du kimchi, ça te dit pour manger avec du riz, et des nouilles sautées au légumes ? » Demanda-t-il en servant deux verres d’eau. Un pour Nao, un pour lui.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 444
Messages : 343
Date d'inscription : 02/03/2018
Jeu 5 Avr - 21:12


Surprise it's me
Les routes les plus difficiles mènent aux plus belles destinations.
Tenue- Honnêtement, j’aurais pensé que mes paroles allaient l’atteindre, que de n’importe quelle façon celle-ci vienne toucher son cœur et débloquer la situation entre nous. Seulement, voilà, en terminant ma longue tirade, rien ne se passa. Pire, encore, en guise de réponse, je n’ai le droit qu’à un soupire qui viens me déchirer le cœur. Qu’avais-je dit ? Qu’avais-je fait pour n’avoir droit qu’à cette simple réaction, signe d’un agacement certain avant qu’il ne vienne ouvrir la porte. Impossible de savoir. Impossible de comprendre. Jae Won venait de se refermer comme une huître devant moi, sans me laisser l’occasion de comprendre ou de lui poser des questions sur son attitude.

Alors, en silence, je pénètre dans son appartement cherchant le moyen de renouer le contact avec lui. Ce qui n’est pas vraiment facile quand on sait que je viens de m’ouvrir à lui, chose que je ne fais jamais, et qu’il s’en fiche complètement. Du moins, c’est ce que je pensais avant de soudainement sentir sa main venir se refermer sur mon poignet. Sentant le contacte de sa peau contre la mienne, je me tourne instinctivement vers lui pour chercher un contacte visuelle, mais bien vite mon corps se retrouve contre un mur non loin de moi.

Remontant mon regard vers lui alors que son corps se rapproche dangereusement du mien, je ne saisis pas bien dans un premier temps le sens de sa phrase. Malheureusement, Jae Won ne me laisse pas vraiment analyser plus en détail la situation et se rapproche bien vite de l’endroit le plus sensible de mon corps. Fermant alors instinctivement mes yeux tandis que mon corps se met à frissonner, je tente de me concentrer sur le moindre de ses mots, essayant tant bien que mal, de faire abstraction de sa présence si tentatrice contre moi.

Seulement, voilà, ce geste qui aurait pu annoncer le début d’un merveilleux moment, me fit très vite déchanter en entendant ses paroles. Comme un coup de poignard dans le cœur, mon souffle vint rapidement à manquer tandis qu’un horrible sentiment de solitude vient à nouveau s’emparer de moi. Pourquoi me dit-il tout ça ? Pourquoi prend-il un malin plaisir à se jouer de moi si c’est pour ensuite me faire comprendre qu’ensemble, il ne pourrait avoir que de la souffrance et de l’amertume ? Ne pense-t-il pas que je suis déjà au courant ? Ne sait comprend-il pas que me forcer à aimer les femmes plus que nature me torture le cœur et tout cela justement parce que cette société ne conçoit pas l’amour entre deux personnes du même sexe.

Avec lui, dans cet appartement, il m’arrive souvent d’entrevoir un autre avenir. Il m’arrive d’oublier que je fais partie des chaineups et que mon devoir est de montrer l’exemple au peuple. Cependant, ce rêve d’avoir une meilleure vie en sa compagnie, vint se briser en mille morceaux en entendant la fin de sa phrase. Ma peine est tellement grande que mon corps, ne réagit même pas à ses lèvres venant se poser non loin de ma zone érogène. Et comme si cela ne suffisait pas, alors que mon regard vient à nouveau se planter dans le sien lorsqu’il vint redresser mon menton, je compris très vite que tout ce que je venais de lui confier n’avait fait que traverser son esprit. Il ne m’avait pas réellement écouté. Il n’avait pas entendu que j’avais arrêté de coucher avec n’importe qui en entrant en contact avec lui. La seule et unique chose qu’il a retenue est finalement le mot aventure.

Gardant le silence, je ne préfère par lui répondre. De toute manière, il sait très bien que la simple idée qu’il puisse avoir une relation avec Eun Mi ou Si Yun me rend malade. Mais de toute façon, quand bien même se serait le cas, qu’aurais-je à dire là-dessus ? Après tous, il l’a dit lui-même, nous ne sortons pas ensemble, nous n’avons donc aucun compte à nous rendre.

Profitant finalement du contact de ses lèvres près des miennes, je tente tant bien que mal de retrouver un peu de contenance tandis que le gérant du café me quitte tout compte fait pour rejoindre la cuisine. En définitive, peut-être, était-ce une mauvaise idée, de venir le voir ce soir …

-« Tu sais bien que tout ce que tu me fais à manger me va, lui répondis-je finalement après avoir gagné la cuisine à mon tour, venant me placer devant le comptoir pour ne pas le gêner dans ses gestes. Et puis … tu sais bien que j’adore le kimchi …. »

Que faire maintenant ? Comment agir naturellement avec lui après ce qu’il vient de se dire entre nous ? Bien sûr que je tiens à lui, bien sûr que je le désire irrésistiblement, mais la peur de l’inconnu et de l’abandonne m’empêche de faire le moindre pas en avant vers lui.

-« Tu sais quoi, je pense que finalement, je vais rentrer chez moi. Je suis crevé, alors ne t’embête pas avec la cuisine. Et oublie la récompense pour t’avoir aidé en bas, c’était la moindre des choses. »

Clairement, il va me falloir un moment avant d’assimiler l’idée qu’entre nous, il ne pourra jamais rien se passer. Clairement, au stade au j’en suis dans ma vie, c’est déjà un énorme effort que je fais pour essayer de m’ouvrir un peu plus à lui chaque jour. Laisser la solitude me ronger le cœur, en refusant des aventures uniquement parce que je sens qu’entre nous, c’est différent est déjà quelque chose d’exceptionnelle en soi. Alors bien sûr, le cas de Chaeyoung reste encore une exception à la règle, bien qu’il n’ait pas connaissance de celle-ci, mais elle est la seule personne dans ma vie à me correspondre parfaitement tout en remplissant le rôle que je me dois d’accomplir, à savoir de montrer qu’un couple hétéro est la norme à avoir dans cette ville selon New Life Corp.

-« Profites-en pour te reposer, avec la journée que tu as eue, tu dois en avoir grand besoin. Je te promets que la prochaine fois que je passe te voir, je resterais plus longtemps …»
code by bat'phanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 207
Messages : 204
Date d'inscription : 10/03/2018
Ven 6 Avr - 16:50
Tokunaga Nao & Jae Won  

Surprise, it's me !!
C’était certainement idiot de sa part mais Jae Won essayait de taper là où ça faisait mal afin de faire réaliser à Nao que même s’il avait arrêté de coucher avec n’importe qui, ça n’en restait pas moins blessant qu’il continue à avoir des aventures. Surtout qu’il savait très bien qui était la personne qu’il voyait. Une fille que l’aîné n’aimait pas pour la simple et bonne raison qu’elle était bien trop proche de son protéger et ils ne se cachaient pas quand ils se voyaient dans la rue. Personne ne pouvait se douter qu’il avait connaissance de cette relation, après tout il ne se faisait pas voir et ne montrait pas qu’il savait quoique ce soit. Il était assez malin pour ne pas dévoiler ses activités en tant qu’hackeur ou stalkeur, il ne voulait pas risquer de se retrouver en prison. Après avoir parlé au plus jeune de ce qu’il pensait à propos de leur relation, il partit dans la cuisine afin de préparer à manger pour tous les deux, demandant si ce qu’il pensait faire pour le repas lui irait. C’était plutôt simple et rapide à faire mais alors qu’il s’apprêtait à mettre le riz dans l’autocuiseur une fois l’accord de Nao donné pour le repas, il se retourna vers lui, les sourcils froncés. Malheureusement, comme il s’en doutait, l’étudiant s’était refermé sur lui, ce qui faisait monter une colère sourde en Jae Won qui se retint au mieux et posa juste le riz avant de se diriger vers le plus jeune. Il avait presque envie de lui mettre une baffe afin de lui remettre les idées en place mais il savait que ce n’était pas la meilleure des solutions. De un, il ne voulait pas blesser ce magnifique visage, et de deux il savait que cela reviendrait à le braquer encore plus. Posant ses mains sur ses épaules, il le força à s’asseoir sur un des tabourets du bar. « Si tu penses que je vais te laisser partir maintenant, tu te trompes. Je pense que ta promesse, elle ne se réalisera pas avant longtemps et que tu vas juste prendre tes distances comme ça. » Jae Won avait cru comprendre le fonctionnement du plus jeune, il ne voulait pas prendre de risque et au-delà de la colère, il avait cette peur de le perdre. Il avait tellement cette envie irrésistible de l’embrasser, de capturer ses lèvres mais ce n’était tellement pas ainsi qu’il s’était imaginé leur premier baiser ainsi, ça le frustrait. Il n’avait pas envie de perdre une des rares personnes auxquelles il tenait, alors en arrêtant de réfléchir, il prit son visage en coupe et s’approcha doucement pour s’arrêter à quelques millimètres de ses lèvres. Il pouvait sentir le souffle de Nao sur sa peau et le regarda dans les yeux avant de réaliser son geste. Il ferma les yeux puis posa son front contre celui de son cadet, essayant de calmer son cœur qui venait de piquer un sprint. « S’il te plait Nao, reste. J’ai l’horrible impression que si tu pars maintenant, on se perdra l’un et l’autre alors ne t’en va pas. » Il rouvrit les yeux pour planter son regard perçant dans celui de Nao. « J’allais t’embrasser… J’étais à deux doigts de le faire pour te retenir, pour te montrer que tu comptes pour moi mais ça aurait été une connerie. Ce premier baiser sera pour quand tu seras prêt. Quand tu te seras prêt à l’idée de te lancer dans une relation avec moi, à l’idée de te réveiller à mes côtés certains matins, à l’idée que mes bras seront comme ta deuxième maison. » Il déposa ensuite un baiser sur son front avant de s’éloigner. « Va prendre une douche pendant que je prépare à manger, j’irais en prendre une pendant que tu débarasses, comme ça on pourra tranquillement se reposer après manger… Je pense qu’on en a besoin tous les deux. »
Il fit descendre ses mains dans le creux de son cou dans une caresse légère puis repartit à ses fourneaux.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 444
Messages : 343
Date d'inscription : 02/03/2018
Ven 6 Avr - 18:05


Surprise it's me
Les routes les plus difficiles mènent aux plus belles destinations.
Tenue- J’ai besoin d’air, de prendre des distance et d’essayer de réfléchir posément à tout ce qui vient de m’être dit. J’ai besoin de faire le point sur moi-même et d’essayer de comprendre ce que je désire réellement. Est-ce que prendre le risque de me jeter à corps perdu dans une relation avec Jae Won en vaut le coup ? Est-ce seulement plus qu’une simple attirance ? Ce genre de question tourne à présent en boucle dans ma tête alors que je m’apprête à faire marche arrière pour sortir rapidement de cet appartement. Rien n’aurait pu me retenir, rien, accepter Jae Won et celui-ci sembla parfaitement comprendre l’importance de ce qui risquait de se produire si je quittais cet appartement. Sans donc me laisser l’occasion de faire quoi que ce soit, le jeune homme vient à ma rencontre, me forçant à m’asseoir sur un tabouret tandis que mon regard vint s’accrocher aux traits de son visage pour tenter d’y discerner la moindre émotion. Sans grand succès, malheureusement, Jae Won semble bien plus douer que moi pour gâcher aux autres ce qu’il ressent au fond de son cœur.

Alors en silence, je l’écoute attentivement, ne pouvant m’empêcher de sourire intérieurement au fait que le gérant du café a réussi, en très peu de temps, à parfaitement saisi mon moyen de fonctionnement. C’est d’ailleurs plutôt surprenant qu’il soit arrivé à lire si facilement en moi, mais, il a raison, si j’avais effectivement franchi le pas de cette porte, il y a de forte chance pour que je ne sois pas revenu avant longtemps. Non pas que le désir de le voir n'aurais pas été présent, loin de là d’ailleurs, disons simplement que c’est un genre de mécanisme de défense que j’ai développé pour me protéger de la souffrance. D’abord, je me referme sur moi-même et ensuite, je fuis sans me retourner.

Seulement, aller savoir pourquoi quand je plonge mon regard dans celui de mon ainé, j’ai du mal à me convaincre que la meilleure chose à faire est d’effectivement rapidement m’éloigner de lui. Peu à peu, les jours passant, je me noie un peu plus dans son univers et je sais pertinemment que bientôt, il sera trop tard pour m’enfuir loin de lui. Ce genre de pensée est d’ailleurs rapidement confirmé alors que sans prévenir, mon visage vint se faire emprisonner par les mains du gérant tandis que ses lèvres vinrent s’arrêter à quelques centimètres de moi.

Pendant ce bref instant, c’est comme si le temps a été suspendu, je pense même que mon cœur ainsi que ma respiration s’est arrêté de battre. Bêtement, je reste là sans bouger, à attendre la suite qui ne vient finalement jamais. S’il avait fallu faire quelque chose, lui montrer que je tiens à lui, c’était le bon moment.

Je ne suis déjà pas de base très entreprenant avec un homme, mais quand j’y songe avec Jae Won, c’est pire que tous. J’ai constamment peur de mal faire, peur de le perdre où d’aller trop vite avec lui. Je sais parfaitement ce que je veux, mais je n’arrive jamais à le montrer ou à le lui faire comprendre. Comme toujours, je me contente de reste là, à le dévorer du regard sans même arriver à prononcer un seul mot. Impossible de lui dire que lui aussi compte pour moi, de lui dire que je ne souhaite qu’une seul chose me perdre sans ses bras le jour comme la nuit ou bien encore de lui dire que je pense qu’entre nous il y a bien plus qu’une simple attirance. En tout cas, clairement, je viens de prendre conscience que c’est le cas de Jae. Lui au moins, a réussi à faire ce dont je suis incapable à savoir ouvrir son cœur.

-« Va … pour la douche … » C’est la seule idiotie qui franchit finalement mes lèvres, en sentant ses lèvres contre mon front. Ce contact a un effet déchirant sur mon cœur, comme une horrible sensation que quelque chose est occupé à changer entre nous, sans que je n’arrive à le maîtriser.

Soudain, j’ai peur de le perdre, peur qu’entre nous plus rien ne soit jamais comme avant. Deux choix s’offrent alors à présent à moi, fuir comme j’en ai l’habitude en allant dans la douche ou prendre mon courage à deux mains.

Mouvant mon corps, j’effectue dans un premier temps deux pas en direction du salon avant de m’arrêter dans mon geste. Toute ma vie, je n’ai fait que subir sans jamais protester, mais pour la première fois, j’en ai assez. Je ne veux plus prendre le risque de passer à côté de quelque chose qui pourrait me rendre heureux. Faisant alors taire les alertes de dangers qui résonner à présent dans mon cerveau, je fais marche arrière tout droit direction de Jae Won. Une fois arrivé à sa hauteur, je colle alors mon torse contre son dos, encerclant sa taille de mes bras que je referme vivement pour ne pas qu’il s’échappe.

-« Ecoute Jae Won … il y a beaucoup de choses que tu ne sais pas sur moi, d’innombrable secret que je ne peux pas te confier mais …. Je suis sûr d’une chose, je ne veux pas te perdre. Je ne sais pas ce que je ressens pour toi, mais toutes c’est choses que tu as dit … j’en ai envie un peu plus chaque jour … Je n’en comprends pas encore bien la signification, mais je te promets que je vais faire des efforts, essayer de m’ouvrir à toi, pour te montrer que ce que je peux ressentir à ton égard est important pour moi. »

Pour la première fois en vingt-deux ans, je viens de m’ouvrir à une personne, pas entièrement, mais c’est clairement la première fois que j’ose dire sincèrement ce que je peux ressentir et ça me rend mal à l’aise. Mes joues doivent d’ailleurs être à présent de la même couleur que mon pull sous le quel je ne porte rien, tant la gêne est grande en moi. Me rendant compte de tout ce que je viens de lui confier, je ne peux d’ailleurs pas m’empêcher de desserrer mon emprise sur son corps avant de faire machine arrière tout en le gardant parfaitement en visuel comme s’il pouvait être une menace imminente à ma personne.

-« Ne … ne te retourne surtout pas. Je ne veux pas que tu me voies. Continue juste à cuisiner, oublie ce que j’ai dit et moi…. Je … je vais prendre une douche. »
code by bat'phanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 207
Messages : 204
Date d'inscription : 10/03/2018
Sam 7 Avr - 0:58
Tokunaga Nao & Jae Won  

Surprise, it's me !!
Est-ce que Jae Won trouvait que Nao était mignon à être aussi gêné par sa déclaration que la seule chose qu’il put dire fut à propos de la douche ? La réponse était oui, évidemment. Il avait réussi à le déstabiliser, à certainement le faire réfléchir à la situation ce qui était un grand pas en avant. Mettant le riz dans l’autocuiseur, il sourit amusé, attendri aussi par la réaction de son cadet qui était vraiment adorable de réagir ainsi. Il régla l’appareil afin que le riz soit cuit correctement et sursauta légèrement en sentant des bras entourer sa taille et sans pouvoir se retenir, il ferma les yeux puis laissa un léger soupir de bien-être sortir de ses lèvres. Ainsi, il pouvait se rendre compte que ses paroles avaient touché son cadet qui avait réussit à calmer aussi bien la colère que le stress qu’avait pu ressentir l’aîné à l’idée que le plus jeune puisse s’éloigner de lui. Il alla pour poser ses mains sur les siennes mais il n’eut pas le temps de bouger le petit doigt que la chaleur du corps qui était contre le sien disparut pour le laisser dans un froid qui n’était pas forcément agréable. Alors qu’il se tournait pour répondre à Nao, celui-ci lui demanda d’oublier ce qu’il avait dit. Il se tourna au moment où il sentait que son cadet était dos à lui et alla vers lui, enlaçant sa taille d’une main avant de déposer un baiser dans le creux de son cou avant de mordiller tendrement cet endroit. « T’es tellement mignon que j’ai envie de te dévorer chaton… Merci aussi. » Jae Won s’éloigna ensuite, ne pouvant s’empêcher de mettre une légère tape sur les fesses de Nao avant de retourner à ses fourneaux. Il profita d’être seul pour prévenir Si Yun qu’il arriverait plus tard au QG des Army, lui disant qu’il était actuellement en compagnie de Nao. Son meilleur ami ne perdit pas de temps pour répondre, lui demandant d’être prudent en venant. L’échange était court mais Jae Won ne savait pas quand le plus jeune reviendrait et avait de la cuisine à faire. Une fois que tout fut presque prêt, il voulut aller prévenir l’étudiant mais celui-ci était déjà en train de venir vers la cuisine… Torse nu… Bien évidemment. Le gérant en profita pour détailler cette musculature plus que parfaite qu’il avait horriblement envie de toucher. Il passa sa langue sur ses lèvres puis remarquant toutes les pensées peu catholiques qui traversaient son esprit, il se racla la gorge. « On va bientôt manger, du coup ça tombe bien que tu sois là… Si tu veux un haut, tu peux en piquer un dans mon armoire, fait comme chez toi. » Sur ces mots, il se tourna afin de servir les plats qu’il mit au milieu de la table, entre les deux assiettes et reprit une contenance, se disant qu’il avait déjà vu ce torse grâce à la caméra de son ordinateur qu’il avait hacké. Ils mangèrent tranquillement puis Jae alla à la douche pendant que Nao débarrassait la table. Après avoir profité de l’eau chaude pour se détendre, il sortit puis s’essuya avant de mettre un boxer, un bas de jogging et un débardeur qui laissait entrapercevoir son torse bien dessiné et ses abdos. Il prévint Nao qu’il pouvait venir pour se laver les dents et en profita pour lui demander à quelle heure il devait se préparer pour le travail. Il régla un réveil afin qu’ils puissent se reposer sans avoir à regarder l’heure.
Une fois propre, ils partirent dans le lit et Jae passa un bras autour des épaules de Nao avant de le rapprocher, faisant en sorte de caler la tête de son chaton dans son cou. « Dis Nao, c’est quoi ton plus grand rêve ? Absurde ou pas, j’ai envie de savoir ce que c’est. » Il était curieux de savoir à quoi aspirait son cadet, ce dont il avait envie. « Personnellement, mon plus grand rêve serait de vivre dans un pays où tout serait à manger comme des arbres en barbe à papa ou sucette et où on pourrait avoir des licornes… Je suis sûr que les licornes existent et qu’il suffit d’y croire pour que l’une d’entre elle apparaisse. » Il sourit doucement puis baissa les yeux vers Nao, attendant sa réponse.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 444
Messages : 343
Date d'inscription : 02/03/2018
Sam 7 Avr - 16:58


Surprise it's me
Les routes les plus difficiles mènent aux plus belles destinations.
Tenue- Oublier ce que je viens de dire … comme si c’est réellement possible. Évidemment que Jae Won ne va pas oublier de sitôt ce que je viens de lui confier, mais au final si cela peut améliorer les choses entre nous peut-être que cela n’est pas une mauvaise chose. Bon, cela ne change en rien la gêne que je ressens actuellement cependant, me poussant à gagner la salle de bain le plus rapidement possible. Évidemment, j’aurais dû me douter que ma fuite n’allait pas être aussi simple que cela. Pensant que mon ainé, allait écouter mes recommandations, je n’ai pas pris attention à ses gestes, pas fait attention au fait qu’au moment où mon dos lui faisait face, celui-ci vient se diriger vers moi pour m’enlacer de son bras. Ne m’attendant pas à cela et encore moins à sentir ses lèvres venir mordiller la peau de mon cou, je ne pus retenir un hoquet de surprise tandis que mes pensées partir rapidement dans des recoins de mon esprit que je ne soupçonnais pas encore jusque-là. Par chance Jae Won, ne poussa pas la tentation trop loin ce qui me permis de garder une certaine contenance, me retenant de lui répondre que je n’avais qu’une envie, c’est qu’il me dévore tout entier. Me contentant de sourire malgré moi en sentant ses mains venir taper mes fesses, je me dirige donc finalement, comme prévu initialement, vers cette fameuse salle de bain ou je me hâte de me mettre sous le jet d’eau froide pour calmer le plus rapidement possible mes esprits. Une chose est sure, la tentation grandissant que j’éprouve envers cet homme est bien loin de se tarit.

Finalement après une bonne dizaine de minutes, et parfaitement calmé, je décide de sortir de la douche. Me séchant rapidement, j’enfile rapidement mon boxer ainsi que mon pantalon, me ravisant à la dernière minute pour enfiler mon pull. Clairement, je n’allais pas avoir le temps de repasser chez moi pour me changer avant le boulot et je ne peux décemment pas me pointer là-bas avec un pull rose trop grand pour moi. Sortant donc de la salle de bain torse nu, je me dirige vers la cuisine bien décidé à demander un haut à prêter à Jae Won. Seulement, voilà, au lieu d’ouvrir la bouche et de prononcer des mots, je reste figer sur place en croisant le regard du gérant du café ou plutôt en voyant sa langue passer habillement sur ses lèvres pendant que celui-ci m’observe. Vue de l’extérieur, la scène doit être complètement surréaliste. Deux hommes occupés à se dévorer du regard, mais aucun deux ne faisant quoi que ce soit. Parce que oui, vous n’allez pas me dire qu’avec ce regard, Jae Won n’a pas pensé exactement à la même chose que moi en cet instant.

-« Hmmm, me raclais-je la gorge sortant finalement de mes pensées en entendant le son de sa voix. J’allais justement te le demander. Merci. »

Me hâtant donc d’aller chercher un haut dans sa chambre, j’opte finalement pour un simple haut noir avant de le rejoindre à la table à manger. Comme toujours le repas fut délicieux et je ne me suis pas privé pour le lui faire remarquer une bonne centaine de fois.

Le repas fini, comme prévu, je laisse donc mon ainé vaquer à ses occupations dans la salle de bain tandis que je m’occupe de débarrasser la table correctement. Au retour de Jae Won, je ne peux pas m’empêcher de venir mordre machinalement ma lèvre inférieure en voyant la tenue qu’il a choisie. Il ne veut peut-être rien faire, mais il ne se prive pas pour me tenter. Cette pensée marche d’ailleurs un sourire en coin avant que je termine mes préparatifs à la salle de bain, indiquant à Jae Won que je devrais être sur le départ vers minuit étant venu à pied jusque chez lui.

Une fois parfaitement propre, je rejoins finalement le jeune homme dans son lit. Gardant dans un premier temps une distance de sécurité entre nous, je me laisse bien vite aller et le laisse m’attirer à lui calant ma tête dans le creux de son cou en soupirant d’aise. Il n’y a vraiment rien à dire, ce genre de moment est vraiment le plus agréable de toute ma journée. Mais alors que je pensais pourvoir profiter de cette proximité en toute tranquillité, le gérant du café vint me poser une question à laquelle je ne m’attendais pas.

-« Ça doit être agréable de vivre dans un monde remplis de gâteau au chocolat. Lui répondis-je une pointe au cœur après l’avoir écouté attentivement. Pas très bon pour la ligne, mais je suppose que dans un monde de rêve comme celui-ci cela n’a pas d’importance. »

Jae Won ne peut pas le savoir, mais en me posant cette question, il vient de toucher un point extrêmement sensible chez moi. Espérant pouvoir éluder ma réponse, je comprends bien vite en sentant son regard venir se poser sur moi que je ne vais pas pouvoir y échapper. Songeant alors dans un premier temps à inventer n’importe qu’elle rêve débile pour lui fournir une réponse qui ne suscitera pas d’autre question, je laisse finalement mon cœur parler une nouvelle fois alors que les mots sorte à présent de mes lèvres.

-« Tu sais … je n’ai pas la maîtrise sur ma vie alors avoir des rêves … cela fait bien longtemps que je n’en ai plus et que je n’ai plus le droit d’en avoir. Lui répondis-je la gorge noué tout en penchant légèrement la tête sur le côté pour pouvoir l’observer une demi-seconde. Mais si je devais réellement en avoir un … ça serait de pouvoir remonter dans le temps et de ne pas me faire écraser par cette voiture. »

Quand on y pense, c’est le jour de mes vingt ans que tout a dérapé dans ma vie. C’est ce jour-là que mon père adoptif a décidé de se tirer avec mon argent, de faire de moi un monstre et d’en plus vendre mon existence à cette société tyrannique.

-« C’est débile de toute façon, comme si on pouvait remonter dans le temps … ton rêve à toi est bien mieux. Le jour où tu trouves ce paradis, tu as intérêt à m’emmener avec toi à dos de licorne. »
code by bat'phanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 207
Messages : 204
Date d'inscription : 10/03/2018
Dim 8 Avr - 19:05
Tokunaga Nao & Jae Won  

Surprise, it's me !!
Après s’être préparés pour dormir, les deux jeunes hommes partirent dans la chambre de Jae Won, celui-ci avait programmé un réveil afin que le cadet puisse être prêt à l’heure afin d’aller travaillé. Une fois dans le lit, l’aîné attira Nao à lui afin de l’enlacer pendant ce temps de repos. Il savait qu’une fois le plus jeune parti pour le travail, il passerait du temps avec les ARMY pour continuer de hacker ce qu’il devait hacker. Lorsqu’ils furent installés, loin de toute préoccupation quotidienne, le gérant de café posa une question qui lui passait par la tête. Répondant avec un guimauve évident mais qui le caractérisait bien finalement. Il aimerait pouvoir partir de cette ville pour être tranquille avec Nao mais avec la situation actuelle, il n’y avait pas beaucoup d’endroits habitables ou qui soient assez sécurisés pour y vivre. Il se laissait donc parfois aller à rêver d’un monde rempli de sucreries en compagnie du plus jeune, il ne se voyait pas quelque part sans lui. « Dans un monde de rêve, je pense pas que la ligne ait de l’importance effectivement. » Il laissa un petit rire s’échapper de ses lèvres avant de baisser la tête, attendant que l’autre jeune homme réponde à sa question. En entendant sa confession, son cœur se serra alors qu’il commençait à doucement caresser ses cheveux. Il le comprenait dans un sens. Pour des raisons différentes, Jae Won aurait aimé retourner dans le passé pour empêcher son frère de rencontrer Hae Ra. « Je comprends… Mais peut-être que si rien de tout cela ne s’était passé, on ne se serait jamais rencontré… Enfin, on ne sait pas… Désolé d’avoir réveillé ces souvenirs. » Il déposa tendrement un baiser sur son front avant de sourire à la demande de Nao, tout en continuant de caresser doucement des cheveux. « Oh ne t’inquiète pas, je ne comptais pas te laisser derrière moi mais te kidnapper… Quoique, si tu es consentant, ce n’est plus du kidnapping. Tu verras tous les chocolats chauds ou autres pâtisseries que je te préparerais, tu seras au paradis. » Il sourit, rêveur, en pensant à cette perspective puis ramena la couverture sur eux avant de fermer les yeux. « Je t’aiderais à rêver de nouveau. Reposons-nous maintenant. » Sans arrêter ses caresses sur le cuir chevelu, il lui embrassa les cheveux puis laissa son esprit divaguer pour les quelques heures qu’ils avaient à passer ensemble.
Le réveil sonna comme le briseur de ce doux moment, et Jae se leva pour aider Nao à se préparer et le raccompagna jusqu’en bas. Avant de lui ouvrir la porte, il voulut passer encore un peu de temps avec son cadet. « Même si la soirée a été un peu mouvementée à un moment, j’étais content de te voir. Soit prudent sur la route et travail bien chaton… A très bientôt j’espère. » Il déposa un baiser sur sa joue puis le laissa partir. Jae Won attendit une trentaine de minutes pour mettre un jean noir, un pull à capuche noir et un masque noir. Il compléta sa tenue avec des chaussures noires puis partit en direction du QG des ARMY afin de travailler avec le groupe.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 444
Messages : 343
Date d'inscription : 02/03/2018
Dim 8 Avr - 21:44


Surprise it's me
Les routes les plus difficiles mènent aux plus belles destinations.
Tenue- Évidemment que ma réponse allait plomber l’ambiance et que Jae Won n’allait pas pouvoir s’empêcher de compatir à ma souffrance, mais aller savoir pourquoi en cet instant, j’ai éprouvé le réel besoin de lui confier une part de moi-même. Sans trop de détail comme à mon habitude forcément, mais lui confier ce genre de chose, montre selon moi que je suis prêt à faire des efforts en sa présence. Et puis, lui parler de cela alors que je le sens contre moi, que je sens sa main choyer ma chevelure me réchauffer le cœur. Contrairement aux fois où je broie du noir dans mon coin en pensant à ce tragique évènement, évoquer mon accident en sa compagnie me fait étrangement moins souffrir, je dirais même que cela me fait du bien de me livrer à lui.

-« Ne sois pas désolé …. Je pense à ce genre de chose constamment, lui répondis-je sur le ton de la confidence tout en nouant mes doigts au sien. Mais tu as sans doute raison, certainement que sans cela, nos chemins ne se serait jamais croisé. »

En y songeant, c’est d’ailleurs fort probable que sans tout cela ma route n’ai jamais croisé la sienne. Bien que déjà bagarreur durant mon adolescence, je doute fortement que mon évolution personnelle m’ait conduit dans une pente aussi glissante que celle dans laquelle je me suis aventuré à présent. Je sais un adulte à problème, mais il est fort probable que je ne compense pas autant mon mal-être dans les points et que donc, je ne me serais jamais retrouvé blessé dans ce café.

-« Si cela peut te faire plaisir, je ferais mine de ne pas être consentant
, lui répondis-je finalement sur le ton de la rigolade. J’en salive déjà d’avance. »

Entre mes lèvres, se perdit ensuite une petite phrase, une phrase qui si elle avait été audible aurait certainement tout changé entre nous. Préférant cependant la garder dans un coin de mon cœur, je souris doucement en entendant la promesse que mon ainé vient finalement me faire.

Bien que peu probable, la simple idée qu’il puisse rendre ma vie meilleure et me faire à nouveau sourire me réchauffant le cœur. C’est d’ailleurs sur cette douce pensée que je finis par sombrer dans un semi-sommeille, m’interdisant de m’endormir complètement pour profiter un maximum de la présence du gérant de café à mes côtés. Malheureusement, comme toutes bonnes choses, ce moment fini par prendre fin quand ce fichu réveille se mit à sonner. Sortant de mes rêveries, je m’extirpe bien vite du lit, ne voulant pas être en retard et laisse Jae Won faire de même, bien que je lui ais chaudement recommandé de poursuivre sa nuit sans ce déranger pour moi. Me préparant donc rapidement, je descends finalement jusqu’à la porte du bas toujours accompagné de cet homme qui fait peu à peu chavirer mon cœur.

-« Je suis aussi content de t’avoir vu. Maintenant remonte vite te coucher, je te promets que l’on se reverra vite. »


Savourant ses lèvres sur ma joue, je viens lui caresser subtilement avec le dos de ma main sa joue avant de finalement m’engouffre dans le froid de la nuit. Une chose est sûre la nuit allait être longue pour moi et je savais pertinemment qu’une fois mon travail de barman terminé, j’allais devoir faire un rapidement passage au QG des Chaineups avant de me rendre en cours.
code by bat'phanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Surprise du jour !
» panier surprise...
» Brugmansia surprise en ce 20 décembre
» Un colis surprise!
» Voyage Surprise!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Life :: Archives :: Fini-
Sauter vers: