AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

First Date || Ft. Tokunaga Nao

 :: Archives :: Fini Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Dim 16 Sep - 15:26
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

First Date
TenueActuellement dans la salle de bain pour se préparer avant de faire une ballade à cheval et un dîner romantique avec Nao, Jae Won mettait le paquet. Un pantalon noir en skye, un t-shirt noir, une veste de la même couleur avec quelques points brillants, il avait légèrement maquillé ses yeux et avait laissé ses cheveux rouges comme à son habitude. Ses cheveux était sa seule touche de couleur dans cette tenue mais il en était plutôt satisfait, il espérait surtout que cela convienne à son petit-ami. Il se parfuma légèrement puis finit par sortir pour rejoindre son copain qui était prêt et l’attendait donc. Le gérant profita du fait qu’il somnole un peu dans le lit pour le rejoindre, il déposa un tendre baiser sur son front avant de caresser doucement sa joue. « Je pense que si on n’avait pas prévu cette sortie, je t’aurais montré combien cette tenue te va à merveille chaton. » Il déposa un chaste baiser sur ses lèvres puis se leva, il prit sa main pour l’aider à se relever et une fois leurs chaussures mises, ils sortirent de la chambre pour rejoindre le centre de l’équitation de l’hôtel. Là-bas, une dame leur donna des bottes ainsi que des bombes à mettre avant de leur expliquer les consignes de sécurité. Ils avaient eu droit à quelques cours pendant les précédents jours afin de pouvoir se débrouiller comme des grands et sans perdre de temps. Ainsi, une fois leur équipement mis, les deux garçons pouvaient partir sur la plage qui était presque déserte alors que le soleil se couchait. Ce qui leur laissait une certaine intimité bien qu’ils doivent faire attention à rester loin. Cependant, alors qu’ils devaient avoir chacun un cheval, la gérante leur annonça soudainement qu’il n’y en avait plus qu’un de libre. Celui-ci pouvait supporter leur poids et ils avaient des selles pour les couples souhaitant monter à deux, elle voulait donc savoir si ça dérangeait les deux "amis" de monter ensemble. Soufflant pour la forme, Jae Won adopta un certain masque comme souvent en dehors. « Heureusement que nous ne sommes pas des clients trop chiants mais vous auriez pu faire attention avant de vous avancer en promettant que vous aurez deux chevaux de libre, surtout que nous avons payé pour ça. » Elle se confondit en excuse et leur promis de les dédommager pour la gêne avant de leur présenter Kaila, le cheval que les deux aller monter. Bien évidemment, cela ne gênait pas du tout l’aîné de monter sur le même équidé que son copain mais il avait peur des représailles de New Life. Il préféra chasser cette idée de sa tête puis invita Nao à monter devant, appréciant la vue qu’il avait sur ses fesses avant de monter à son tour. Il dût passer ses bras autour de la taille de son copain pour pouvoir s’accrocher à quelque chose et ils partirent enfin.

Une fois sur le sable Jae Won ne put s’empêcher de pouffer tout en respirant le parfum de son homme. « Au moins, cette femme nous a servi une excuse sur un plateau d’argent pour qu’on puisse vraiment passer un moment de couple pour notre premier rendez-vous. » Dit-il assez bas pour que seul Nao puisse l’entendre.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Lun 17 Sep - 17:07
First Date


“Les rendez-vous mémorables sont clandestins.”
Tenue ❅Allongée sur le lit, j’essaye tant bien que mal de faire abstraction de cette petite boule de stress qui est apparue dans le creux de mon estomac, en fin d’après-midi, quand leur de mon premier rendez-vous avec Jae Won a sonné. Bien évidemment, je suis plus qu’heureux de pouvoir enfin passer un moment romantique en sa compagnie en dehors de cette chambre. Cependant, je ne peux pas m’empêcher de songer que l’on ne pourra pas être totalement nous-même. Jae ne peut pas le savoir, mais comme tous les chaineups, j’ai pour mission de traquer les couples homosexuels et le fait que notre sortie tombe pendant le soleil couchant ne changera rien à la situation. Ils y auraient moins de monde certes, mais toujours assez pour nous voir, puisque bons nombres de discothèques ont élu domicile sur le sable même de la plage.
Laissant donc un soupire s’échapper de mes lèvres pour chasser mes idées noires, je glisse pendant une brève seconde ma main en direction de ma poche de pantalon pour m’assurer que j’y aie bien mis la petite boite destiné à mon compagnon. Notre sortie me stresse au plus haut point, mais ce n’est pas pour autant que je n’aie pas envie de rendre ce moment le plus magique possible. D’où mon cadeau, acheté il y a quelques jours de cela et ma tenue spécialement mise pour l’occasion. Je ne sais pas si ça plaira à mon petit ami, mais clairement, ma chemise blanche négligemment mise, volontairement, que d’un seul côté dans mon pantalon, change de mes pulls bien trop large pour moi. J’ai même poussé le vice jusqu’à me maquiller légèrement le coin des yeux, sans oublier de mettre l’un de mes choker, que je garde normalement que pour le travail. Avec tout ça, techniquement, mon ainé ne peut que craquer.
Attendant donc qu’il termine de se préparer, je reste sagement sur le lit, jusqu’à finalement sentir une présence s’installer à côté de moi. En sentant ses lèvres sur mon front, j’ouvre finalement les yeux, pour admirer son magnifique visage, ainsi que sa tenue choisie à la perfection pour notre sortie.

-« Hyung, je ne pense pas que c’est en les enlevant que tu arriverais à me le montrer » Répondis-je, après notre chaste baiser, dans un tendre sourire, tout en suivant le mouvement de son corps qui m’intime à me lever moi aussi du lit.

Suite à ça, nous quittons finalement la bâtisse principale de l’hôtel pour rejoindre le centre d’équitation. Normalement, une fois arrivé là-bas, tout aurait dû se passer rapidement. On reçoit les chevaux, on met notre équipement et on s’en va. Sauf que voilà, une fois que je m’aperçois de la non sexytude de la tenue obligatoire, je me mets déjà à faire ma tête de mule. Hors de question de mettre ce genre de truc, pour une fois que je n’ai pas envie de cacher mon corps, ce n’est pas pour finalement mettre une bombe qui viendrait recouvrir mes mèches roses que Jae Won semble tant apprécier. Mon état boudeur, vient d’ailleurs simplifier rapidement en apprenant qu’il n’y a plus qu’un seul cheval disponible. Immédiatement, c’est la chute aux enfers pour moi et ça doit d’ailleurs se lire facilement sur mon visage que je ne suis pas du tout ravie d’entendre ce genre de nouvelle. Comme si le fait de sortir dehors en couple ne me stressait pas assez, il allait en plus falloir que je monte sur le même cheval que mon amant. Fort heureusement pour la gérante, c’est Jae Won qui s’occupe de manifester son mécontentement, lui évitant de subir le courroux de mon angoisse.

Laissant cependant, tout de même échapper un soupire, pour bien montrer que je ne suis pas ravie, je décidé malgré tout de monter sur le cheval proposé. De toute manière, ce n’est pas vraiment comme si j’ai le choix. Je ne vais pas prendre le risque de faire de la peine à mon ainé en annulant notre sortie, tout ça parce qu’une stupide gérante ne sait pas faire son travail. Il va cependant falloir, que je fasse un énorme travail sur moi-même pour éviter de faire ressentir à Jae Won, le stress que peut me provoquer toute cette situation. Rien que le fait déjà de sentir ses bras se nouer autour de ma tailler, pour avoir un prise, provoque une certaine crispation de tout mon corps. Pour éviter donc, que la gérante trouve ma gêne suspicieuse, je décide de ne pas m’éterniser ici, et intime au cheval de se mettre en route direction la plage, Jae Won une fois parfaitement installé derrière moi. Pas de chance cependant pour moi, même une fois un peu plus seul, le fait de sentir son souffle sur ma nuque me rend mal à l’aise. Ayant l’impression qu’une tonne de yeux se pose sur nous, je ne peux m’empêcher d’avancer un peu plus sur l’avant de la selle pour éviter que nos corps ne soient trop coller l’un à l’autre.

- « Honnêtement …. J’aurais préféré avoir un cheval pour moi … »

Quand on y pense, c’est vraiment horrible parce qu’il n’y a pas plus romantique comme situation, mais je ne peux pas m’empêcher de stresser, rien qu’à l’idée qu’un de mes collègues puisse nous apercevoir ainsi ensemble.

-« Au fait …. C’est bien gentil de me mettre devant, mais …. Je ne sais même pas où on va. J’espère vraiment pour toi que c’est un endroit isolé de tous regards … je risque de ne pas être de super compagnie si non et …. Je n’ai vraiment pas envie de gâcher notre premier rendez-vous à cause de mes stupides angoisses. »
#Sanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Mer 19 Sep - 0:56
Tokunaga Nao & Park Jae Won

First Date
TenueAujourd’hui était un jour vraiment particulier dans le couple de Jae Won et Nao puisqu’il s’agissait de leur premier rendez-vous. Certes, ils devront se faire passer seulement pour des amis mais cela ne les empêchera pas de passer un bon moment ensemble. Ils avaient chacun mis une tenue différente de d’habitude afin de monter à cheval et si le gérant n’avait pas accepté de mettre la bombe, il mit volontiers les bottes, prêt à monter sur son cheval. Cependant, là où tout aurait dû bien se passer, un premier couac arriva puisque la dame leur annonça que seul un équidé était disponible pour leur sortie. L’aîné râla pour la forme, il était partagé intérieurement puisqu’il trouvait cette situation romantique mais il avait connaissance de la surveillance de la plage par les Chaine Up, il n’avait qu’à espérer que la crique découverte par les ARMY soit sans danger mais normalement le chef y veiller et personne d’autres que les membres de l’organisation ne pouvaient entrer. Il soupira avant de suivre son copain sur la salle, passant ses bras autour de sa taille pour se tenir, il sentit bien évidemment la crispation du cadet, se doutant que cette situation ne le mettait pas à l’aise. Jae Won essaya de détendre l’atmosphère mais celle-ci était vraiment tendue comme un fil de string, impossible donc de la détendre. Il ne dit rien sur la remarque de son petit-ami, bien que touché quand même en plein cœur, il comprenait sa position et préféra ne rien dire de plus à ce sujet. Il risquait d’être fortement désagréable sinon. « J’ai entendu parlé d’un lieu assez isolé, passe-moi les rennes, je vais nous y conduire. » Détachant alors ses bras du corps de son cadet, Jae Won prit les rennes afin de mener le cheval vers la crique. « Attache-toi bien à la poignet devant, tu risques de tomber sinon. » Se retenant de faire un bisous dans le cou de Nao, le gérant guida l’animal jusqu’à la fameuse crique qui était déserte. Il tira sur les rennes pour arrêter le cheval et laissa son petit-ami admirer la vue. Notamment le soleil qui commençait à décliner dans le ciel, offrant de jolies teintes orangées. L’aîné profita du fait que cet endroit était sécurisé pour poser son menton sur l’épaule de son homme. Il regardait droit devant, ses mains toujours sur les rennes. « Quand j’étais plus petit, je venais souvent avec mes parents à la plage pour l’été. Il y avait une chambre pour mes parents et une pour ma grande sœur, mon frère et moi. On avait un rituel qui était de toujours aller regarder les couchers de soleil le premier jour mais aussi le dernier jour. Ça fait depuis le mariage de Won Sik que nous n’avons plus fait cela… » Le regard perdu dans le vide, Jae Won se livrait à cœur ouvert à son cadet, n’ayant pas peur de ce qu’il pourrait bien penser. « Yoon Ah continuait de venir seule, bien que mariée mais quand Won Sik a décidé de ne plus venir, tout le monde a suivi, peu importe si je voulais ou non continuer d’aller en vacances, ça fait depuis cette époque que je n’ai pas vu de coucher de soleil sur la plage. » Il laissa un silence s’installait, celui-ci était comblé par le bruit rassurant et apaisant des vagues, renforçant l’atmosphère romantique du moment. « Je suis heureux d’assister à nouveau à ce spectacle mais surtout, que cela se fasse avec toi. » Il posa sa tête contre la sienne une microseconde avant de se redresser pour admirer les vagues s’échouant sur le sable. « Sinon, tu valides l’endroit où nous sommes ? » Demanda-t-il avec un doux sourire.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Mer 19 Sep - 13:28
First Date


“Les rendez-vous mémorables sont clandestins.”
Tenue ❅Stressé à l’idée que Jae Won n’ait pas prévu un endroit calme pour que l’on puisse se retrouver à l’abri des regards, je suis finalement soulager en l’entendant m’avouer qu’il connaît un endroit isolé. Certes, la perspective qu’il en ait entendu parler par d’autre personne, me met un sacré doute, sur le véritable potentielle d’un endroit méconnu de tous, mais cela sera de toute façon mieux que rester aux abords de l’hôtel. Laissant donc coulisser les rennes dans les mains de Jae Won, je le laisse se positionner pour qu’il ait un parfait guidage du cheval.

-« Ne t’en fais pas, je vais bien me tenir » Lui souriant tendrement, j’attrape donc la poignée situé à l’avant de la selle et m’y accroche plus au moins fort pour être sûr de garder un parfait équilibre tandis que le cheval sur lequel nous, nous trouvons accélère en direction d’une destination qui m’est encore inconnue.

À l’horizon cependant, ce profil finalement une merveilleuse crique nue de toute civilisation et de toutes traces humaines. En voyant ce paysage de toute beauté, un magnifique sourire vint se dessiner sur mes lèvres, tandis que le cheval arrête finalement sa course pour me permettre d’observer plus attentivement, les yeux brillants, les couleurs du coucher de soleil se reflétant dans l’océan. À la vue de ce spectacle fabuleux, toutes mes craintes et la peur que l’on nous surprenne s’envolent d’ailleurs immédiatement. Je me prends même à soupirer de bien-être en sentant enfin le contacte apaisant de la tête de mon ainé, venant se poser sur mon épaule, que je recule volontairement en arrière pour lui offrir une meilleure position.

Honnêtement, je n’aurais pas pu rêver meilleur endroit pour me retrouver avec mon petit ami. Rien ne pourrait gâcher ce moment magique, pas même la soudaine confidence de mon ainé sur son passé. Bien au contraire d’ailleurs, je sais que pour lui, comme pour moi, il est plutôt douloureux d’évoquer son passé, le fait donc qu’il vienne me parler si ouvertement, fait manquer à mon cœur un battement, tandis que j’écoute attentivement ses confidences.
Bien évidemment, je ne peux pas comprendre la douleur qu’il a pu ressentir, mais je peux cependant parfaitement l’imaginer. Il doit-être douloureux, du jour au lendemain de voir ses habitudes disparaître, tout ça parce qu’une personne est venue voler la personne que l’on avait de plus cher à ce moment. Je commence d’ailleurs à me demander, si ce n’est pas ce genre de chose que Hiro vit en ce moment …

-« Moi aussi je suis heureux de vivre ce moment avec toi. Murmurais-je en guise de confidence après avoir écouté très attentivement une partie de son passé. Bien évidemment que je valide cet endroit, rajoutais-je soudainement plus enjoué. C’est vraiment magnifique et d’ailleurs …. »

Sans terminer ma phrase, je m’empare soudainement des mains du gérant pour lui faire lâcher les rennes, avant de descendre subitement du cheval. Suite à cela, je viens tendre la main vers lui, pour qu’il fasse de même, avant de l’entraîner un peu plus loin au bord de l’eau.

-« Je voudrais profiter de cet endroit pour te dire que je suis vraiment heureux de pouvoir enfin passer un vrai moment avec toi en dehors de nos appartements respectif. Tu fais toujours énormément de choses pour moi et ça me tenais vraiment à cœur, de pouvoir te montrer à quel point moi aussi, je tiens à toi. Du coup …. Continuais-je les joues s’empourprant de rouges, je voudrais te donner ça … Sortant la petite boite rectangulaire de ma poche, je viens alors la tendre devant moi.(Cadeau) Et ….je voudrais aussi profiter de cet instant pour te faire une promesse… Quoi qu’il arrive dans le futur, je voudrais que chaque début d’été …. Toi et moi … on vienne admirer le coucher du soleil comme ce soir….»
#Sanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Mer 19 Sep - 20:51
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

First Date
TenueL’avantage qu’avait Jae Won était qu’avec son statut d’ARMY, il connaissait les bonnes adresse, les lieux où il pouvait aller avec Nao sans craindre des regards indiscrets. Il proposa donc à Nao de tenir les rennes et une fois qu’il fut certain que son copain soit bien accroché, il fit trottiner le cheval jusqu’à la crique découverte par son groupe de rebelle. C’était un endroit magnifique où la nature régnait en maître. On ne pouvait pas croire que l’homme était passé par-là et les ARMY faisaient tout pour protéger ce lieu unique en son genre. L’aîné avait assez confiance en son copain pour être sûr qu’il ne parlerait de cet endroit à personne. Il arrêta ensuite l’équidé pour les mettre face à la mer et prit appui sur l’épaule de son cadet, appréciant cette proximité avec lui. Prit d’un soudain élan de confiance, il décida de se lancer sur un sujet plutôt sensible pour lui et ce n’était rien d’autre que son passé. Ce moment de sa vie qu’il souhaitait plus que tout oublier mais qui le collait à la peau comme du chewing-gum colle à la semelle de votre chaussure. Il se souvenait de ces bons moments passés avec son frère sur cette plage, ces moments où il arrivait à pardonner sa famille mais qui, finalement, l’avait fait la détester encore plus. C’était plutôt douloureux pour lui de parler de tout cela, il ne l’avait jamais fait avec Si Yun bien qu’ils soient comme des frères tous les deux mais il n’y arrivait pas. Il avait l’impression de remuer un couteau dans une vielle plaie non cicatrisée mais Nao était comme un baume pour cette blessure. Il ne pouvait que sentir une pointe de bonheur à l’idée de revivre ce moment en compagnie de la personne que son cœur avait choisi. Il espérait sincèrement que ce ne serait pas le dernier coucher de soleil sur la plage qu’ils vivraient tous les deux. Il sourit tendrement en apprenant que son petit-ami partageait son bonheur. « Je suis heureux si tout te convient. » Dit-il en lâchant une renne pour caresser tendrement sa hanche avant de replacer correctement sa main.
Cependant, celle-ci fut vite retirée puisque le cadet décida de descendre avant d’inviter le gérant à faire de même. Ils partirent ensuite vers l’eau, et Jae Won eut envie d’enlever ses chaussures pour goûter à la température mais se retint, ayant l’impression que son copain avait quelque chose à lui dire. Il ne s’était pas trompé et fut plutôt surpris de ce qu’il lui dit, ayant même l’impression que son cœur avait raté plusieurs battements. Il avait envie de l’embrasser, montrer combien il était touché par cet aveu, mais aussi par ce cadeau qu’il lui faisait. Il ne regrettait pas de l’avoir stalker, d’avoir tout fait pour s’approcher de lui car il le comblait à tous les niveaux. Il tendit son petit doigt afin qu’ils scellent cette promesse avant d’ouvrir la boîte contenant son cadet. Il ne put empêcher un sourire amusé en voyant le bracelet. « Un bracelet menotte, hein ? Tu me le mets ? » Demanda-t-il en lui tendant le bijou ainsi que son poignet. Il passa son index sur le bracelet en cuir avant de relever les yeux vers son homme. « Merci chaton, mais tu n’étais pas obligé tu sais… Ce que je fais, je le fais parce que… » Allez Jae Won, ce n’était pas si difficile que cela. Il prit l’une des mains de Nao dans la sienne et caressa tendrement sa joue. « Je t’aime. »

C’était la première fois qu’il lui disait ces trois mots, il avait l’impression d’avoir perdu toute son assurance mais, au fond, il se sentait plus libre maintenant qu’il lui avait dit.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Mer 19 Sep - 21:44
First Date


“Les rendez-vous mémorables sont clandestins.”
Tenue ❅Je n’ai jamais été très doué pour parler de moi, alors évoquer ce que je peux ressentir pour une personne … c’est une chose complètement nouvelle pour moi. Je sais que je suis encore très maladroit dans mes mots, mais j’espère malgré tout que Jae Won arrive à ressentir ce que j’éprouve pour lui en cet instant. Mon cadeau n’est d’ailleurs pas innocent, et mon ainé semble le comprendre bien que sa réaction n’est pas exactement celle que j’avais attendue. J’espère néanmoins que malgré son petit sourire amusé, il est arrivé à percevoir le sens caché de mon cadeau.

-« Heum …. Si tu veux oui … »

Répondant timidement à sa demande, je m’empare alors du bracelet en cuire que je viens de lui offrir, pour le nouer au tour de son poignet, ne manquant pas de caresser le dos de sa main par la même occasion, une fois la tâche accomplie. Au moins, je suis parvenu à choisir un cadeau qui s’harmonise à la perfection avec son style et puis, maintenant, c’est un peu comme si un part de moi sera toujours rattaché à lui. Un moyen silencieux pour moi, d’exprimer qu’il m’appartient et que je souhaite que cela dure éternellement. Et cela, j’espère vraiment qu’il là comprit. C’est du moins la réflexion à laquelle je songe et je prie avant de sentir subitement la main de mon ainé se nouer à la mienne. Relevant alors mon regard perdu et interrogateur, dû au fait qu’il n’ait pas terminé sa phrase, en sentant sa main venir caresser ma joue, mon cœur vint subitement rater un battement en entendant, les fameux trois petit mots, que toute personne amoureuse espère entendre un jour.

Honnêtement, je m’étais fait à l’idée que ce soir, serait peut-être la nuit pour moi de lui avouer mes sentiments, mais clairement, je ne m’étais pas attendu à ce que la situation soit inversée. Bien sûr, dans le moindre de ses gestes, j’ai toujours ressenti le profond amour qu’il peut me porter, mais l’entendre à haute voix est une chose totalement différente. C’est un sentiment inexplicable qui me déstabilise énormément, tout en me rendant tellement heureux à la fois, que des larmes viennent soudain rouler sur le long de mes joues sans que je ne m’en rende compte.

Ce n’est finalement que quand mon cerveau décide de se remettre de cette aveux soudain, que je me rends compte que je n’ai toujours pas réagi à ce qu’il vient de me dire. Hormis le fait de pleurer bien sûr, et clairement, ce genre de chose peut facilement prêter à confusion. Cependant, ce n’est pas pour autant que je désire laisser mes mots exprimer ce que moi aussi, je peux ressentir pour lui. À la place, je décide donc de laisser parler mon corps, me jetant à son cou, pour venir l’embrasser le plus amoureusement possible, espérant qu’il comprenne à quel point je suis touché par cet aveu.

-« Je suis tellement heureux … prononçais-je une fois après avoir détaché mes lèvres des siennes par manque d’air, les yeux encore humide. Tu es la …. Tu es la plus belle chose qui me soit jamais arrivé. »
#Sanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Jeu 20 Sep - 1:00
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

First Date
TenueCe moment était vraiment très romantique, l’atmosphère qui s’en dégageait surtout après le dévoilement du cadeau de Nao fit pousser des ailes à Jae Won. Il avait bien compris le sens caché de ce bracelet, il en était plus que touché surtout qu’il se mariait à merveille avec son style vestimentaire. Il laissa son cadet mettre le bijou pour aussi renforcer le symbole de ces menottes qui le liaient au plus jeune. Il sourit avant de prendre la main de son copain dans la sienne puis lui caressa tendrement la joue avant de se lancer dans sa confession, lui dire ces trois mots qu’il ne lui avait jamais dit mais qu’il avait toujours pensé. Certaines personnes étaient capables de le dire à toutes les sauces, à tout le monde, n’étant pas pudiques de montrer leurs sentiments mais ce n’était pas le cas du gérant et de son petit-ami. L’aîné n’avait jamais prononcé ces mots à la légère, il leur accordait beaucoup d’importance et s’il le disait à son brun, c’est qu’il le pensait réellement. Il n’avait pas forcément de doute par rapport aux sentiments de Nao mais il avait surtout peur de l’effrayer et il ne sut pas réagir en sentant une goutte d’eau sur son pouce. Il regardait ces gouttes salées tomber le long de ses joues, espérant que celles-ci aient une signification positive. Il était tellement tendu, qu’il sursauta presque en le sentant lui sauter au cou mais passa rapidement ses bras autour de sa taille. Il répondit à son baiser, sentant cette douceur caractéristique de ce sentiment qu’il partageait tous les deux bien que du côté du cadet c’était plutôt implicite. L’aîné rapprocha le corps de Nao du sien avant de déposer tendrement ses lèvres sur les siennes pour un baiser chaste avant de lui sourire avec la même tendresse. « Tu es, toi aussi, la plus belle chose qui ne me soit jamais arrivée, mon cœur. » Il embrassa sa tempe puis l’invita à se tourner pour observer le coucher de soleil dans une position de backhug.
Un silence agréable, comblé par le bruit des vagues s’écrasant sur le sable, s’installa tandis que le soleil commençait sa descente vers l’eau. Admirant ce spectacle, Jae Won caressait tendrement le ventre de Nao, appréciant les muscles qu’il sentait malgré la chemise qu’il portait. Le moment était plutôt magique, dans une atmosphère presque idyllique et s’il avait su, le gérant aurait vu pour pouvoir dîner sur cette crique. Ils avaient réservé dans un restaurant de fruit de mer plutôt chic et ne pouvaient pas décommander mais ils avaient largement le temps de traîner un peu sur la plage. « Enlève tes chaussures et remonte au maximum ton pantalon. » Abandonnant ses bottes ainsi que ses chaussettes sur la plage, Jae Won remonta son pantalon puis prit la main de son cadet pour le guider jusqu’à l’eau. « Elle est bonne. » Fut la seule chose qu’il réussit à dire avant de repartir dans une position de backhug avec son copain.

L’astre finit par disparaître dans l’eau et après avoir marché quelques mètres au bord de l’eau, main dans la main, Jae Won s’arrêta pour regarder la vaste étendue salée. Il reposa ensuite son regard sur son homme. « On devrait peut-être profiter du temps qu’on a avant le dîner pour s’asseoir un peu dans le sable, non ? »
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Jeu 20 Sep - 15:45
First Date


“Les rendez-vous mémorables sont clandestins.”
Tenue ❅Quand est-ce que Jae Won a pris une place si important dans ma vie ? C’est la question qui vient naître dans mon esprit, tandis que mon regard ne peut se détacher de son tendre visage. Honnêtement, je n’ai jamais aimé personne, j’ai même toujours eu peur de réellement m’attacher aux gens avant de rencontrer Hiro, mais en compagnie du gérant de café tout a changé. Au fils de jours, je me suis surpris à sourire en pensant à lui, à vouloir changer de monde de vie et à rentrer le plus vite possible pour pouvoir me retrouver dans ses bras si réconfortant. Sans que je m’en rende compte, cet homme a fini par prendre une place tellement importante dans ma vie, que je ne peux pas m’imaginer vivre sans lui. En vérité, bien que je n’aie jamais vraiment voulu me l’avouer, ça fait un bon moment déjà que mon cœur ne bat plus que pour lui. Mon changement de comportement à son égard n’est d’ailleurs pas innocent, si je désire tellement le rend lui aussi heureux, ce n’est pas pour rien.

Écoutant avec attention le moindre de ses mots, mon cœur rata une nouvelle fois un battement, menaçant même mes larmes de couler à nouveau. Je ne comprends toujours pas ce que j’ai bien pu faire dans ma vie pour avoir la chance de tomber sur une personne si merveilleuse. Soyons réaliste, une personne si parfaite n’a rien à faire avec une personne comme moi, mais pourtant, je souhaite égoïstement, que pour une seul fois dans ma vie, personne ne vienne m’enlever la personne que j’aime. Parce que oui, même si je ne lui ai pas dit, je suis certain d’aimer Jae Won. Je ne connais peut-être rien à l’amour, mais ce que je ressens pour lui ne peut-être que ça et clairement, je ne supporterais pas de vivre une seule seconde sans lui. C’est d’ailleurs aussi pour cela, que là, mon dos appuyé contre son torse, je souhaite que le temps s’arrête à tout jamais. Que pour l’éternité, nous puissions vivre notre amour sans aucune crainte de représailles. Que plus jamais, je n’ai à subir ces horribles obligations que New Life Corp. m’impose et qu’un jour, qui sait, nous puissions nous unir pour la vie.
Bien sûr, je sais que tout ceci n’est qu’un rêve idyllique qui n’arrivera jamais, cependant cela ne m’empêche pas de profiter de ce moment de solitude qu’il nous est offert. Observant donc, en silence, le soleil disparaître derrière la mer, je profite de la proximité de mon amant pour le couvrir tout mon amour. Caressant ses mains posées sur mon ventre et jouant ci et là avec le bracelet que je viens de lui offrir, jusqu’à ce qu’il vienne briser notre bulle de silence.

En entendant sa demande, je coulisse machinalement mon regard sur mes chevilles. Honnêtement, je ne vois pas bien, comme je pourrais remonter mon pantalon, alors qu’il s’agit d’un slim. Malgré cela, je retire tout de même mes chaussures et mes chaussettes, sans m’embarrasser avec de veine tentative de remonter mon pantalon, suivant ensuite Jae Won jusque dans l’eau. Me contentant ensuite de simplement sourire à sa phrase, avant de profiter une nouvelle fois du back hug qu’il vint m’offrir pour observer la fin du soleil couchant, reprenant mes douces caresses sur ses mains.

Une fois l’astre solaire définitivement couché, je finis par nouer mes doigts à ceux de Jae Won pour une petite balade au bord de l’eau. Clairement, cet instant restera gravé à jamais dans ma mémoire et tandis que mon regard se perd sur l’océan, je prie secrètement pour que je puisse le revivre tous les étés qu’il me sera donné de vivre dans les années futures.

-« Tu as raison, profitons en… »

Honnêtement, je n’ai pas du tout envie d’aller manger dans un restaurant, puis que je sais pertinemment qu’une fois arriver là-bas, notre moment magique prendra fin. Me retrouver entouré de personne pro New Life, devoir jouer les amis … très peu pour moi … Cependant, je n’ai pas non plus envie de casser les plans de mon petit ami. Alors je décide de ne rien dire à ce propos, me contentant de le conduire à ma suite jusque dans le sable fin, dans lequel je m’assois rapidement, intimant à Jae Won de faire de même.

-« Tu sais, je ne te l’ai pas encore dis, mais … commençais-je tout en posant ma main sur sa cuisse pour ensuite la faire glisser vers l’intérieur de sa jambe. Cette tenue te va vraiment merveilleusement bien. Cela dit, continuais-je en posant finalement mon regard sur lui dans un sourire, je suis contente que tu ne portes pas ça au travail. »

Bien sûr, je sais que je suis plutôt mal placé pour dire ce genre de chose, alors que c’est exactement le genre de pantalon que je porte quand je suis barman, mais j’aime l’idée que Jae Won ne porte ça que pour moi.
#Sanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Mer 26 Sep - 0:50
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

First Date
TenueCet instant n’était que tendresse. Plus rien ne semblait existait à part eux. Le passé de Jae Won ne semblait plus qu’un lointain souvenir qui s’éloignait avec l’eau de la mer et New Life paraissait ne plus exister tandis qu’ils étaient entourés d’une certaine bulle d’amour. Ce moment était tout simplement magique, bien loin de leur quotidien tourmenté et leurs caractères de feu s’étaient adoucis pour ce soir seulement. Cette déclaration que l’aîné avait faite, il n’aurait pas pu la faire ailleurs, il savait que c’était ce soir ou jamais. Ses mots glissaient avec difficultés et, pourtant, dans son cœur ils glissaient naturellement. Il aimait sincèrement son cadet et voulait lui faire savoir. Il ne pouvait rêver meilleur cadre pour le faire, surtout après le cadeau qu’il venait de recevoir. La vie allait encore les malmener par la suite, c’était inévitable tant la moindre de leur relation pouvait être un poison pour leur jalousie mais pour ce soit, le temps s’était comme arrêté. Ils observaient le soleil chuter dans le ciel, Jae Won appréciait les mains de Nao sur les siennes, il sentait des petits frissons naître après le passage du toucher de son copain. Il finit par briser la bulle de silence pour pouvoir poursuivre ce moment avec leurs pieds dans l’eau, les vagues caressants gentiment leurs pieds nus. Ils observèrent le soleil finir sa course dans la mer, un silence agréable entre eux et une fois l’astre couché, ils firent quelques pas dans l’eau, leurs doigts entrelacés. Sous une proposition de l’aîné, ils partirent s’asseoir dans le sable, le cadet prenant quand même les devants. Le gérant préféra laisser ses jambes étendues sur le sable et de nouveaux frissons naquirent sur sa peau en sentant la main de son copain glisser à l’intérieur de sa cuisse. Il prit appui sur l’une de ses mains derrière son dos et posa la seconde sur sa hanche. Il regardait son copain tout en caressant tendrement sa hanche, il sourit en coin à son compliment et déposa un baiser sur le bord de ses lèvres. En soit, il aimait bien ce genre de tenue mais elles n’étaient pas agréables pour travailler. Elles collaient un peu trop à la peau. « Ravi qu’elle te plaise. Et rassure-toi, ce n’est pas au café que je porterai ça chaton. » Il déposa un baiser sur ses lèvres cette fois, l’embrassant avec une certaine passion. Instinctivement, il fit s’allonger Nao sur le sable tout en continuant le baiser et finit par se détacher de ses lèvres par manque d’air mais pour mieux les retrouver. Il faufila sa main sous le pan de la chemise en dehors du pantalon pour caresser son ventre musclé.
« Tu es magnifique Nao. » Ce n’était qu’un murmure alors que leurs lèvres étaient à quelques centimètres les unes des autres. Jae Won embrassa son copain chastement avant de se relever. Il l’aida à faire de même et regarda l’heure. « Il est temps d’aller au restaurant… Monte sur le cheval chaton, je resterai à côté… J’ai senti que t’étais tendu tout à l’heure, et je ne parlais pas de ça. Petit pervers. » Il lui fit un clin d’œil et lui tira la langue avant de lui montrer l’équidé, l’invitant ainsi à monter.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Mer 26 Sep - 17:38
First Date


“Les rendez-vous mémorables sont clandestins.”
Tenue ❅Si un jour, on m’avait dit que je serais devenue un peu plus entreprenant avec un homme, j’aurais eu du mal à le croire. Franchement, il y a quelques mois de cela, rien que penser pouvoir passer ma main aussi subjectivement sur la cuisse d’un autre, de mon propre vouloir, m’aurais rendu mal alaise. D’ailleurs, quand j’y réfléchis, je ne sais même pas quand j’ai commencé à être moins complexé là-dessus. Bon, bien évidemment, je ne suis toujours pas au niveau de Jae Won, mais j’espère malgré tout que mes nouveaux gestes instinctifs lui font malgré tout plaisir. Bien qu’en vérité, je n’ai pas vraiment de quoi douter au vu de sa réaction assez rapide, lorsqu’il caresser ma hanche et vient poser ses lèvres au coin des lèvres, m’arrachant un tendre sourire.

-« Tant mieux, je préfère garder ce genre de tenue rien que mon regard personnel. » Répondis-je malicieusement avant d’agrandir mon sourire en voyant mon ainé s’approcher dangereusement de mes lèvres. Sans suivi bien entendu, un long échange passionné, qui ne manqua pas de m’arracher quelques frissons tandis que mon corps vint s’allonger dans le sable, mes mains passant à cet instant, instinctivement dans la chevelure et le dos de mon compagnon pour approfondir encore un peu plus notre baiser.
Honnêtement, cet homme me rend dingue. Au moindre contact avec son corps, mon cœur s’emballe et mon esprit s’envole dans les nuages. Nul besoin donc de vous décrire mon état lorsque je sentis sa main s’insinuer sous mon haut, tandis que Jae Won reprenait avidement mes lèvres.

-« Tu l’es encore plus Hyung. »

Malheureusement pour moi, alors que je me voyais déjà aller plus loin, c’est finalement avec une énorme frustration que je le sens s’éloigner de moi pour se relever. Évidemment, je n’ai pas pu m’empêcher de gonfler mes joues, tandis qu’il m’aida à faire de même.

-« Arrête de te faire des films de nous deux, c’est toi le plus tendu, dis-je en souriant. Mais sérieusement, ne dis pas de bêtise, je ne vais pas te laisser marcher jusqu’à la digue. Monte au moins derrière moi jusqu’à ce qu’on arrive du côté de la foule. »

Franchement, si j’avais su qu’il m’emmènerait dans un endroit aussi idyllique, je l’aurais supplié que l’on s’y rend plutôt. Je ne comprends pas pourquoi nous devons nous forcer à retourner vers la civilisation, alors qu’un si bel endroit nous est offert. Malheureusement, le propre d’un rendez-vous amoureux, doit passer par la case restaurant, c’est donc en glissant ma main dans celle de Jae Won que je me redirige vers notre monture sur laquelle je prends place.

-« Aller vient, allons manger avant que je change d’avis pour te manger toi. »

Lui tendant la main, j’aide donc mon compagnon à monter à nouveau derrière moi et intime au cheval, une fois parfaitement installé, de se remettre en route. Comme précédemment, je laisse bien entendu mon ainé prendre rapidement les rennes pour nous guider vers le bon endroit, et le laisse, comme prévu descendre du cheval, une fois notre endroit de solitude quitté, pour arriver entant qu’ami vers ce fameux restaurant.

-"Jae Won ce restaurant est juste .... tu n'aurais pas du ... ça doit couter les yeux de la tête."
#Sanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Sam 29 Sep - 0:53
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

First Date
TenueAvoir Nao pour lui tout seul, pouvoir profiter de sa présence à l’extérieur était vraiment quelque chose d’extraordinaire selon Jae Won qui savourait cet instant. Cependant, celui-ci n’était qu’éphémère, ils devraient ensuite se rendre au restaurant réservé pour l’occasion, se faire passer pour de simples inconnus alors il valait mieux profiter de leur proximité pour l’instant. Assis sur le sable, l’aîné finit par embrasser son cadet, allant jusqu’à l’allonger sur le sable pour un baiser passionné mais doux aussi. Le gérant était vraiment prêt pour aller plus loin mais réussi à se stopper à temps en se rappelant du lieu où ils étaient et que ça risquait d’être désagréable. Oui, ce n’était pas ce rendez-vous dans ce restaurant de luxe mais bel et bien le confort de son copain qui l’avait empêché d’aller plus loin. Il avait envie de sentir sa peau s’éveiller sous ses doigts, de profiter d’un moment où personne ne pouvait les empêcher de s’unir mais cet instant n’était pas pour maintenant. Il sourit à la remarque de son cadet et déposa un baiser sur son nez. « A mes yeux, tu l’es encore plus. » Il se leva ensuite puis invita son copain à faire de même, sentant sa frustration à travers ce contact. Il décida d’essayer de le détendre en le taquinant un peu et répondit à son sourire. « Bon, je veux bien monter jusque là-bas mais je reste persuadé que c’est toi le plus tendu mon chaton…. Surtout dans des moments plus intimes. » Il lui fit un clin d’œil puis remit ses chaussures. Ils allèrent tous deux jusqu’à la monture, main dans la main et Jae Won sourit, amusé par la remarque de Nao. Il monta sur le cheval et lui mordilla le cou. « C’est plus moi qui vais te manger que l’inverse si tu veux mon avis. » Il prit ensuite les rennes et guida le cheval jusqu’à l’entrée de la crypte. Une fois la civilisation gagnée, il descendit de l’équidé pour aller jusqu’au restaurant à pied. Il leva les yeux au ciel à la constatation de son copain et l’invita juste à rentrer d’un geste de la main. « Rien n’est trop beau pour toi. » Chuchota-t-il lorsque son cadet passa devant lui puis pointa le centre équestre. « Attends moi deux secondes veux-tu, je vais changer de chaussures. » Parce que oui, les cuissardes c’est bien mais jusqu’à un certain moment. Il prit environ dix minutes à faire cet échange et ils purent ensuite entrer dans le restaurant. Ils furent dirigés vers la terrasse qui offrait une vue magnifique sur la plage légèrement éclairée. Ils eurent droit à une place plutôt intime et Jae Won remarqua directement les longues nappes. Intéressant.
Ils s’assirent puis ouvrir les cartes afin de faire leur choix. « Champagne en apéritif ? Pour le plat… On peut se partager un plateau de fruit de mer, ça te tente ? Apparemment c’est un pur régal. » En appuyant bien sur ce dernier mot, le gérant caressait doucement le mollet de Nao, remontant petit à petit avec un léger regard pétillant d’espièglerie.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Sam 29 Sep - 18:19
First Date


“Les rendez-vous mémorables sont clandestins.”
Tenue ❅Observant ce sublime restaurant, la bouche légèrement entre ouverte, je me sens soudainement presque coupable de faire dépenser autant d’argent à Jae Won. Il a beau dire que rien n’est trop beau pour moi, je ne pense pas mériter autant d’attention de sa part. Bien sûr un petit dîner en sa compagnie me fait toujours plaisir, mais mon ainé à cette fâcheuse tendance à toujours vouloir mettre les petits plats dans les grands. Je sais que son café marché extrêmement bien, mais je doute vraiment qu’il ait vraiment les moyens de s’offrir une chambre si luxueuse et un restaurant aussi cher, au vu de la décoration extérieure qui s’en dégage. Honnêtement, je ne voudrais pas qu’il se ruine pour moi, car je ne sais que trop bien que vivre sans peu de moyens est une chose extrêmement contraignante. C’est un sujet dont je devrais vraiment discuter avec lui, mais pour l’heure, je vais éviter de parler de ce genre de détail fâcheux avec lui. Déjà, parce que j’ai parfaitement vu son petit regard vers le ciel quand j’ai mentionné la flexuosité de l’endroit, mais aussi parce qu’on est là pour passer un bon moment ensemble, sans trop se poser de question.

-« Si tu le dis …. Prends ton temps, je t’attends ici »


Lui souriant, très difficilement, amicalement, je laisse donc mon ainée regagner le centre équestre à son aise. Pendant ce temps, j’en profite pour admirer le paysage et, bien entendu, faire de nombreuses photos, à l’aide de mon portable, de tout objet, situation ou vue qui attire mon regard. Et croyez-moi, dans un endroit avec un cadre aussi magnifique, il y en a des choses à immortaliser.

Vacant donc à mes occupations de photographes, je range malgré tout assez rapidement mon portable en voyant après dix bonnes minutes, la silhouette de Jae Won se profiler à l’horizon. Me replaçant alors devant l’entrée du restaurant, c’est une fois en sa compagnie que j’y pénètre et me laisse guider jusqu’à l’emplacement de notre table. Bien évidemment, mon petit ami ne c’était pas arrêté aux choix de ce restaurant, il avait en plus fallu qu’il demande une table en terrasse et en plus légèrement plus en retrait. Bien évidemment à cette vue et à cette toute petite intimité que l’on nous offre, je ne peux pas m’empêcher de sourire, bien que le stress m’envahit déjà à l’idée que l’on puisse trouver cela étrange.
Remerciant la serveuse, je m’installe finalement à la table et m’empare bien rapidement de la carte que l’on vient à nous tendre. Seulement, sur le coup, en voyant les prix à côté de l’intitulé des plats, c’est presque une crise cardiaque que je faillis faire. Clairement, Jae Won avait clairement exagéré sur l’endroit de luxe pour notre repas.

-« Heuu …. Oui si tu veux, mais tu sais que je n’aime pas trop boire. Après tout, il serait fâcheux, que je vienne à perdre le contrôle sur moi-même dans un tel endroit et en plus en sachant que notre soirée est bien loin d’être terminé. Pour le plat, je …. Commençais-je avant de m’arrêter soudaine net. Mon cœur venait de cesser de battre pendant une demi-seconde, tandis que je sens déjà le rouge me monter aux joues, en sentant les caresses au niveau de mon mollet, mais surtout en voyant le regard de mon ainée. Je, repris-je en me raclant la gorge, je n’ai jamais mangé de fruit de mer ou très peu, trop cher pour mon budget comprenez-vous, mais on peut faire ça. » Terminant ma phrase, je dégage momentanément ma jambe de celle de Jae Won, pour esquiver sa petite remontée et viens rapidement bloquer sa jambe, entre les deux miennes. J’ai déjà horriblement envie de lui, je n’ai pas envie de me retrouver dans une position plus que fâcheuse à ne plus pouvoir me lever, parce qu’il a pris un malin plaisir à profiter de la longue nappe sur la table pour me chauffer.

-« Mais, Jae Won, tu es sûr que ça ira niveau budget ? »
#Sanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Sam 29 Sep - 20:10
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

First Date
TenueNe faisant pas les choses à moitié quand il s’agissait de Nao, Jae Won avait réservé un restaurant plus que luxueux mais il avait largement les moyens pour cela. Après tout, il était très économe et avait pris de l’argent pendant longtemps à ses parents, ajouter à cela la rentrée d’argent que représentait le café, il pouvait vraiment se le permettre sans être à découvert ensuite. Une fois avec des chaussures plus classes que des cuissardes il revint vers son cadet afin d’entrer dans le lieu et suivi la serveuse jusqu’à la terrasse. A vrai dire, il avait dit vouloir cet endroit pour l’air frais et ne savait pas du tout à quel point les places là-bas permettaient d’avoir une certaine intimité. C’était vraiment tant mieux. Ils s’installèrent puis regardèrent les menus pour pouvoir donner leur commande à celle qui s’occupait d’eux. Il proposa donc une coupe de champagne ainsi qu’un plateau de fruit de mer et sourit à l’inquiétude de son copain quant à l’alcool. « Tu ne tiendrais même pas une coupe ? On passe au champomy dans ce cas. » Dit-il taquin avant de décider de profiter des longues nappes. La réaction du cadet fut immédiate, ravissant le gérant qui sourit plutôt amusé de la situation, il ne fit aucun commentaire mais avait bien d’autres ressources à exploiter. Il croisa ses bras sur la table et hocha la tête à l’aveu du plus jeune quant au fait qu’il n’avait pas mangé beaucoup de fruits de mer. Ce qu’il aimait chez Nao était sa simplicité, le fait qu’il n’était pas comme tous ces hypocrites riches qu’il avait rencontré pendant son enfance. Tous deux avaient beaucoup à apprendre de l’autre. « Comme ça tu pourras voir ce que tu aimes ou non, et si besoin prendre autre chose. » Il lui offrit un doux sourire tout en gesticulant pour récupérer l’usage de sa jambe, passant sa langue contre sa joue. « Ne t’inquiète pas pour ça… Je n’aurais pas fait ça si je n’en avais pas les moyens, d’accord ? Je sais comment gérer mon budget, j’ai fait les études pour ça. » Dit-il calmement, comprenant que c’était plus par bienveillance qu’il disait cela et que ce n’était pas une remarque déplacée.
La serveuse vint ensuite pour prendre la commande et une fois celle-ci passée, elle repartit pour s’occuper des autres tables. « Je te conseille de mettre ta serviette à ton col pour éviter un fâcheux incident sur ta chemise. » Pour appuyer ses dires, Jae Won prit sa serviette et la fit tomber au sol, faisant passer cela pour un incident alors que c’était tout à fait calculer. « Mince. » Il se dégagea de l’emprise de Nao pour partir sous la nappe à la recherche de sa serviette et en profita pour caresser l’intérieur des cuisses, effleurant son entre-jambe avant de remonter sur sa chaise comme si de rien était et mit sa serviette correctement. « Ça va ? Tu fais une drôle de tête… » Dit-il d’un naturel déstabilisant mais malgré sa poker face on pouvait voir cette espièglerie dans son regard.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Lun 1 Oct - 17:24
First Date


“Les rendez-vous mémorables sont clandestins.”
Tenue-« Bien sûr que si je tiendrais une coupe, disons juste que je ne veux pas être trop collant avant le reste de notre soirée. »

Pleine de sous-entendue, je sais pertinemment que Jae Won comprendra parfaitement le sens premier de ma phase. Bien que je n’ai jamais été sous avec lui, je me doute pertinemment que si ça viendrait à arriver, pour sûr, le repas n’aurait plus aucun intérêt à cette instant. Je fais souvent preuve de retenue et de timidité avec lui, mais je finis par me dire qu’il serait peut-être amusant de lui montrer à quel point je peux être entreprenant, quand je n’ai plus aucune maîtrise sur moi-même. Surtout que lui ne se prive pas pour me faire tourner la tête, alors que nous sommes au beau milieu d’un restaurant, entourer de pair d’yeux, prêt à nous juger à la seconde où ils comprendront notre véritable relation. Par chance pour moi, j’ai vite trouvé une astuce pour calmer les ardeurs de mon compagnon. Bloquant sa jambe entre les miennes, je suis ainsi persuadé qu’il ne pourrait plus rien tenter. Il jubilait en voyant ma réaction, mais c’est à mon tour de sourire plus que largement en le voyant tenter de paraître naturelle, alors que sous la table, il tente de se dégager de ma prise.

-« Ne t’en fais pas, je suis sûr que je trouverais mon bonheur. Tu sais bien que je ne suis pas compliqué avec la nourriture. Et encore moins, quand celle-ci porte le doux prénom de Jae Won. Bon d’accord, d’accord, si tu le dis. Je vais donc arrêter de m’en faire pour ton portefeuille »

Où du moins essayer, parce que rien qu’en repensant aux prix que j’ai vus sur cette carte, j’ai envie de prendre mes jambes à mon cou et de le forcer à aller dans un endroit moins cher. Pour vous dire, rien que pour payer un verre d’eau ici, il me faudrait toute une vie de travail. Heureusement pour moi, Jae Won semble comprendre que c’est plus par inquiétude que je lui aie fait ce genre de remarque, que pour autre chose. Je ne voudrais pas qu’il se méprenne sur mes intentions, d’autant plus que ça me fait vraiment plaisir d’avoir la chance de manger dans un tel endroit idyllique en sa compagnie.

Laissant donc finalement mon compagnon passé commande, auprès de la serveuse, sans ne faire plus aucune réflexion sur l’argent qu’il va dépenser, c’est finalement avec une certaine curiosité que mon regard à nouveau attiré vers lui. Pourquoi donc me parle-t-il soudainement de serviette ? Ce n’est pas non plus comme si je mange comme un enfant de quatre ans. Et pourquoi donc son " mince " me semble si étrange à mon oreille. Il prépare quelque chose ! C’est sûr, il a une idée derrière la tête !
Mon cerveau se mettant alors en alerte rouge à cette réflexion et surtout en le voyant passer sous la table, pour apparemment ramasser sa fameuse serviette, c’est dans un énorme sursaut que je viens me cogner le genou à la table en sentant une main effleurer mon entre-jambe. Par chance, le fait que je me sois fait mal justifie que je vienne soudainement à mettre ma main sur mon visage. De l’extérieur, les gens penseront que j’ai véritablement mal, alors qu’en vrai je suis juste occupé à me mordre la lèvre, les yeux fermés, pour réfréner la monter en flèche de mes hormones.

-« Ça …ça va, bredouillais-je alors à la question de Jae Won en essayant de reprendre le contrôle sur moi-même. Je …. Je me suis juste fait mal en voyant une jolie fille passé. »

Retirant alors ma main de mon visage, je tente de faire bonne figure devant notre public et devant mon ainé, qui me regarde d’un regard brillant d’espièglerie. En le voyant me regarder ainsi, je ne peux d’ailleurs pas m’empêcher de venir lui donne un très faible coup au niveau du tibia, histoire de me venger et de lui faire passer le message que je ne suis pas d’accord avec ce qu’il a actuellement en tête, tandis que notre serveuse revient avec le champagne.

-« Bon maintenant que tu as récupéré ta serviette, que tu as maladroitement laissé tomber, on va peut-être pouvoir trinquer. Lui souriant gentiment, je viens alors prendre mon verre entre mes doigts que je tends bien vite vers lui. A nos vacances et à cette soirée. »
#Sanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Mar 2 Oct - 9:44
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

First Date
TenueNe pas vouloir être collant avant le reste de leur soirée ? Intéressant, vraiment. « Je te surveillerai, ne t’inquiète absolument pas pour cela. » Il imaginait Nao couvert de sueur ou encore collé à lui et dû se reconcentrer sur le dîner afin de ne pas flancher. Ils étaient à l’extérieur, entourés d’homophobes alors ce n’était pas le moment de déraper bien qu’il souhaitait quand même faire tourner son cadet en bourrique, lui montrer qu’ils pouvaient être intime même dans un restaurant grâce à ce de longues nappes. Cependant, Nao ne semblait pas vouloir que Jae Won aille plus loin et attrapa rapidement le pied baladeur de celui-ci. Tant pis, il n’avait pas dit son dernier mot et était prêt vraiment à tout pour le faire succomber avant la fin de ce dîner. Oh, bien entendu, il avait plus d’un tour dans son sac et ce n’était que le début du dîner. « Ça veut dire que même si mes pâtisseries étaient horribles tu les trouverais à ton goût ? C’est rassurant dit donc. » Il tira la langue pour le taquiner puis reprit son sérieux en tentant de dégager son pied des jambes de Nao. Echec cuisant. Il soupira mais fit un sourire à la serveuse en passant la commande et lorsque celle-ci repartit enfin, l’aîné tenta une nouvelle approche envers son copain. Il lui conseilla de mettre une serviette à son col tout en faisant une démonstration mais, bien entendu, tout était calculé puisqu’il laissa délibérément la serviette tomber par terre. Il disparut sous la table pour la récupérer mais surtout pour toucher son cadet plutôt intimement. Il pensait qu’il abandonnerait ? Grave erreur. Le gérant savait parfaitement ce qu’il faisait et c’est innocemment qu’il remonta sur sa chaise, plutôt satisfait de l’effet qu’il avait sur son copain. Pour la forme, connaissant quand même la réponse, il lui demandait s’il allait bien alors qu’il avait déjà la réponse. Bien entendu, il ne put s’empêcher de grogner en entendant son excuse, se demandant sur c’était vrai ou non mais préféra se concentrer sur son plan. Au moins, comme ça, il était sûr de faire de l’ombre à cette demoiselle si elle existait véritablement. « Oh c’est dommage, je l’ai raté alors.] » Dit-il en faisant une moue boudeuse alors que le champagne arrivait. Il grimaça en sentant le coup sur son tibia mais offrit un magnifique sourire à la serveuse qui revenait avec les flûte de champagne. « Et maintenant qu’il est arrivé surtout. Mais oui, nous pouvons trinquer. » Il prit également sa flûte et la tendit vers celle de Nao. « A nos vacances et à cette soirée. » Les verres s’entrechoquèrent et Jae Won but de son champagne mais laissa peut-être intentionnellement un filet couler le long de sa mâchoire. « Roh, c’est pas vrai. » Il passa sa langue sur le coin de ses lèvres et récupéra le reste du liquide sur son doigt qu’il suçota un peu tout en regardant Nao. « Il est vraiment bon ce champagne. » Dit-il en prenant un canapé au saumon qu’il enfourna dans sa bouche. « Hmmm. » C’était presque un gémissement discret qui s’échappa de ses lèvres tant c’était bon et, pour le coup, ce n’était vraiment pas fait exprès. C’était juste orgasmique ! « Goûte ça Nao, c’est un délice. Oh mon dieu. »

Ça promettait de bonnes choses pour la suite !
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Mar 2 Oct - 10:44
First Date


“Les rendez-vous mémorables sont clandestins.”
Tenue ❅Trinquant avec mon compagnon, qui me fait officie d’ami pour ce soir, je ne préfère pas  relever le sujet sur la demoiselle que j’ai prétexté pour faire passer plus facilement mon sursaut impromptu. Honnêtement, en cet instant, que Jae Won pense réellement ou non, que j’ai reluqué une demoiselle est le cadet de mes soucis. Au contraire même, cela m’arrangerait qu’il pense que ce soit le cas, ça lui apprendra peut-être à ne pas jouer si facilement avec moi, alors qu’il sait très bien que je suis déjà mal à l’aise dans ce genre d’endroit avec lui.

-« Très dommage oui, elle était ravissante »

Évidemment, je ne peux nier que j’ai pris du plaisir en sentant sa main sur mon entre-jambe, mais très vite le plaisir fait place à une immense gêne voir à une certaine colère, et malheureusement, j’ai comme le mauvais pressentiment qu’il ne compte pas en rester là. Tentant malgré tout de faire bonne figure et de laisser de côté mon mécontentement pour ne pas gâcher la soirée, je fais comme s’il ne s’était jamais rien passer pour trinquer avec lui en toute amitié. Bien évidemment ce geste que je pensais anodin et sans aucune ambiguïté, finie très vite par déraper. Jae Won ne peut-il sérieusement ne pas se retenir deux secondes ? Il sait très bien qu’à la vue du liquide couler le long de sa mâchoire, je ne vais avoir envie que d’une seule chose, c’est de m’empresser de venir le lécher. Et bien évidemment, il ne peut pas s’empêcher d’en rajouter une couche, me forçant à détourner le regard, alors que le bruit succions de son doigt me met horriblement mal à l’aise.

-« Oui, oui vraiment très bon. Dis-je alors que je n’ai même pas encore porté la coupe à mes lèvres. Tu ne peux pas essayer de te comporter correctement maintenant ? » Prononçais-je malgré moi un peu trop froidement le regard toujours détourné avant de subitement l’entendre littéralement faire un orgasme sur je ne sais quoi. Bien évidemment, en plus de mon regard outré sur mon compagnon, c’est un tas de regard méprisant que je sens s’abattre sur notre couple, me faisant instinctivement me renfoncer dans ma chaise pour paraître le plus petit possible, alors que je foudroie d’un regard noir Jae Won, qui ne semble ne rien remarquer. À moins qu’il s’en fiche et le fasse exprès, ce qui ne serait pas bien étonnant.

-« Non merci, je n’ai pas envie de goûter ce genre de chose, si c’est pour nous afficher comme tu viens de le faire »

Et voilà, notre si belle soirée, qui avait magnifiquement commencé, venait littéralement de se briser en mille morceaux. En cet instant, s’en est finie de la perspective de poursuivre agréablement la fin de soirée dans notre chambre, seule l’envie de m’en aller loin sans mon petit ami prédomine. Et dire qu’il y a de cela quelques minutes, je m’imaginais encore lui avouer mes sentiments, pour le coup, il peut oublier.

-« Maintenant, tu es gentil, tiens toi tranquille avant d'empire encore la situation. »
#Sanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Mar 2 Oct - 13:29
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

First Date
TenueLa soirée ne faisait que débutait et déjà Jae Won essayait de faire tourner Nao en bourrique en profitant de la longue nappe. Ce n’était pas très fairplay de sa part mais c’était plutôt amusant de voir son petit-ami être dans tous ses états bien que l’évocation d’une quelconque demoiselle ne lui plaise pas. Il eut envie de dire qu’elle ne pouvait pas être plus ravissante que Hye Ji pour que son copain comprenne la jalousie qui le rongeait mais se retint pour éviter de gâcher le repas. « Je n’en doute pas, je sais que tu as des bons goûts. » Dit-il alors que la serveuse revenait vers eux pour apporter le champagne ainsi que les petits fours qui leur permettraient de ne pas avoir la tête qui tourne. Sauf que l’aîné avait déjà prévu de faire tourner la tête de son cadet depuis qu’il avait vu ces magnifiques nappes et cela continua avec le champagne. Il fit un bruit de succions seulement audibles pour son cadet mais en voyant qu’il devenait de plus en plus froid, il préféra arrêter pour le moment. « Pardon, pardon, je te rappelle combien je ne suis pas doué pour boire ? » Demanda-t-il en prenant un petit four pour passer ses nerfs sur de la nourriture mais seulement voilà, là où il aurait voulu rester sage, il ne put pas. En sentant le saumon fondre littéralement dans la bouche, en sentant les saveurs exploser et ravir ses papilles, il ne put retenir un gémissement et ne fit même pas attention aux regards sur lui tellement il avait l’habitude qu’on le dévisage depuis qu’il avait changé de couleur de cheveux. Il regarda ensuite autour de lui à la remarque de Nao et soupira en s’enfonçant sur sa chaise, croisant ses bras. « J’y peux rien si ces gens ont toujours mangé des plats digne de cinq étoiles et que mon palais est sensible à la nourriture. Si c’est ça, je préfère payer et partir plutôt que d’avoir à me retenir car on n’a pas le droit de réagir à ce qu’on mange en paix. » Marmonna-t-il en reprenant sa flûte pour boire rageusement du champagne avant de la reposer, agissant clairement comme un enfant à cet instant. Il soupira et tourna le regard vers sa droite pour voir une quadragénaire qui le détailler presque comme si c’était un délinquant. « Excusez-moi messieurs – dames mais accordons-nous à dire que les mets servis dans ce merveilleux endroits sont exquis et que cela est très surprenant lorsque nous ne nous y attendons pas… N’est-ce pas Madame Kim ? » La femme lui offrit un regard rempli d’incompréhension sur comment il la connaissait ou alors de sa manière de parler et s’inclina poliment en signe d’excuse. « Votre fille était tombée dans la piscine de mes parents plus jeune lors d’une réception qu’ils donnaient pour une œuvre caritative. » Dit-il assez bas pour éviter de les afficher plus tout en lui rappelant qui il était. Elle rosit violemment sous ses couches de fond de teint et détourna le regard. Les autres clients firent de même et Jae Won s’installa droit sur sa chaise puis repris sa coupe de champagne avant de regarder sérieusement Nao. « Tu devrais sérieusement songer à mettre ta serviette très cher sinon tu risques de tâcher ta belle chemise, ce serait fâcheux, n’est-il pas ? » Il voulait un Jae Won distinguer ? Il en aurait un. Après tout, ce monde de bourge, il l’avait assez fréquenté pour savoir comment y vivre. « Mais comme tu es prévenu, je pense que tu n’auras pas la même réaction que j’ai eu lorsque j’ai goûté l’un de ces petits fours. » Dit-il en prenant un accent distingué.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Mar 2 Oct - 14:01
First Date


“Les rendez-vous mémorables sont clandestins.”
Tenue ❅Honnêtement, si Jae Won avait réellement bu par maladresse, comme il l’avait déjà fait dans notre chambre d’hôtel, en aucun cas je ne lui en aurais voulu. Au contraire, même, je pense que ça aurai réussi à détendre l’atmosphère et à me faire sourire. Malheureusement, il n’y avait rien de mignon et d’attendrissant dans son geste, uniquement destiné à me mettre la honte dans un endroit public où je ne supporte déjà pas être. Je ne peux pas accepter ses excuses, sonnant comme un simple justificatif, destiné à faire passer plus facilement la pilule. Malheureusement pour mon compagnon, la pilule est bien coincée dans ma gorge et la suite de son comportement n’allait en rien arranger la situation.

Que n’a-t-il pas compris dans ma phrase « tiens toi tranquille » ? Ce n’est tout de même pas sorcier de se pencher pour s’excuser auprès des autres et de se taire le restant du repas ou du moins, de parler et d’agir normalement comme toute personne civilisée dans un endroit pareil ? Malheureusement, pour mon compagnon, ce genre de chose ne semble pas inné. En effet, en plus de me faire un nouveau caprice augmentant encore plus mon mal-être, il en rajoute une couche en agissant comme un enfant terminant de me mettre en colère. Enfin, du moins, je ne pensais pas pouvoir être plus en colère jusqu’à ce qu’il se mette à converser avec une personne assise non loin de nous. Là, c’était vraiment la goutte d’eau qui fit déborder le vase. Néanmoins, j’étais encore prêt à faire un effort, à passer par-dessus tout ça et à attendre que cet horrible repas se termine. J’espère sincèrement que Jae Won finisse par comprendre que je n’étais vraiment pas bien dans ce genre de situation et que par son comportement, il ne faisait qu’amplifier la chose. Dommage pour moi, mon petit ami ne semble finalement pas aussi bien me comprendre que ce que je pouvais penser. Par son soudain comportement dédaigneux et hautin il finit de me briser le cœur, noyant le dernier espoir que j’avais de pouvoir passer une bonne fin de repas avec lui.

-« Mais fiche moi la paix avec ta fichue serviette. Clairement énervée, je n’ai malheureusement pas pu me contenir plus longtemps. Au point où nous en étions, que l’on me dévisage un peu plus ne changerais plus rien à l’affaire de toute façon. Amuse-toi tout seul avec tes orgasmes et ton air faussement distingué, continuais-je excédé avant de me lever de table sentant les larmes me monter aux yeux. Je m’en vais. »

Ne laissant pas l’opportunité à mon ami, qui clairement commençait à ne plus du tout en paraître un, de me répondre, je quitte finalement la table précipitamment. Faisant de même jusqu’à gagner la sortie de ce maudit restaurant tandis que mes larmes coulent à présent abandonnement, je ne diminue pas pour autant l’allure une fois dehors, bien décidé à m’éloigner le plus possible de Jae Won pour le restant de la soirée.

#Sanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Sam 6 Oct - 14:31
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

First Date
TenueDans le passé, les rares fois où Jae Won sortait avec ses parents, cela se limitait au fait qu’il devait toujours se tenir bien. Même alors que c’était un enfant qui voulait juste jouer avec son grand-frère alors ça laisser des traces. Des choses qu’il avait enfoui au plus profond de lui mais comme beaucoup de traumatismes revenaient lorsqu’un élément nous le rappelait. De ce fait, en entendant la remarque de Nao, il avait réagi comme un automatisme tout en surjouant légèrement. Alors oui, il comprenait la colère de son copain mais en même temps, qu’est-ce qu’il y pouvait lui ? Il n’avait fait que ce qu’il avait demandé, se tenir bien dans ce genre d’endroit, pour lui, revenait à agir comme il l’avait fait. Soupirant de frustration, il prit ses affaires et partit régler le champagne. Heureusement, le plateau de fruit de mer n’avait pas été préparé, ce qui lui permit de ne pas payer cela en plus. Ne sachant pas s’ils allaient ou non revenir, il dit à la serveuse de faire ce qu’il voulait de la table puis partit à la recherche de son petit-ami en prenant la direction de l’hôtel. Il le trouva plutôt rapidement et prit son poignet pour l’arrêter, mettant une certaine force dedans pour être certain qu’il n’arrive à s’échapper. Il pouvait toujours attendre pour qu’il le lâche malgré ses plaintes. Il l’emmena dans une ruelle peu éclairée en cul de sac, avec quelques habitations mais personne ne devrait passer, surtout qu’ils étaient légèrement éloignés du bord de mer. « Tu… » Dit-il en le retournant face à lui, découvrant son visage ravagée par les larmes. Cependant, même s’il s’en voulait d’avoir causé de la peine à son compagnon, il lui en voulait aussi de lui avoir rappelé ses vieux démons. Prenant une grande inspiration pour essayer de se calmer mais rien à faire. « Tu voulais que je me tienne bien, je me suis bien tenu alors il est où le problème ? J’y peux quelque chose si ta remarqué couplé au lieu m’a rappelé exactement ce que me répétaient toujours mes parents quand j’étais jeune ? » Il se pinça l’arrête du nez, essayant de réfréner ses tremblements puis croisa ses bras. « D’accord, tu ne pouvais pas savoir que ça ferait remonter de vieux démons et je suis vraiment désolé pour mon attitude… » A peine eut-il fini sa phrase que son ventre gargouilla. « J’ai réglé le champagne et dit à la serveuse de faire ce qu’elle voulait de la table. C’est moins romantique comme cadre mais on peut toujours acheter des ramens à la superette pas loin et rentrer à l’hôtel. J’ai pas envie qu’on se prenne la tête ce soir. » Surtout pour leur premier rendez-vous. « Tant qu’on est tous les deux c’est le principal et cette fois, je pourrais te faire tourner la tête comme il faut parce que là, pour ma défense, tu verrais les courbes que cette tenue te fait, t’en mènerait pas large non plus. La courbe de ton dos et de tes fesses, c’est un appel au pêcher. » Dit-il pour essayer de détendre l’atmosphère.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Sam 6 Oct - 16:42
First Date


“Les rendez-vous mémorables sont clandestins.”
Tenue ❅N’ayant pour but que de regagner l’hôtel et d’appeler mon jumeau pour savoir si je peux le rejoindre, je ne fais même pas attention aux regards curieux qui viennent à se poser sur moi, lorsque je passe devant eux en larme. De toute façon, mon premier rendez-vous avec Jae Won, ne pouvait définitivement pas être pire que cela. Si seulement, ils avaient compris que je n’avais pas envie de voir du monde, si seulement nous étions resté sur cette plage, certainement que les choses se seraient passé différemment entre nous. Il est même certain, que j’aurais déjà fini par lui avouer mes sentiments, car oui, à la base, c’est ce que j’avais prévu … Malheureusement, rien de tout cela ne s’était produit. Et ce que j’ai d’ailleurs en tête actuellement, n’est pas non plus prêt de ce produire puisque je me vois soudainement couper net dans mon élan avec une vive force sur mon poignet. À cet instant, nul besoin de me retourner pour savoir qu’il s’agit de mon conjoint. Qui d’autre pourrait me retenir ainsi avec autant de force, sans aucune raison après tout ?

-« Lâche moi, je ne veux pas te parler » Lui hurlais-je alors, tentant de tirer sur mon poignet pour lui faire lâcher prise. Rien, n’y fit cependant, ni mes mots et encore moins m’a vain tentative d’extraire mon bras à sa main. Sans que je ne puisse rien faire, je me vis donc entraîner de force, je ne sais trop où. Tirant malgré tout en arrière pour freiner Jae Won dans sa course, c’est bien vite que tous deux, nous finîmes par nous arrêter dans un petit cul de sac à l’abri des regards. Le regard baissé, je l’écoute alors m’expliquer la raison de son comportement. Bien entendu, je peux facilement percevoir dans son soupir qu’il fait de son mieux pour ne pas s’énerver et ainsi empire la situation, mais c’est plus fort que moi, le moindre mot sonne comme un reproche à mes oreilles. Le fait d’ailleurs qu’il tente par-là suite, de détendre l’atmosphère, ne fait qu’empire mon sentiment qu’il se fiche entièrement de moi encore une fois.

-« Je suis désolé, mais je n’ai plus vraiment faim là. Au plus grand désespoir de l’estomac de Jae Won sûrement. Et, je ne suis plus d’humeur non plus, à ce que tu me touches. Tant bien que mal, en m’exprimant, j’essaye d’être le moins glacial possible. Je sais que malgré le fait que je sois énervée, il est important que je prenne sur moi, pour ne pas entièrement détruire cette belle soirée qui nous était promise. D’autant plus que Jae Won essaye de faire des efforts en ne s’énervant pas. Je suis désolé si tu as mal interpréter mes paroles. Mais je t’ai juste dit de te tenir tranquille. De te comporter normalement et pas de faire l’imbécile en nous affichant encore un peu plus …. Tu sais que je déteste ce genre d’endroit … j’étais déjà mal à l’aise au départ et le fait que tu joues comme ça avec moi n’a fait qu’empirer la situation. Je ne t’en veux pas pour ça, parce que je sais que tu voulais bien faire, mais … je ne peux pas supporter l’idée que les gens se rendent compte que …. Aller Nao tu peux le faire. Que je t’aime … »
#Sanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Dim 7 Oct - 2:35
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

First Date
TenueBien entendu, Jae Won ne s’était pas attendu à ce que Nao saute dans ses bras ou autre chose et c’est d’ailleurs pour cela qu’il avait évité tout contact avec lui, outre lui prendre son poignet pour l’amener ailleurs que dans des rues où il était certain qu’ils seraient vus. Aussi, bien qu’il bouillait intérieurement, il essayait de respirer calmement pour ne pas exploser pour rien et aussi pour éviter de gâcher leurs premier rendez-vous tous les deux. Il savait que sa colère était irraisonnée, alors surtout pour se détendre, il essaya de passer à un autre sujet pour ne plus que l’atmosphère soit tendue mais apparemment, cela n’eut aucun effet. Tant pis, la prochaine fois il laissera les choses en état jusqu’à ce que son copain se calme. Surtout qu’il comprenait clairement dans les mots de l’autre jeune homme que pour manger en amoureux ce soir c’était cuit. Parce que oui, le gérant mangerait quoiqu’il arrive parce qu’avoir faim était juste une horreur et il était plus irritable dans ces moments. S’apprêtant à répondre au monologue de son cadet, il eut un bug. Les mots restèrent bloqués dans le fond de sa gorge. La bouche entrouverte. Les yeux ouverts par la surprise. Son cœur rata un battement. Il resta ainsi plusieurs secondes avant de finalement cligner plusieurs fois des paupières, croyait avoir rêvé. « Pa-pardon ? » Fut la seule chose qu’il réussit à dire en premier lieu. « Enfin, non pas pardon, j’ai bien entendu mais, pardon, waow c’était inattendu et… Et… Non d’une corne de licorne. » Il avait dit ça à toute vitesse tant il était déstabilisé par cet aveux auquel il ne s’attendait pas mais qui, une fois la surprise passé, agit naturellement sur lui. Son cœur se réchauffa. Une larme coula sur sa joue. Ce sentiment d’aimer et d’être aimé en retour n’était plus une chose dont il était habitué même s’il n’avait jamais douté de l’amitié de Hye Ji ou Si Yun mais pour Nao c’était différent. Ils étaient peut-être en couple depuis avril mais ne s’étaient jamais avoué avant ce soir. Il soupira mais ce soupir n’avait rien à voir avec celui où il essayait d’évacuer sa colère. Au contraire. Cette fois, il essayait d’évacuer toute l’émotion qui l’avait submergé d’un seul coup sans crier gare. « Nao… » Il s’arrêta net en entendant des bruits pas très loin de la ruelle, il entendait des rires de personnes complètement bourrées se rapprocher. Il reposa son regard sur Nao. « Continuons cette discussion à l’hôtel, tu veux bien ? » Dit-il doucement en l’invitant à y aller par un geste de la main avant de lui emboîter le pas. Sur le trajet, l’esprit de Jae Won était ailleurs.

Il pensait au fait que ce qu’il avait voulu dire à Nao serait passé s’il avait été une femme et que, clairement, catégoriser les personnes d’erreur de la nature pour ceux qu’ils aiment, c’est vraiment extrême. Il ne dit rien, essayant de chasser ces pensées alors qu’ils arrivaient dans leur chambre, un peu trop rapidement au goût de l’aîné. Il invita son copain à s’assoir sur le lit et fit de même, s’installant en tailleur à côté de lui mais tourné dans sa directement. « Nao, j’avoue, mon comportement était peut-être idiot pour toi mais était-il anormal pour autant ? Enfin, envers toi ? Quand nous sommes tous les deux, à quel moment, je ne te touche pas ? Et puis tu aurais vu tous leurs regards désireux sur toi, homme et femme… Je crois que si nous n’étions pas partis, j’aurais encastré la tête d’un de ces bourges dans le mur. » Mettant ses mains sur le matelas pour avoir un appui, il se pencha vers le cou de Nao, le frôlant avec son nez. « Je suis le seul à pouvoir te regarder de la sorte. » Murmura-t-il en remontant vers sa mâchoire, ses lèvres glissant sur sa peau. « Je suis le seul à pouvoir te toucher, te marquer. » Dit-il sur le même ton en remontant vers son oreille avant de se mettre à califourchon et prendre ses poignets qu’il remonta au-dessus de sa tête tout en le faisant s’allonger. Il tint ses poignets d’une main alors que l’autre parti se perdre sous sa chemise, caressant la peau de son ventre. Il recula légèrement sa tête pour capter le regard de Nao « Je t’aime aussi. » Chuchota-t-il, répondant ainsi à sa déclaration précédente. Aucun de ses gestes n’étaient brusques mais pourtant, il faisait en sorte de ne pas se faire repousser en étant le plus dominant possible tout en restant tendre. « Tu es magnifique, mon chaton. » Sa voix restait toujours au même volume tandis qu’il déposait ses lèvres sur celles de Nao.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Dim 7 Oct - 12:04
First Date


“Les rendez-vous mémorables sont clandestins.”
Tenue ❅ Et voilà … c’était enfin sorti … les trois petits mots que j’avais retenus pendant des mois et des mois, venait enfin de s’échapper de mes lèvres sans crier gare. Honnêtement, je n’avais pas prévu de lui avouer mon amour comme cela, et cela doit se lire aisément sur mon visage. Les yeux arrondis, choqués parce que je viens d’avouer, je scrute stressé la moindre expression du visage de Jae Won qui semble soudain paralysé sur place. Étais-ce trop tôt ? N’aurais-je pas dû le lui avouer ainsi dans de telles circonstances ? Pourtant, il devait se douter que j’aurais bien fini par le lui dire ce soir. Bon certes, l’avouer dans une ruelle alors que l’on essaye de gérer notre dispute, n’est pas des plus romantiques, mais …. Cela a été clairement plus fort que moi. Et bien que le stress soit à présent omniprésent en moi, tandis que Jae Won ne dit toujours rien, je ne peux malgré tout pas m’empêcher de me sentir libérer d’un poids. Subitement, c’est comme si plus rien n’avait d’importance, pas même cette stupide dispute dans ce fichu restaurant de bourge. L’important est finalement que l’on s’aime tous les deux. Peu importe nos altercations, nos divergences d’opinions, l’essentiel est que l’on soit toujours et à jamais ensemble. Si bien sûr, mon ainé se décide à se remettre de ma déclaration, ce qui clairement ne semble pas près d’arrivée.

Observant donc Jae Won dans un silence des plus anxieux, ce n’est finalement qu’après de longues minutes que son cerveau semble enfin décidé à se remettre en marche. Souriant alors faiblement au premier mot qui vient subitement s’échapper de ses lèves, je dus me retenir pour ne pas exploser de rire à son injure suivant. Clairement, je ne m’y ferrais jamais à cette expression, tant elle ne colle pas avec l’image sexy que j’ai de lui. Cela dit, heureusement que je n’ai pas rigolé, car il aurait été mal venu d’entendre un rire cristallin sortir de mes lèvres, alors que je peux aisément voir qu’une larme ses mises à rouler le long de la joue de mon petit ami. Jae Won est heureux et cela peu clairement se voir, tant et si bien que mon sourire ne peut s’empêcher de s’agrandir. Je l’aurais même bien pris dans mes bras, envoyant valsés toute la rancœur que j’ai pu avoir contre lui, il y a encore de cela quelques minutes, si seulement des voix ne s’étaient pas mise à résonner derrière nous. Me retournant brièvement, je suis très vite frustré en me rendant compte que malheureusement, plus que des voix non loin de nous, ce sont carrément un petit groupe qui se dirige à notre rencontre. Ne pouvant m’empêcher de laisser un soupire de s’échapper de mes lèvres, je garde malgré tout le sourire aux lèvres, en reportant mon attention sur mon petit ami, qui m’invite gentiment à rejoindre notre hôtel. Hochant donc la tête, c’est dans une sérénité des plus absolues, que je regagne la jetée pour prendre la direction de notre hôtel. La soirée avait clairement pris une tournure des plus dramatique, mais finalement peut-être qu’elle se terminera bien. Dans tous les cas, il est hors de question pour moi de continuer à me prendre la tête avec ce qui a pu se passer au restaurant. Mon seul désir à présent, est de maintenir cet état de bien-être qui peu habiter en ce moment mon petit ami.

Regagnant finalement notre chambre assez rapidement, c’est bien vite que je prends place au milieu du lit, alors que Jae Won fait de même pour poursuivre notre discussion. L’écoutant attentivement, sans plus aucune animosité en moi, je ne peux cependant m’empêcher de douter sincèrement des propos qu’il me tient. Comment des personnes pourraient sérieusement me regarder de la sorte ? Personnellement, je n’ai vu que du dégoût et du dédain dans leur regard. Jae Won à clairement du rêver, bien trop prit dans son envie de me sauter dessus, il a dû se faire des idées, plus qu’autre chose. J’aurais d’ailleurs bien aimé le lui faire savoir, mais malheureusement, il ne m’en laisse pas vraiment l’occasion. En effet, le voyant soudainement se rapprocher de mon cou, je préfère ne pas briser ce moment entre nous avec mes paroles. Gardant donc le silence, c’est dans un tendre sourire, que je profite du moindre de ses mots, et du moindre contacte léger qu’il offre à ma peau avant de finalement grimper sur moi, pour me prendre mes poignets et m’allonger sur le matelas.

Je sais qu’il y a moins d’une heure, je lui ai dit que je n’avais plus envie qu’il me touche, mais que voulez-vous, j’ai clairement du mal à résister à mon petit ami. Surtout, quand il fait preuve d’autant de tendresse à mon égard, après la déclaration que j’ai pu lui faire. Sans broncher, je le laisse donc maintenir mes bras au-dessus de ma tête, et glisse l’une de ses mains sous mon haut, alors qu’il vient enfin répondre à mon je t’aime. Bien entendu, c’est un sourire plus que radieux qui prend rapidement place sur mes lèvres avant que finalement nos lèvres ne se rejoignent dans un tendre baiser.

-« Je suis désolé de te l’avoir dit comme ça Jae Won, murmurais-je alors que nos lèvres se séparent pour reprendre de l’air. Et …. Je n’ai jamais pensé que le fait que tu ais envie de moi soi anormal… continuais-je en le regardant tendrement sans bouger. Moi aussi, j’avais envie de toi, mais … l’extérieur me fait peur …. Le regard des autres me fait peur …. Je n’ai pas envie de te perdre tout ça parce qu’on a eu le malheur d’exposer notre amour au grand jour. Si …. Si un jour New Life venait à t’enlever à moi …. Jamais je ne pourrais m’en remettre Hyung … Je t’aime …. Je t’aime plus que tout au monde …. Mais j’aimerais que cela reste caché aux yeux de cette ville.... tu es d'accord ? »
#Sanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Ven 12 Oct - 1:14
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

First Date
TenuePour éviter de se faire surprendre par qui que ce soit en traînant à l’extérieur, Jae Won avait proposé à Nao de rentrer à l’hôtel avant de le faire s’asseoir sur leur lit. Après s’être rapidement expliqué sur son comportement, l’aîné avait commencé à se rapprocher de son copain afin de faire entrer ses lèvres en contact avec sa peau. Il était léger comme une plume, tout comme ses chuchotements. Il passa ensuite une jambe au-dessus du corps de son cadet pour s’asseoir à califourchon sur lui et l’allonger après avoir pris ses poignets qu’il emprisonna dans l’une de ses mains, l’autre allant ensuite parcourir son torse de ses doigts. Dans cette position, il répondit à la déclaration de son cher et tendre avant de l’embrasser tendrement. Il regarda ensuite son compagnon un peu trop bavard avant de déposer des baisers sur son coup. « Pour vivre heureux, il faut vivre caché… Et si je n’étais pas d’accord, je ne t’aurais jamais demandé de sortir avec toi chaton. Je savais dans quoi je m’engageai mon cœur. »


LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Dim 21 Oct - 16:14
First Date


“Les rendez-vous mémorables sont clandestins.”
Tenue ❅ Je m’en veux vraiment de devoir faire subir ça à Jae Won. Un être si parfait, et si gentil ne devrait pas à avoir, à cacher son amour. Il mérite tellement d’être heureux, de pouvoir le montrer à qui bon lui semble … D’autant plus que je sais pertinemment que son côté possessif meurt certainement d’envie de montrer que je lui appartiens … Pourtant malgré cela, il me confie qu’il savait dans quoi il s’embarquait en s’engageant avec moi. Pour moi, pour mes désirs stupides … il est prêt à se brider … Ça me rend à la fois tellement heureux et triste pour lui, que j’aurais aisément pu me mettre à pleurer en cette instant. L’amour que Jae Won me porte est définitivement bien trop beau pour une personne aussi sombre que moi … je ne le mérite pas … et il le sait certainement parfaitement …. Cependant … pour une fois …. J’ai envie d’être égoïste …. La, maintenant, j’ai simple envie de me noyer dans cette bulle de sentiments. Je n’ai envie de penser à rien d’autre, sauf à notre amour mutuel qui peut enfin s’exprimer et au corps de Jae Won, qui finira par me consumer tout entier.

#Sanie

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Lun 22 Oct - 2:29
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

First Date
Tenue
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Date de paiement du solde du loyer pour vos locations
» de la farication...à la date de péremption?combien de jours.
» Un lien pour la date des semis
» date de semis
» date de visite du jardin des cedres?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Life :: Archives :: Fini-
Sauter vers: