Retrouvailles torrides || Ft. Tokunaga Nao
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com

Retrouvailles torrides || Ft. Tokunaga Nao

 :: Nagwon :: Odaiku - Quartier universitaire :: Logements
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
Park Jae Won
Points : 580
Messages : 501
Date d'inscription : 10/03/2018
Lun 29 Oct - 22:14
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

Retrouvailles torrides
TenueLa journée avait passé bien trop lentement au goût de Jae Won qui n’avait qu’une hâte : être à ce soir pour enfin avoir Nao pour lui tout seul. Les dernières fois, il avait dû le partager avec bien trop de monde mais ce soir, il ne l’aurait rien que pour lui. Chose qui n’était pas arrivée depuis début septembre au moins. Plus tôt dans la journée, il lui avait envoyé l’adresse du Sweet Unicorn par sms et malgré tout le travail qu’il avait à faire, il trouvait que le temps avançait horriblement lentement. Il avait prévenu ses employées qu’il serait absent le lendemain, que tout serait prêt niveau pâtisserie et qu’elles n’avaient pas à hésiter s’il y avait un problème. Une fois le Sweet & Cream rangé, les préparations faites et tout en place, il partit du café pour rejoindre son second établissement, passant par la porte de derrière. Il n’avait pas beaucoup de temps devant lui alors il prit une rapide douche, s’habilla, se prépara puis partit rejoindre le salon afin d’être prêt à ouvrir dès que Nao sonnera. Cependant, rester sans rien faire était pire que tout alors il décida de commencer à préparer le repas avant d’abandonner la pâte dans un coin de la cuisine. Ses doigts tapaient sur le plan de travail et quand la sonnette retentit dans le logement, il se redressa automatiquement pour aller directement ouvrir à son copain. Ça ne pouvait être personne d’autre que lui puisqu’il était le seul à savoir que les travaux de l’appartement étaient enfin finis. En posant sa main sur la poignée, Jae Won se rendit compte que ses mains tremblaient. Excitation ? Très certainement. Stress ? Aucunement. Il ne chercha pas à comprendre ni à arrêter et ouvrit la porte pour tomber sur le magnifique visage de son copain. Il ne sut même pas comment il arriva à attendre que la porte soit fermée pour enfin fondre sur ses lèvres si tentatrices. Un soupir de bien-être s’échappa de ses lèvres. Ses bras encerclèrent son corps pour le rapprocher. Ses lèvres dévorèrent les siennes sans aucune retenue. Clairement, Jae Won n’était pas quelqu’un qui faisait passer les désirs charnels avant le reste mais il avait l’impression que son corps réagissait bien avant son cerveau. « Ici… Ou… Dans… Le salon ? » Demanda-t-il entre deux baisers tout en exerçant une pression sur les fesses de Nao pour qu’il passe ses jambes autour de sa taille et colla son dos contre la porte, dévorant toujours ses lèvres avec gourmandises avant de descendre ses lèvres dans son cou pour y déposer quelques baisers ou encore le mordiller légèrement. Il avait tellement cette impression que rien que sentir son parfum aurait pu réveiller ses sens, l’impression de manque se faisait ressentir et dans le feu de l’action, une marque prit place dans le creux de la nuque du plus jeune. Finalement, le salon, c’était peut-être un peu trop loin pour le moment. Il retira le manteau bien trop encombrant de son chaton et l’aida à retirer ses chaussures tout en le regardant avec un regard sombre tant ses pupilles étaient dilatées par le désir, se sentant déjà à l'étroit dans son pantalon.
LUCKYRED


❝ Gotta go ❞ Le ciel qui était si bleu
Est déjà noir, comme s'il avait été peint.
Les émotions deviennent plus profondes.
Revenir en haut Aller en bas
Tokunaga Nao
En ligne
Points : 997
Messages : 847
Date d'inscription : 02/03/2018
Mar 30 Oct - 12:10

   

   Retrouvailles torrides

     
Hyung Jae Won  ϟ  Chaton Nao .

   
Tenue ☾ Enfin, ce jour est arrivé. Honnêtement, je commençais vraiment à perdre espoir de pouvoir retrouver mon petit ami en tête-à-tête pour une soirée ensemble. Il faut dire que depuis notre retour de vacances, bon nombre de choses s’étaient dressé entre nous. Pour moi, il y avait eu l’augmentation de mes heures de travail, ensuite mon opération et pour finir la crise de Hiro. Tout un tas de choses donc, complètement inévitable qui m’avait poussé à ne pas me dégager de temps pour retrouver mon petit ami, hormis pour ma soirée d’anniversaire et cette fichue soirée d’halloween. D’autant plus que pour Jae Won, je savais que la préparation de son nouveau café lui prenait également pas mal de temps, me poussant à ne pas vouloir le déranger pour s’occuper un peu de moi. Forte heureusement, un petit sms de sa part avait fini par tout changer. Chamboulant mes plans et me faisant déposer rapidement, hier soir, une journée de congé, non sans m’être arrangée au préalable avec Mi Ran avant.

Une seule ombre plane cependant encore au tableau, alors que j’essayais tant bien que mal de focaliser mon esprit sur mes cours, pour faire passer plus rapidement les heures très longues me séparant de mon ainé. Et cette ombre porte le doux nom de Hiro. En effet, je savais pertinemment que le fait de lui annoncer que l’on ne passerait pas la soirée ensemble allait fortement lui déplaire. Il ne le dirait peut-être pas explicitement, mais je savais qu’il me ferait forcément la tête pour cela. Voilà pourquoi, je n’ai pas osé lui annoncer la nouvelle immédiatement, repoussant toujours et encore l’annonce jusqu’à ce que finalement la fin des cours retentisse finalement pour nous. Prenant alors mon courage à deux mains, c’est en prenant le plus de précaution possible, pour ne pas trop le blesser, que je lui annonce finalement que je ne rentrais pas avec lui ce soir. Comme prévu, Hiro eu alors la décence de ne pas me faire une scène devant la faculté, mais ce n’est pas pour autant que je croyais en son numéro de : « Tout va bien, je comprends ». Je sais très bien qu’il n’est pas heureux de cette nouvelle, surtout qu’il doit se douter de ce que je vais aller faire sans lui. Probablement même que je devrais m’excuser de l’avoir délaissé pour cette soirée, mais en attendant, je ne préfère pas trop m’éterniser. Embrassant donc le front de mon jumeau, je me hâte finalement de me rendre à l’adresse indiquée dans le sms envoyé par mon petit ami plutôt.

Je ne sais pas si c’était fait exprès, mais clairement le fait que le nouveau café de Jae Won soit à côté de la fac est plus que pratique. Bon, encore une fois, ma moitié sera certainement furieux en apprenant cela, puisque cela m’incitera certainement plus à sécher les cours pour retrouver mon cher et tendre, mais qu’importe. Clairement, en cet instant, ce n’est pas le plus important. Jae Won me manque bien trop que pour me prendre la tête avec les états d’âme de mon petit ange, même si bien sûr, cela me fait de la peine de le savoir triste en cet instant. La preuve en est, je n’ai jamais marché aussi vite pour me rendre chez mon petit ami qu’en cet instant. J’en suis même presque venu à courir lorsque la bâtisse vint à se profiler à l’horizon devant moi.

En un clin d’œil, je me retrouve alors, finalement devant la porte d’entrée de mon ainé. Ne prenant pas le temps de me recoiffer ou de réajuster ma veste, c’est non sans une certaine excitation que je sonne rapidement à la sonnette. De toute manière, il faut être un vrai petit ange, pour ne pas se douter de ce qu’il se passera derrière cette porte une fois celle-ci refermée. Cependant, je dois bien avoué que jamais je n’aurais pensé que cela puisse aller aussi vite. Bien sûr le manque de Jae Won est immense en moi, et je ne vais pas mentir, lorsque j’ai enfin vu son visage apparaître derrière cette porte, des petits papillons ont rapidement pris naissance dans le bas de mon ventre. Cependant, je n’ai même pas eu le temps de le saluer, que déjà mon ainé avait fondu sur mes lèvres, déstabilisant au passage mon corps, qui dû mettre l’une de mes jambes en arrière pour ne pas chuter.

Cependant, bien que la surprise soit présente, elle disparut bien vite pour faire place à l’excitation du moment. Clairement, il ne fallut pas à mon esprit plus d’une demi-seconde pour se mettre en veille alors que déjà, mes bras s’enroulent au tour de la nuque de Jae Won pour approfondir notre baiser. Il est évident que l’attente de revoir l’autre avait été bien trop longue, pour nous, mais surtout pour nos corps mourant d’envie de ressentir enfin l’autre contre soi. Je pense même, que je n’ai jamais dévoré les lèvres de mon ainé aussi rapidement, tandis que mon corps essaye de se coller toujours plus à celui de mon vis-à-vis. J’ai envie de lui, c’est clair et net, et je pense clairement qu’il en va de même pour mon ainé, puis qu’entre deux baisers, je l’entends me demander le lieu où je préfère le faire.

-« On …s’…en….fiche » Articulais-je difficilement, bien trop occupée à jouer avec gourmandise, avec sa langue tandis que je prends une petite impulsion avec mes jambes, pour venir les nouer autour de sa taille, en sentant ses mains faire pression sur mes fesses.

La dernière fois que j’avais fait cela, je me souviens parfaitement de ce qui c’était produit ensuite. Là encore, nos corps s’étaient retrouvés après une très longue absence suite à une énorme dispute qui avait presque failli briser notre couple naissant. Impossible pour moi de dire si les évènements allaient prendre la même tournure, mais il est certain que sentir les mains tremblantes de désir du gérant sur mon corps, me pousse à penser que pour une fois, il ne prendra pas plaisir à me faire languir trop longtemps. Fort heureusement d’ailleurs, car déjà de long soupire remplis de désir viennent travers mes lèvres en sentant Jae Won jouer avec la peau de mon cou. Se transformant même en un léger gémissement, lorsqu’une petite marque vint s’y faire.

-« Oublie le salon » Lançais-je soudainement, la respiration déjà allaitante, alors que mon ainé s'est déjà débarrassé de ma veste et de mes chaussures. Fondant à nouveau sur ses lèvres, je peux facilement sentir qu’une bosse s'est déjà formée au niveau de l’entre-jambe de mon compagnon. Rien que de sentir cette bosse au niveau de mes fesses, me fait très largement frissonner d’envie, tant et si bien qu’en déviant mes lèvres sur le cou de mon ainé, je viens lui déboutonner sa chemise pour glisser mes mains plus aisément sur son torse.


   
DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS


Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
Park Jae Won
Points : 580
Messages : 501
Date d'inscription : 10/03/2018
Mar 30 Oct - 19:16
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

Retrouvailles torrides
TenueLe manque de l’autre avait fini par se créer. Trop peu de contact depuis leur retour de vacances, bien que des sms échangés, des baisers volés entre deux rendez-vous, devoir toujours partager l’autre avec quelqu’un. Alors oui, c’était peut-être impossible à concevoir que le manque allait au point où, à peine la porte fermée, il n’avait pu s’empêcher de capturer ses lèvres pour un baiser plutôt torride. Oh, il ne faut pas se méprendre, Jae Won se serait très bien stoppé si Nao lui avait demandé mais il semblait tout aussi excité une fois la surprise passée. Il ne put d’ailleurs s’empêcher de lui faire une marque qui serait plutôt visible sur son cou, n’ayant même plus la force de réfléchir, se laissant aller à l’ardeur du moment. Il n’avait pas vraiment envie de jouer énormément avec lui pour une fois, le manque se faisant bien trop ressentir. Il laissa un soupir de bien-être s’échapper de ses lèvres en sentant les mains de Nao sur ton torse et pencha la tête en arrière pour laisser plus d’accès à son chaton qui perdit bien vite son pull. Avec un regard rempli de luxure, il redécouvrit le corps de son cadet avant de reprendre ses lèvres.


LUCKYRED


❝ Gotta go ❞ Le ciel qui était si bleu
Est déjà noir, comme s'il avait été peint.
Les émotions deviennent plus profondes.
Revenir en haut Aller en bas
Tokunaga Nao
En ligne
Points : 997
Messages : 847
Date d'inscription : 02/03/2018
Sam 3 Nov - 18:21

   

   Retrouvailles torrides

     
Hyung Jae Won  ϟ  Chaton Nao .

   
Tenue ☾ Dévorant le cou de mon ainé, je profite aisément qu’il penche légèrement sa tête en arrière pour passer ma langue ardemment sur chaque parcelle de sa peau. Pour cette fois, il n’est pas question de se sentir timide ou d’avoir peur de mal faire à cause du manque d’expérience. L’ardeur que met Jae Won dans nos échanges, me donne bien trop envie d’arriver rapidement au point culminant de notre sport favoris, et pour ça, il ne faut pas que l’envie de mon compagnon redescende. Même si clairement, au stade où il en est, je doute sérieusement que cela soit possible. M’enfin, là encore, ce n’est pas vraiment le genre de chose auquel je peux réfléchir en cet instant.

Apposant donc, un peu partout, mes lèvres sur le cou de mon ainée, alors que mes mains se baladent sur son torse avec envie, j’arrête cependant momentanément mes actions pour l’aider à me débarrasser de mon pull. Je ne peux le nier, en sentant son regard plein de luxure se poser sur la parcelle nue de mon corps, je sens rapidement le rouge me monter aux joues. Après tout, même si je ne réfléchis pas au fait d’être entreprenant pour cette fois, cela ne veut pour autant pas dire que ma timidité à disparue. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’en général, je préfère faire ça dans le noir. Là, au moins, je suis sûr que mon ainé arrive moins bien à discerner mon corps imparfait, mais bon, on ne va pas chipoter, cette fois-ci, c’est dans la lumière et connaissant Jae Won, je suis certain qu’il se régale de pourvoir enfin m’admirer sur toutes mes coutures. Enfin du moins, le peu de temps où il a son regard posé sur moi, avant que ses lèvres ne reprennent les miennes et que le reste de nos vêtements ne termine au sol, ou pour mon pantalon et mon boxer, le long de mes jambes à cause de ma position de koala.



   
DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS


Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
Park Jae Won
Points : 580
Messages : 501
Date d'inscription : 10/03/2018
Dim 11 Nov - 1:21
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

Retrouvailles torrides
Tenue
Il l’aida ensuite à se rhabiller puis fit de même avant de prendre sa main pour entrelacer ses doigts aux siens. « Avant le deuxième round, je me permets de te faire patienter un peu pour visiter la première partie de l’appartement et manger un morceau… Bien que le deuxième point peuvent attendre. » Il déposa un baiser chaste sur les lèvres de son cadet puis l’emmena à sa suite dans la pièce à vivre, ne pouvant s’empêcher de lui faire un back hug une fois arrivés dans la pièce. « Si tu as besoin, à côté de la cuisine il y a un espace avec toilettes et lavabo pour éviter de devoir courir dans l’autre partie de l’appartement. Ça te plait ? » Expliqua-t-il avant de commencer à déposer des baisers dans le creux de la nuque de son copain tout en remontant sur son cou. « Tu veux manger maintenant ou regarder quelque chose à la télévision ou le roud numéro deux t’intéresse ? » Demanda-t-il en stoppant ses baisers et en reprenant une position plus sage en reprenant la main de son homme dans la sienne. Il déposa un petit baiser sur la main de son copain et, avec son index libre, il traça la marque violacée qu’il avait faite précédemment. « Je crois qu’elle sera visible un petit moment. » Dit-il avec un air faussement désolé.
LUCKYRED


❝ Gotta go ❞ Le ciel qui était si bleu
Est déjà noir, comme s'il avait été peint.
Les émotions deviennent plus profondes.
Revenir en haut Aller en bas
Tokunaga Nao
En ligne
Points : 997
Messages : 847
Date d'inscription : 02/03/2018
Mar 13 Nov - 11:17

   

   Retrouvailles torrides

     
Hyung Jae Won  ϟ  Chaton Nao .

   
Tenue ☾ Est-ce que j’aurais voulu que cela dur plus longtemps ? Évidemment que oui. Malheureusement, le manque de mon petit copain avait rapidement pris le dessus sur ma satisfaction d’enfin le sentir en moi. Cependant, ce n’est pas parce que j’ai succombé à mon orgasme, trop rapidement à mon goût, que je n’en ai pas retiré du plaisir, loin de là d’ailleurs. Il est indéniable que le corps de mon compagnon m’avait manqué tout comme ses lèvres et son toucher. J’aurais même été d’avis de remettre le couvert immédiatement, si par le baiser tendre apposé sur mes lèvres, je n’avais pas compris que ce ne serait pas pour tout de suite. Glissant alors ma main dans mes cheveux, à présent mouillés par ma sueur, je les rejette en arrière histoire qu’il ne colle pas trop à mon visage. Une douche n’aurait clairement pas été de refus après ce moment ensemble, d’autant plus qu’en observant Jae Won ramasser mon haut, je viens rapidement à regretter d’avoir choisi de porter un pull. Non mais sérieux qu’elle idée, j’avais eu. Bon d’accord, je n’avais pas envisagé que l’on puisse se sauter dessus aussi rapidement, mais il est clair que j’aurais dû savoir que mon ainé, me ferrait ressentir rapidement à quel point j’avais pu lui manquer, et bien sûr, inversement.
Me rhabillant donc à contre cœur, non sans avoir grimassé, en sentant mon pull fournir une chaleur supplémentaire à mon corps brûlant encore de désir, je viens nouer mes doigts à ceux du gérant de café.

-« On fait comme tu le sens Hyung »

Honnêtement, je ne vais pas le cacher, je suis extrêmement surpris que mon ainé arrive à passer si facilement à autre chose. Personnellement, là, tout de suite, je n’en ai rien à faire de son nouvel appartement. La seule chose que je désire, c’est de succomber à mon envie de lui sauter dessus. Dommage pour moi, Jae Won ne semble pas en accord avec mon idée. Si je ne le connaissais d’ailleurs pas aussi bien, j’aurais eu le sentiment qu’il avait juste besoin de tirer son coup. Ca me rappelle d’ailleurs de très mauvais souvenir, de la période où je n’étais qu’un objet sexuelle. Je sais que je suis loin d’être ce genre de chose pour mon petit copain, mais malheureusement, c’est plus fort que moi, je ne peux pas m’empêcher d’y songer. Évitant cependant de me laisser couler dans mes sombres pensées, je chasse du mieux que je peux ce dont à quoi je suis occupée à songer, et me focalise plutôt sur la pièce à vivre dans laquelle, nous venons de pénétrer.

-« Hyung …. C’est magnifique. Lâchais-je alors en admirant la modernité de la pièce, tandis qu’un sourire se dessine sur mes lèvres, alors que je sens le corps de Jae Won se coller à mon dos. Glissant alors mes bras sur les siens, je laisse vagabonder mon regard dans le salon et la cuisine ouverte sur celle-ci. J’adore, tu as vraiment beaucoup de goût. Répondis-je en penchant mon cou sur le côté pour lui donner un meilleur accès. J’aurais aimé que mon appartement ressemble à celui-là.»  

Soyons honnête cependant, je n’ai pas du tout les moyens de m’offrir ce genre de chose. Après, là n’est pas le sujet de la conversation pour le moment. Sentant mon homme se détacher de moi, je me redresse légèrement pour planter mon regard dans le sien. À ses paroles, je ne peux m’empêcher de venir observer mon reflet dans la vitre du four, tout en passant à mon tour mon doigt sur les marques présentes dans mon cou.

-« Effectivement …. Il va falloir que je porte des colles roulé et des écharpes pendant un petit moment en cours … Je songe aussi au fait qu’en voyant ça, Hiro va certainement pas du tout être content. J’évite cependant d’énumérer cette pensée à haute voix pour ne pas plomber l’ambiance et préfère nouer mes bras au tour du cou de mon ainé. Pour ce qui est de manger ou de se reposer dans le canapé …hmmm … désolé pour toi mais tu ne m’as pas assez fatigué pour ça. La preuve, je tiens encore parfaitement debout. Un faux soupire vient alors travers mes lèvres. Rohh … c’est tout de même dommage que cette îlot central, soit bien trop haut pour mes petites fesses. Je viens alors m’éloigner, assez fortement de Jae Won en haussant les épaules. Tant pis … on continue la visite ? »


   
DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS


Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
Park Jae Won
Points : 580
Messages : 501
Date d'inscription : 10/03/2018
Jeu 15 Nov - 1:25
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

Retrouvailles torrides
TenueEst-ce que Jae Won souhait remettre une partie de plaisir avec Nao ? Evidemment. Cependant, même s’il sentait le désir émaner du corps de son copain et qu’il le partageait, il avait bien envie de laisser celui-ci planer tout en passant un petit moment plus calme avec lui pour lui montrer la première partie du logement… Ainsi que bouger de l’entrée qui n’était pas l’endroit le plus confortable. Faisant un back hug à son homme, il lui demanda son avis sur le logement avant d’attaquer son cou, profitant de sa position pour déposer des baisers dans son cou, il caressait aussi tendrement son ventre avant de le regarder tendrement. « Tu es ici comme chez toi chaton, si ce n’était pas le cas, tu n’aurais pas les codes ni les clés pour entrer. » Affirma-t-il avant de déposer un dernier baiser dans son cou. Il se sépara ensuite de lui, remarquant enfin les marques qu’il avait faites, ne se sentant pas désolé de s’être laissé emporté par l’euphorie du moment. Il appréciait voir ces marques de possessions sur le corps de son cadet, surtout que celles qu’il lui avait faites à la plage devait ne plus exister depuis un petit moment. « Oh ? Chaton veut être fatigué ? » Demanda-t-il avec un sourire en coin tout en mettant sa main dans le bas de son dos. Il haussa un sourcil à la remarque de Nao puis croisa les bras avec un sourire en coin tout en le regardant s’éloigner. S’il s’écoutait, il prendrait son élan et sauterait sur son petit-ami mais cela serait risquer la chute… Même si c’était tentant et que le canapé pouvait amortit sa chute éventuelle, il préféra ne pas prendre de risque inutile. « Petites fesses pour toi mais parfaite à mon goût… Puis si l’îlot est trop haut, le canapé est à une bonne hauteur… » Il s’approcha de son cadet avec une démarche plutôt féline et passa sa main dans sa nuque pour la caresser de façon aérienne avant de frôler ses lèvres avec les siennes. « Peut-être n’ai-je pas envie de continuer la visite tout de suite, hum ? » Murmura-t-il en le regardant avec un regard qui en disait long avant de s’éloigner légèrement pour reprendre sa main et lui faire un clin d’œil. Il ouvrit ensuite une baie vitrée et reprit sa position dans le bag hug après avoir guidé Nao vers le champ de la baie.  Il posa son menton sur l’épaule de son chaton avant d’appuyer légèrement sa tête contre la sienne. « Bon, d’accord, un extérieur en hiver c’est pas ce dont on profite le plus sauf pour faire des batailles de boule de neige ou des bonhommes de neige mais je me suis dit que c’était sympa pour quand il ferait beau… On pourrait passer des moments tranquilles à observer les étoiles ou même juste à profiter de la présence de l’autre… Bon d’accord, c’est complètement niais mais… C’est plus fort que moi, soit je suis niais, soit je suis insatiable avec toi. » Dit-il comme excuse avant de gonfler les joues.

Il prit ensuite le poignet de Nao et ferma la fenêtre pour emmener son copain jusqu’au canapé sur lequel il prit place avant de le faire s’assoir sur ses genoux. Il lui offrit un sourire en coin tout en caressant ses hanches. « Tu sais quoi ? Je reprendrais bien un peu de chaton Nao avant de songer à passer vraiment au plat de résitance. » Dit-il avant de frotter son nez au cou de son cadet. « Je suppose qu’une marque de plus ne ferait pas trop de différence, si ? » Demanda-t-il dans un murmure. Sa langue glissa ensuite le long de sa jugulaire jusqu’à sa zone érogène qu’il mordilla tendrement.
LUCKYRED


❝ Gotta go ❞ Le ciel qui était si bleu
Est déjà noir, comme s'il avait été peint.
Les émotions deviennent plus profondes.
Revenir en haut Aller en bas
Tokunaga Nao
En ligne
Points : 997
Messages : 847
Date d'inscription : 02/03/2018
Dim 25 Nov - 11:52

   

   Retrouvailles torrides

     
Hyung Jae Won  ϟ  Chaton Nao .

   
Tenue ☾ Quand est-ce que ma relation avec Jae Won est devenue aussi sérieuse ? Honnêtement, je n’ai vu aucune transition dans notre couple entre le moment où l’on sait mis officiellement ensemble et le fait que maintenant, on partage presque un appartement à deux. Parce que oui, même si ce n’est pas dit clairement, le fait que j’ai le code et les clés, indique clairement que nous sommes passés à une étape supérieure. Je ne lui ais d’ailleurs pas dis, mais je serais même prêt à m’installer officiellement avec lui s’il me le demandait. Bien sûr, cela poserait problème avec Hiro, ma fonction de chaineup et surtout avec ce que New Life Corp réservent, dans le futur, aux couples comme nous, mais cela prouve au moins, que je considère notre relation comme ultra sérieuse. Parce que, oui, même si je fais des conneries, actuellement, avec un certain tatouer, je me vois tout de même passer ma vie avec Jae Won. Pour moi, il n’y a pas plus important que lui dans ma vie et, clairement, j’en mourrais si notre relation venait à se finir un jour.

Bien sûr, je n’ai pas de quoi m’inquiéter actuellement. Je sais que Jae Won m’aime et au vu du moment que l’on passe actuellement ensemble ce n’est pas prêt de changer. Chassant donc, mes idées noires très loin dans mon cerveau, je reprends le fils de notre discussion, ne manquant pas de venir taquiner mon ainé avec mes paroles. Est-ce que j’ai réellement envie de reprendre la visite ? Oui et non. Bien entendu, je suis curieux de voir toute les autres pièces, mais honnêtement, j’ai bien plus envie de sentir à nouveau Jae Won en moi qu’autre chose. Je sais d’ailleurs que c’est certainement le cas aussi pour mon petit gérant, mais puisqu’il n’a pas envie de remettre le couvert directement, je compte bien jouer à son petit jeu.

-« Oui, mais le canapé, c’est facile. Lui répondis-je d’une voix mielleuse. J’aurais bien voulu assouvir mon fantasme de faire ça sur un meuble. Un nouveau faux soupire travers alors mes lèvres, tandis que j’observe mon ainé s’approcher de moi. Savourant ses caresses, je ne le lâche pas du regard, tentant de le provoquer en réveillant ses instincts animaux. Hmmm …. C’est dommage par ce que moi, j’ai envie de la continuer. »

Petit air faussement innocent et angélique sur mon visage, je le laisse alors me guider vers une baie vitrée, devant laquelle je me place rapidement. Replaçant alors mes mains sur ses bras, j’observe l’agréable vue qui s’offre à moi tout en écoutant mon ainé. Franchement, il ne serait pas déplaisant de profiter de cette extérieure même en hiver. Au contraire même, cela nous donnerait une bonne raison pour se coller l’un à l’autre emmitouflé dans une couverture. Bon d’accord, c’est complètement cul-cul et digne d’un film d’amour, mais que voulez-vous, comme Jae Won, en sa présence, je peux être également très romantique, tout comme un peu plus provocateur et sauvage.

-« Ne t’en fais pas, j’aime ce côté-là chez toi, tout comme cette idée. » Dis-je en souriant bêtement, en voyant sa petite expression de boudeur avec ses joues gonflé. Complètement adorable.

Le suivant ensuite jusque dans le canapé, je m’installe comme, silencieusement, demandé sur les genoux de mon petit ami, enroulant mes bras autour de sa nuque pour avoir plus de contact avec son corps. Même si clairement, je n’ai pas vraiment besoin de cela, puisque Jae Won, avec ses gestes, en fait déjà suffisamment pour que je vienne me mordre la lèvre inférieure. Ses caresses sur ma hanche auraient d’ailleurs largement suffit, mais sentir son nez se frotter dans mon cou est tout aussi agréable, tout comme sentir sa langue le long de mon cou avant qu’il ne vienne s’attaquer à ma zone érogène, provoquant bien entendu un frisson le long de ma colonne.

-« Mon homme a envie d’un petit amuse-bouche ? Prononçais-je finalement en dégageant légèrement ma tête de la sienne, pour le faire stopper momentanément son geste. Je n’y vois pas d’inconvénient, mais …. Avant …. M’emparant alors de son bras, je remonte légèrement sa manche pour dégager son poignet. Moi aussi, je veux montrer aux autres que tu es à moi. »

Ne lui laissant pas le temps de répondre ou d’agir, je viens alors apposer sa zone dénudée sur mes lèvres pour venir l’aspirer avec avidité. Après tout, il n’y a pas de raison que je sois le seul marqué. De plus, ainsi marqué, toute personne qu’il viendra servir pour apercevoir qu’il s’agit d’un homme prit.


   
DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS


Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
Park Jae Won
Points : 580
Messages : 501
Date d'inscription : 10/03/2018
Ven 30 Nov - 0:30
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

Retrouvailles torrides
TenueAllaient-ils trop vite tous les deux dans leur relation ? Certains diraient que oui, d’autres diraient que non mais eux seuls pouvaient dire ce qu’ils en pensaient et, pour Jae Won, ils y allaient à leur rythme. Ils avaient passé un long moment loin l’un de l’autre à cause de leur emploi du temps respectifs mais leur relation semblait toujours aussi stable mais, cela, c’était parce que l’aîné ne savait rien des agissements de son copain… Pas un mal en soit vu ce qu’il serait capable de faire s’il apprenait quoique ce soit. En attendant, il ne savait rien et pouvait donc profiter pleinement de cette soirée qui leur était offerte et bien qu’il souhaiter retrouver la chaleur des bras de son homme, il mit son désir de côté pour lui faire visiter quelques pièces de l’appartement. Il fit un sourire en coin à l’entente de son fantasme. « Et c’est sur quel meuble que se déroule ton fantasme mon cœur ? Un plan de travail ? » Demanda-t-il avec un sourire en coin en sentant que son cadet essayait de le faire craquer. Il pouvait sentir son corps chaud contre le sien alors qu’il disait vouloir continuer la visite. « Je vais faire semblant de te croire mais t’as l’air pas mal réceptif et ton corps est tout chaud. » Il lui fit un sourire remplit de malice avant de déposer un baiser sur sa joue et le conduisit ensuite jusqu’à une baie vitrée donnant sur son extérieur. Il reprit sa position derrière son petit-ami, appréciant ce moment plutôt romantique et doux bien que, pour le côté romantique, Jae Won assumait moins tant ce qu’il disait était niais. Il sourit tendrement à la remarque de son rose et lui embrassa le bout du nez. « Ça va alors, parce que face au mignon petit chaton que tu es, c’est parfois dur de retenir un petit côté gnangnan. » Et quand son mignon petit chaton sortait les griffes, il ne pouvait retenir son désir de ne faire qu’un avec lui dans une ambiance luxurieuse.
Après un petit moment de douceur, le gérant prit le poignet de son homme pour aller au canapé avec lui, le faisant s’asseoir sur ses genoux. Il respira à plein poumon l’odeur fruitée de son cou et soupira d’aise en sentant le frisson qui le parcourait. Oh que oui il avait envie d’un petit amuse-bouche. « J’ai toujours envie de toi chaton. » Répondit-il d’une voix légèrement rauque tout en l’observant. Il le laissa prendre son bras tout en faufilant sa main de libre sous le pull de son cadet pour caresser sa hanche sans être gêné par le tissu. « J’aime quand mon chaton se montre possessif envers son hyung. » Susurra-t-il tout en glissant sa main dans le dos de son copain pour caresser sa chute de rein. Il ne retint pas un soupir d’aise en sentant sa peau se faire relâcher et admira la trace violette. Il se pencha ensuite pour mordiller tendrement la peau du coup de Nao puis le regarda, une lueur entre l’amusement et le désir brillant dans ses yeux. « Juste au-dessus du bracelet menotte, s’ils ne comprennent pas cela veut dire que ce sont des idots. »

Jae Won se pencha ensuite pour cueillir les lèvres de Nao avant de placer ses mains sur ses fesses pour le porter. Il se dirigea jusqu’à l’îlot central sur lequel il l’assit et se plaça entre ses jambes. « Peut-être trop haut pour tes petites fesses mais idéal niveau hauteur, tu ne trouves pas ? » Demanda-t-il en plaquant son bassin contre le sien et en ancrant son regard dans le sien. Il lia ses mains sur la chute de rien de son chaton puis humidifia ses lèvres « Et si tu m’en disait plus sur ton fantasme… Doux ? Sauvage ? Des détails intéressants ? Dis tout à hyung, chaton. » Au fur et à mesure qu’il parlait, sa voix baissait de volume jusqu’à devenir un murmure avant qu’il n’attrape la lèvre inférieure de son copain entre ses dents. Celles-ci finirent par être remplacées par ses lèvres tandis qu’il aspirait par à-coup la lippe de son homme et commençait à légèrement onduler son bassin afin de réveiller le corps de son chaton.
LUCKYRED


❝ Gotta go ❞ Le ciel qui était si bleu
Est déjà noir, comme s'il avait été peint.
Les émotions deviennent plus profondes.
Revenir en haut Aller en bas
Tokunaga Nao
En ligne
Points : 997
Messages : 847
Date d'inscription : 02/03/2018
Dim 2 Déc - 12:38

   

   Retrouvailles torrides

     
Hyung Jae Won  ϟ  Chaton Nao .

   
Tenue ☾ En aspirant la peau de mon ainé, je ne peux m’empêcher de songer au fait que je n’ai volontairement pas répondu à sa demande de précision sur mon fantasme. Non pas que je ne voulais pas lui répondre, mais je trouve plus intéressant de le faire mariner un peu, en lui laissant quelques zones d’ombre me concernant. Il faut dire que, plus notre relation avance, plus j’ai ce sentiment de ne rien savoir sur lui, contrairement à lui, qui semble me lire comme dans un livre ouvert. Habituellement, cela ne me dérange pas, mais quand je commence à y songer, cela vient souvent renforcer ce sentiment d’inutilité que j’ai dans notre couple. D’autant plus que parfois, j’ai cet étrange sentiment que Jae Won en sait bien plus sûr moi qu’il ne veut le faire croire et cela me fait peur. C’est comme si j’étais un petit agneau à la merci d’un loup, qui n’attend que le bon moment pour bondir sur sa proie. Évidemment, je sais que mon compagnon ne pourra jamais me faire de mal, du moins pas intentionnellement et que notre amour est véritablement sincère, mais … je ne sais pas …. Parfois, j’ai l’impression d’être tombé amoureux d’un véritable inconnu. Quand on y pense, c’est d’ailleurs peut-être pour ça que j’ai permis à mon tatoueur de revenir dans ma vie, parce qu’avec lui, je sais toujours comment réagir et quoi faire pour lui faire plaisir. Il n’y a pas d’inconnu avec lui et c’est parfois beaucoup plus rassurant que de marcher constamment sur des œufs de peur de perdre l’autre pour le moindre fait et geste.
Fort, heureusement pour moi, en cet instant, ce genre de crainte est bien loin d’être présent dans mon esprit. Je suis d’ailleurs bien loin de me prendre la tête avec toutes ses pensées, préférant agir sans réfléchir. Ce qui clairement, n’est pas spécialement dans mes habitudes avec Jae Won. Par chance, cela ne semble pas lui déplaire. Bien au contraire d’ailleurs, puisqu’il se permet, par un soupir d’aise, de me témoigner sa satisfaction quand je viens finalement relâcher la peau de son poignet.

Admirant alors avec satisfaction mon travail, je n’ai malheureusement pas le temps, de graver cette magnifique couleur dans mon esprit, puisque le gérant de café, vient très vite focaliser à nouveau tous mes sens sur sa personne et sur les douces tortures qu’il vient effectuer au niveau de mon cou. Bien évidemment, au contact de ses lèvres sur ma peau, je ne peux retenir un soupire de bien-être, puisque comme mon ainé l’a parfaitement fait remarqué il y a peu, je suis très respectif au moindre de ses gestes, la chaleur de mon corps en témoignant parfaitement.

-« Ou qu’il s’en contre-fiche que leur vie se termine après qu’il t’ait touché. Répondis-je à demi voix avant de goûter avec gourmandise aux lèvres de mon compagnon, qui sont venues cueillir les miennes. Le laissant par la même occasion me déplacer, en portant mon corps au niveau de mes fesses, jusqu’au fameux îlot central, évoqué il y a peu. Hmm …. Je ne sais pas, j’ai encore des doutes. »

Ma réponse pleine de malice, je profite que Jae Won vienne plaquer son bassin contre le mien pour nouer plus fortement mes bras à son cou. Évidemment, je sais parfaitement que mon compagnon ne va pas se priver pour me montrer à quel point la hauteur est parfait. Chose qu’il commence, d’ailleurs, à faire assez rapidement, en venant jouer avec mes lèvres de différentes façons. Jeu auquel je réponds, sans me faire prier, laissant échapper quelques gémissements en sentant son bassin se frotter au mien avant de repousser son corps légèrement en arrière. J’ai envie de lui, cela ne fait aucun doute, mais je ne vais pas le laisser avoir satisfaction aussi facilement.

-« Dommage pour toi, mais je ne suis pas disposé à te révéler plus de détail sur mon fantasme, ça serait trop facile. Murmurais-je en venant caresser le bas de sa lèvre à l’aide de mon pouce. Il est également hors de question que tu te serves de cette révélation, pour me faire perdre la tête. Me donnant une petite impulsion, je viens alors descendre de l’îlot central, pour venir coller mon corps à celui de Jae Won, plaçant volontairement l’une de mes mains sur son entrejambe. Il va falloir que tu trouves autre chose, pour me faire oublier cette visite hyung. » Frôlant ses lèvres des miennes, je me détache alors de lui, pour m’aventurer un peu plus loin dans la pièce, non sans avoir jeté un coup d’œil plein de sous-entendu et de malice en sa direction.


   
DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS


Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
Park Jae Won
Points : 580
Messages : 501
Date d'inscription : 10/03/2018
Sam 22 Déc - 1:10
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

Retrouvailles torrides
TenueIl était indéniable que pour Jae Won, Nao était un véritable appel au pêcher. Il y avait plongé, plus d’une fois, mais y revenait toujours avec plaisir tant son corps semblait appeler le sien. C’est d’ailleurs pour cela qu’il aimait quand son cadet faisait preuve d’une certaine possessivité et qu’il appréciait autant ces moments passer avec lui. Peu importe ce qu’ils faisaient, il n’y renoncerait pour rien au monde. Une fois la trace effectuée, il porta son petit-ami jusque dans la cuisine pour le faire s’asseoir sur l’ilot central afin de répondre à son fantasme et constater que la hauteur était tout simplement parfaite. Il fut plutôt ravi de constater la réceptivité dont faisait preuve son homme, retenant un sourire satisfait. D’ailleurs, il fit plutôt bien et c’est un grognement de frustration qui quitta ses lèvres alors que son corps se retrouva éloigné de celui de son chaton. Cependant, alors qu’une moue contrariée avait pris place sur son visage, un sourire en coin vint étirer ses lèvres qu’il lécha avant de regarder Nao avec un regard joueur. Le gérant de café aimant les défis de base, son copain ne pouvait pas mieux faire que lui lancer ce défi de le faire craquer. « Chaton est d’humeur joueuse et veut jouer ? » Demanda-t-il en contournant l’ilot central pour aller chercher une télécommande. Il appuya sur un bouton et une musique plutôt sensuelle fut diffusée dans la pièce à un volume raisonnable. Lentement, Jae Won déboutonna sa chemise qu’il laissa sur un tabouret avant de déboucler sa ceinture qu’il mit avec son précédent vêtement en passant sa langue sur ses lèvres sans lâcher le plus jeune du regard. Il finit par le détourner pour aller chercher la préparation de sa crêpe coréenne mais finit par la ranger pour prendre des fruits afin de préparer une boisson mais savait très bien comment aller tourner la musique. Ainsi, il commença à déhancher son bassin en suivant le rythme et commença à chanter les paroles parlant du fait que la personne désirait le corps de l’autre mais aussi d’autres choses du genre. Il finit par se retourner vers Nao et passa sa langue sur ses lèvres avant de prendre deux verres dans lequel il versa le jus de fruit frais contenant de la nectarine jaune. « Avant de manger, une petite mise en bouche pourrait être la bienvenue, tu ne penses pas ? En espérant que ce soit à ton goût, chaton. »
Un clin d’œil plus tard, il posa les verres, sur la table basse avant de prendre son cadet par la taille. « Tu dois mourir de chaud sous ce pull mais je suppose que tu ne veux toujours pas le retirer… N’est-ce pas ? » Murmura-t-il à son oreille avant de l’amener à s’assoir dans le canapé, l’imitant et lui tendant son verre. Il repartit ensuite dans la cuisine pour y cuire la crêpe et la découpa avant de revenir dans le salon avec la crêpe découpée. « Oups, j’ail oublié de prendre une deuxième paire de baguette… » Un air faussement navré sur le visage, il prit un premier morceau de la galette qu’il porta aux lèvres de son chaton avant de bifurquer pour le porter à ses lèvres. Il coinça une partie entre ses lippes, avant d’arquer un sourcil pour inciter son cadet à venir chercher la nourriture ainsi. Et s’il en fallait plus pour le faire plier, il avait d’autres tours dans son sac…
LUCKYRED


❝ Gotta go ❞ Le ciel qui était si bleu
Est déjà noir, comme s'il avait été peint.
Les émotions deviennent plus profondes.
Revenir en haut Aller en bas
Tokunaga Nao
En ligne
Points : 997
Messages : 847
Date d'inscription : 02/03/2018
Mar 12 Fév - 14:50

   

   Retrouvailles torrides

     
Hyung Jae Won  ϟ  Chaton Nao .

   
Tenue ☾ Est-ce que provoquer Jae Won, aussi est ouvertement est dangereux ? Bien sûr que oui, mais pour le coup, uniquement pour mes petites fesses. Je sais qu’il aime jouer à ce genre de jeu, et j’aime le voir déterminer à me faire succomber. Ho bien sûr, il y arrive assez facilement. Je peux même dire qu’en général un seul regard suffit, tant il fait battre mon cœur, mais c’est un détail que je vais éviter de lui dire cette fois-ci. Bien qu’il n’est pas difficile, en m’observant, de savoir qu’il en faut peu avec lui pour me faire littéralement fondre. Cela dit, en laissant ce petit défit à mon compagnon, rien ne me garantissait qu’il allait marcher dans mon petit jeu. Après tout, je commence à connaître le mode de fonctionnement de mon ainé, et pour lui, il aurait été très facile de finalement annuler toute tentation, uniquement pour m’ennuyer et me faire mariner. D’autant plus qu’il sait au combien je déteste ça. Par chance, cette idée ne semble pas traverser son esprit, puisque bien vite, je vois apparaître dans son regard une lueur joueuse, m’informant qu’il avait parfaitement saisi le message.

Lui souriant alors innocemment, je vins lui répondre par un : « Je ne vois pas de quoi tu parles », feintant de ne pas entendre la musique, tout en continuant à me balader dans le salon, fessant faussement voyager mon regard dans la pièce. Après tout, même si je suis curieux de voir ce que Jae Won a fait de son nouveau chez lui, je suis encore plus intrigué parce qu’il compte faire, pour m’attirer à lui. D’ailleurs, soyons honnête, comment voulez-vous vous concentrer sur la décoration du salon, quand votre petit ami, commence à enlever sa chemise et sa ceinture, tout en passant sa langue sur ses lèvres ? C’est tout bonnement impossible, je n’ai d’ailleurs pas pu m’empêcher de le dévorer du regard à plusieurs reprises avant de me taper la tête mentalement. Définitivement, cet homme à bien trop de pouvoir et d’emprise sur ma petite personne.

Revenant donc assez rapidement au niveau de la cuisine, je finis par focaliser toute mon attention sur Jae Won. De toute façon, ce n’est pas comme s’il m’en laisse vraiment le choix. La tentation est trop grande et l’envie de le dévorer du regard bien trop puissant, pour que je puisse lutter indéfiniment contre mon envie de passer à la casserole. Cependant, j’évite de traduire verbalement et me contente de l’observer avec gourmandise, non sans avoir souri malicieusement en le voyant prendre des nectarines jaunes, pour la composition de son breuvage. Je pense que définitivement, il sera à présent impossible pour nous de ne pas voir une connotation sexuelle dans ce fruit. D’ailleurs, si je n’avais déjà pas assez de pensées perverses en voyant la nectarine, c’est à présent chose faite, car en plus d’y voir notre dernière aventure, je ne pourrais plus m’empêcher de penser également au déhanchement de mon compagnon. Cette scène sous mes yeux, me fait d’ailleurs tellement d’effet que je dois détourner le regard, pour éviter que la chaleur de mon corps ne monte trop haut, trop rapidement. Même si clairement, il me suffit d’entendre les paroles chantées par mon ainé, pour visualiser la scène.

Pensant alors que Jae Won sait arrêter en ne me voyant plus regard, je finis par reposer mon regard sur lui. Oh seigneur grave erreur, que je viens de faire puisque je tombe sur un petit léchage de lèvres plus que tentateur. À cette vue, un frisson remonte le long de ma colonne vertébrale, tandis que mon petit ami s’approche finalement à nouveau de moi en enlaçant ma taille.

-« Évidemment que cela sera à mon goût, tout ce qui vient de toi est un vrai régal. » Phrase à double sens complètement voulu, donc j’espère que Jae Won aura saisi le message. Mais sur lequel je ne m’attarde pas préférant, le suivre jusque dans le canapé non sans avoir encore frissonné, ne répondant volontairement pas au sujet de mon pull. De toute façon, il suffit probablement de me voir pour comprendre que mon corps boue littéralement d’impatience et que ce pull est définitivement de trop sur mon corps. Je l’aurais d’ailleurs probablement enlevé plutôt, si seulement, je n’étais pas aussi mal à l’aise avec mon corps.

M’emparant donc de la boisson tendue, je laisse Jae Won retourner en cuisine, tout en songeant à nouveau à cette histoire de pull. Certes je suis mal à l’idée qu’il puisse m’observer dans la lumière du jour, mais en même temps, je sais que ça lui ferrait énormément plaisir. Le fait d’ailleurs qu’il revienne avec le repas, en ayant sois disant, pas oublier volontairement une deuxième pair de baguette, me fait clairement dire, qu’il fera tout pour que je finisse par enlever ce fichu pull quitte à le tacher.

-« Mais oui c’est ça oups … je vais te croire »

Un sourire malicieux sur les lèvres, je l’observe alors faire son petite manège avec le morceau de galette. Évidemment sur le coup, je me laisse avoir comme un bleu, pensant réellement qu’il allait me nourrir sans faire d’histoires. C’était bien entendu sans compter sur le défi que j’avais lancé à mon ainée et sur son esprit regorgeant de petit piège pour me faire craquer.

-« Je suis mal à laisse avec mon corps, tu le sais, mais je sens que si je ne retire pas ce pull, il va devoir finir à la machine à laver. »

Retirant alors ce bout de tissus visiblement tant convoité par le sol, j’évite de laisser trop de possibilités à mon ainé pour me regarder en fondant sur ses lèvres pour m’emparer du morceau dépassant de ses lèvres. Comme prévu, sa préparation est plus que délicieuse, mais bien moins, je dois l’avouer, que le goût de ses lèvres.

-« C’est bon il n’y a rien à dire, prononçais-je après avoir rapidement avalé le morceau, mais je suis désolé, ça ne te vaut pas toi. » Sans lui laisser l’occasion de lui répondre, je fonds alors sur ses lèvres, collant mon torse contre le sien pour approfondir notre baisser. C’est bien beau de jouer, mais je sais que je finirais par craquer, alors autant succomber à la tentation.


   
DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS


Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
Park Jae Won
Points : 580
Messages : 501
Date d'inscription : 10/03/2018
Jeu 21 Fév - 1:43
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

Retrouvailles torrides
TenueD’un naturel joueur, c’était presque évident que Jae Won allait répondre aux provocations de Nao pour essayer de le faire plier. Il avait plusieurs idées pour le faire mais aussi pour le frustrer un peu afin que ce soit encore meilleur pour eux deux, il savait que cela allait être difficile de ne pas céder à la tentation mais il ferait au mieux. Oh, certes, il aurait pu ignorer ce défi mais il avait bien envie de jouer avec les nerfs de son chaton, c’était tout aussi plaisant à voir. Il ne perdit pas de temps pour lancer une musique et se déhancher dessus avant de commencer à se déshabiller, ou plutôt se mettre torse nu et enlever sa ceinture. Il ne faisait que regarder son amant dans les yeux avant d’aller faire un jus de fruit pour les servir ensuite dans des verres mais pendant que les fruits passaient dans l’extracteur, il se déhanchait au rythme de la musique en chantant. Il avait pris, délibérément des nectarines jaunes en se rappelant de ce qu’ils avaient fait le soir où le plus jeune en avait mangé un. Ils auraient pu aller plus loin ce jour-là mais la fatigue du gérant avait joué dans la balance et il ne s’était rien passer de plus qu’un simple soulagement. Frustrant mais malgré tout nécessaire. Ce soir, la situation était bien différente puisque les deux hommes étaient en pleine forme à essayer de chauffer l’autre en ne cédant pas aux avances faites. L’aîné avait bien remarqué que son invité avait détourné le regard mais cela ne l’arrêta pas, bien au contraire puisqu’il savait qu’il finirait par reposer son regard sur lui. Et cela ne loupa pas. A ce moment, Jae Won passa sa langue sur ses lèvres, se délectant de la vision de son homme qu’il alla enlacer après avoir servi ses jus qu’il mit sur la table basse. La réponse qu’il reçut le fit avoir un sourire en coin. « C’est parce que j’ai du goût ça. » Dit-il assez content, il fallait le dire de la petite allusion de Nao. Il avait bien compris le message et c’est sur cette simple réponse qu’il conduisit son plus jeune jusqu’au canapé. Il essayait de le faire finir torse nu, avoir ce plaisir d’admirer les courbes de son torse même si cela risquait de le mettre mal à l’aise, il voulait qu’il s’assume un peu plus. A ses yeux, Nao était magnifique, il ne pouvait dire le contraire puisque dire qu’il n’était pas beau reviendrait à mentir.
Le gérant retourna ensuite en cuisine pour faire cuire le repas qu’il apporta au salon, ayant « par accident » oublié une paire de baguette. Il mima une auréole d’ange à la remarque de Nao. Stratagème pour lui faire enlever son pull ? Il pensait au départ à le frustrer un peu mais le fait qu’il enlève son haut était un bonus non négligeable, il n’allait clairement pas s’en plaindre. « Tu es beau Nao et, je te l’ai déjà dit, à mes yeux même une licorne ne t’arrive pas à la cheville, c’est pour dire… » Les licornes étaient pourtant des créatures qui le fascinaient et qu’il trouvait magnifique mais beaucoup moins que son amant. Il obligea celui-ci à venir chercher la nourriture coincée entre ses lèvres. Il allait répondre à la remarque de son chaton mais celui-ci ne lui en laissa pas l’occasion, lui offrant un baiser plutôt chaud dû aussi bien à la chaleur de leur corps qu’au pimenté de la nourriture.

Cependant, pour faire mariner un peu son homme, Jae Won mit ses doigts sur son torse pour le faire reculer légèrement. « Monsieur voulait manger avant un second round alors on va gentiment finir cette crêpe avant de reprendre là où en était… Chaton. » Il avait susurré ce surnom tout en s’approchant de son lobe où il passa sa langue avant de s’éloigner. C’est à ce moment, qu’il sortit une deuxième paire de baguettes et fit un sourire faussement navré. « Il se peut que je t’ai un peu mené en bateau mais ce n’est pas si grave, hm ? Allez mangeons tant que c’est encore chaud. » Phrase à double sens puisqu’il parlait aussi bien du plat que de leur corps bouillants…
LUCKYRED


❝ Gotta go ❞ Le ciel qui était si bleu
Est déjà noir, comme s'il avait été peint.
Les émotions deviennent plus profondes.
Revenir en haut Aller en bas
Tokunaga Nao
En ligne
Points : 997
Messages : 847
Date d'inscription : 02/03/2018
Jeu 21 Fév - 12:05

   

   Retrouvailles torrides

     
Hyung Jae Won  ϟ  Chaton Nao .

   
Tenue ☾ Est-ce que j’avais espéré que mon corps obtienne enfin ce qu’il désire ? Bien sûr que oui. Cela semblait d’ailleurs assez bien parti puisque, suite à mon initiative, mon ainé répondit plutôt chaudement à notre baiser. Je suis d’ailleurs tellement sûr qu’il va en oublier le dîner pour satisfaire plutôt l’envie qui dévore mon bas-ventre, que machinalement je penche mon corps davantage vers le sien pour essayer de le faire basculer en position allongée. Malheureusement, Jae Won ne semble pas avoir la même envie. Ou du moins, il n’a pas oublié son envie de me faire mariner comme à son habitude. Retirant alors mes lèvres des siennes, dans une moue plus que frustré après avoir senti ses doigts appuyés sur mon torse pour me faire reculer, j’écoute sa soi distant excuse.

-« Qui a dit ça ? J’ai dit que tu ne m’avais pas assez épuisé pour manger, nuance hyung. »

Râlais-je avant de me rasseoir correctement sur le canapé, en essayant de ne pas laisser transparaître l’effet qu’il a pu me faire en touchant à ma zone sensible. Bien évidemment, je ne suis pas contre reprendre des forces avant la suite des festivités, mais clairement mon autre envie, en cette instant, commence clairement par passer au-dessus de tout le reste.

-« Ho non …. Bien sûr que ce n’est pas si grave…. » Lâchais-je finalement avec une idée en tête. Si mon petit ami est bien décidé à me faire languir, je peux tout aussi bien l’ennuyer également à ma façon.

Me relevant alors du canapé, je passe au-dessus de ses jambes afin de m’éloigner de lui pour me rendre en cuisine comme si de rien était. M’emparant alors de sa chemise au sol, je l’enfile rapidement avant de la boutonner jusqu’à l’avant-dernier bouton. J’aurais bien remis mon pull, mais comprenez quand cet instant la chaleur de mon corps, ne l’aurait pas supporté. Jae avait voulu jouer et bien maintenant, il n’avait qu’à en subir les conséquences. Pas de sport, pas de torse nu.

Une fois rhabillé, je reviens ensuit au salon et m’empare de la paire de baguettes que mon ainé tient en main, avant d’aller m’asseoir par terre, de l’autre côté de la table basse. Ainsi, nous pourrons manger comme il le souhaite, et il n’y aurait aucune chance qu’il vienne titiller mon corps par la même occasion.

-« Bon appétit. Lançais-je alors naturellement en joignant mes mains avant de m’emparer d’un morceau de nourriture que je viens rapidement par placer dans ma bouche. Geste que je réitère à plusieurs reprises, jusqu’à ce que le plat soit vide. C’est délicieux, merci pour ce repas hyung. Prononçais-je enfin comme nouvelle phrase en posant mon regard sur mon ainé. On continue la visite maintenant ? »

Évidemment, le fait que je me sois tenu à distance pendant tout le repas, à peut-être dû faire naître une certaine frustration chez mon petit copain. Cependant bien décidé à le faire, à mon tour, languir comme il se doit, je ne lui laisse pas le temps de refuser ou de faire quoi que ce soit. Me relevant, je contourne la table, en veillant à ne pas trop m’approcher de lui et me dirige tout naturellement vers la suite, avant de me retourner pour m’assurer que mon ainé me suit.

-« Bon alors tu viens ? À moins que tu préfères que je termine la visite tout seul, en compagnie de mes mains. »
DESIGN ϟ  VOCIVUS // IMAGE BY VOCIVUS


Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]
» Les Retrouvailles ... [Pv WoOd]
» ragots, secrets et retrouvailles [M., M-A., P-J.]
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Life :: Nagwon :: Odaiku - Quartier universitaire :: Logements-
Sauter vers: