AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

I want you || ft Tokunaga Nao

 :: Archives :: Fini Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 536
Messages : 446
Date d'inscription : 10/03/2018
Dim 5 Aoû - 18:59
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

I want you.
Sa journée, Jae Won l’avait passée en compagnie de Hye Ji pendant que Nao était en compagnie de Hiro. Les deux amis avaient passé un bon moment ensemble mais, malgré ça, le gérant n’avait fait que penser au plus jeune. Il avait eu envie de lui envoyer un message, d’aller voir ce qu’il faisait mais s’était retenu pour permettre à la charmante personne qui était avec lui de passer une bonne journée. Ils s’étaient quittés vers 18h et avant de rentrer dans la chambre, l’aîné était passé dans un supermarché pour acheter des ramens instantanées ainsi que des boissons pour éviter de sortir. Il voulait profiter de son cadet ce soir sans que personne ne vienne les déranger, l’avoir pour lui et pour lui seul. Une fois ses achats effectué, il rentra à l’hôtel et posa les courses sur la table avant de se diriger vers la salle de bain. Il avait bien vu les chaussures du cadet en rentrant et il ne pouvait pas se trouver ailleurs que là. Il ouvrit discrètement la porte pour le voir et se lécha inconsciemment les lèvres en le voyant dans la baignoire. Il l’admira un moment, appréciant la vue qu’il avait alors que son ventre se tordait sous l’effet que cette vue lui procurait. Il avait un corps vraiment parfait à ses yeux. Sans faire un bruit, il pénétra dans le lieu, se débarrassa de ses vêtements pour rester avec son boxer avant de s’approcher de son copain. Il s’assit sur le rebord de la baignoire, juste à côté de sa tête et se pencha en avant pour l’embrasser tendrement. « Coucou toi. » Murmura-t-il avant de déposer un baiser chaste sur ses lèvres. « Tu me fais une place chaton ? » Ayant eu son accord, il se leva ensuite pour se débarrasser de son dernier bout de tissu présent sur son corps. Il enjamba la baignoire pour se retrouver dans l’eau chaude et colla son torse à celui de son homme avant d’attaquer une nouvelle fois ses lèvres. A court d’air il s’éloigna puis le regarda désireux de plus. « Tu te souviens du premier jour où on est arrivé ? Tu avais envie de tester la baignoire… Si tu es toujours tenté alors… Fais le moi savoir chaton. » Il déposa un baiser sur le creux de son épaule. « Tes désirs sont des ordres. » Il passa sa langue contre son lobe d’oreille puis posa ses lèvres contre le creux de celle-ci. « C’était tellement long aujourd’hui sans toi. » Il avait envie de s’enivrer de son parfum, de ressentir sa peau s’éveiller sous ses doigts, mais surtout, il avait envie qu’il prenne les devants. Sans pour autant inverser les rôles, Jae Won voulait sentir combien Nao le voulait, l’avait dans la peau. Il voulait qu’il cherche, à son tour, ses points sensibles, l’éveiller sous ses doigts. Il soupira d’aise contre son oreille alors que finalement, il se laissa aller contre son corps, leurs membres se touchant à ce moment.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 933
Messages : 729
Date d'inscription : 02/03/2018
Dim 5 Aoû - 21:02

   
I want you
La journée avait été plus que merveilleuse. Passé ainsi du temps avec ma moitié m’avait cruellement manqué, tant et si bien que je n’ai finalement pas pensé tant que ça à mon ainé. Enivré par la présence d’Hiro, j’avais réussi à faire abstraction de mon besoin vital d’être constamment auprès de Jae Won, tout en oubliant également la personne avec qui il passait la journée. La journée, c’était donc passé sans encombre, sans qu’à aucun moment mon esprit dive sur de sombres pensé. Seulement, au moment de rentrer, lorsque je me rendis compte que la chambre était vide de toute présence de mon petit ami, bien vite une certaine jalousie prit le contrôle de mon esprit se répandant peu à peu dans tout mon corps. Pour éviter donc de perdre mon sang-froid, comme j’ai pu le faire à mon travail, j’ai finalement décidé de prendre un bain pour me détendre au mieux. Après tout, c’était toujours mieux que de tourner en ronde dans la chambre en s’imaginant les pires scénarios possibles et imaginable entre Hye Ji et Jae Won.

C’est donc allongé dans un bain bien chaud, les yeux fermés, que je finis par me relaxer complètement au bout d’une demi-heure. J’aurais même facilement pu m’endormir, les muscles et mon esprit complètement détendu, si je n’avais finalement pas senti une présence s’installer à côté de ma tête. Ouvrant alors les yeux, mon regard tombe bien vite sur le visage de mon ainé qui se penche déjà vers moi pour me saluer, alors qu’un large sourire a pris place sur mes lèvres.

-« Bonsoir Hyung, murmurais-je sur le même ton avant de répondre doucement à son chaste baiser. Bien sûr. » Repliant alors légèrement les jambes tout en me redressant, pour laisser mon petit ami me rejoindre, je n’ai nullement le temps de faire autre chose que je le sens déjà s’allonger sur moi pour permettre à nos lèvres de se retrouver. Content de retrouver ce tendre contacte qui m’a tant manqué, je ne peux m’empêcher de soupirer de plaisir tandis que nous prolongeons notre échange le plus longtemps possible.

Finalement à court d’air, je remarque finalement bien vite le regard plein d’envie de mon partenaire qui me fait doucement frissonner. Mais alors que la perspective d’aller plus loin effleure peu à peu mon esprit, bien que j’aurais préféré dans un premier temps passer un moment tranquille, mon envie reste bloqué dans mon cerveau en entant des paroles de mon ainé. N’étant pas stupide, j’ai parfaitement compris le sous-entendu du gérant alors qu’il vint déjà s’attaquer à mon oreille. Penchant machinalement la tête pour lui donner un meilleur accès, ce n’est cependant pas pour autant que j’arrive à me laisser envahir par l’envie des plaisirs charnels. Non pas que je n’en ai pas envie, loin de là, Jae Won sait très bien que je suis complètement accro à son corps comme à son esprit, mais ce que mon ainé attend subitement de moi me bloque complètement.

Si seulement il m’avait prévenu, si seulement j’avais eu quelques heures pour me faire à l’idée que je devrais faire ce genre de chose, peut-être que les choses se serait passé complètement différemment alors que nos corps, finalement, viennent à se coller complètement. Posant alors mon regard sur mon petit ami, je sais pourtant qu’il ne mérite pas que je le repousse alors que je pourrais avoir autant envie de lui, qu’il a envie de moi en ce moment. Jae Won n’a jamais hésité à me montrer, une seule seconde, au combien je peux compter pour lui et s’il vint subitement à me demander ce genre de chose, c’est certainement que dans mon sens, je ne dois pas lui en montrer assez malgré mes efforts.

Laissant alors sortir un soupire destiné à rassembler mon courage, je vins placer mes mains sur les épaules de mon partenaire pour l’éloigner momentanément de moi. Ne laissant aucun mot sortir de mes lèvres pour autant, je sors alors subitement de la baignoire pour venir fermer les rideaux et diminuer l’intensité de la lumière, pour rendre l’ambiance plus tamisée. Faire des efforts est une chose, mais il n’est pas question que mon ainé ait pleinement la vue sur mon visage plein de gêne.

Regagnant alors l’eau chaude de la baignoire, j’observe pendant une seconde mon ainé. Longeant chaque courbe de son corps, je ne peux pas m’empêcher de songer que certaine de ses zones ont peut-être été touché par cette fichue fille que je déteste autant. Cette idée met tellement insupportable, que je ne peux pas m’empêcher de pousser ma langue à l’intérieur de ma bouche alors que je m’empare subitement du savon. Je sais que je ne peux décemment pas frotter mon ainé comme un acharné pour faire partie ses traces invisibles, cela n’aurait rien de très sexy, voilà pourquoi à la place, je fais couler le liquide dans le creux de mes mains, avant de les poser sur les épaules de Jae Won.

-« Ce sont plutôt tes désirs qui sont des ordres Jae Won.»

Laissant ma voix se répandre dans l’habitacle de la pièce, je viens alors doucement glisser sensuellement l’une de mes mains le long du bras de mon ainé alors que l’autre vient machinalement caresser son dos alors que je rapproche mon corps du sien pour plus de facilité, non sans une certaine angoisse. Fort heureusement, malgré mes appréhensions et mes peurs, je connais une zone facile pour débuter ce que mon ainé m’a demandé, voilà pourquoi, tandis que mes mains pleines de savon parcourent le corps de Jae Won, mes lèvres viennent se poser au niveau de son coup, pour venir y sucer sa peau.
   
AVENGEDINCHAINS
   

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 536
Messages : 446
Date d'inscription : 10/03/2018
Lun 6 Aoû - 18:21
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

I want you.
Cette journée loin de Nao avait été si longue qu’à peine rentré, Jae Won n’avait pu s’empêcher d’aller le retrouver, ne voulant pas être une minute de plus loin de lui. Il était entré très discrètement dans la salle de bain avant de le rejoindre dans l’eau chaude de la baignoire après avoir signalé sa présence et avoir demandé qu’il lui fasse une place. Cependant, contrairement à ses habitudes, l’aîné eut envie que ce soit son copain qui prenne les devants et non lui. Est-ce qu’il s’était attendu à se faire repousser ? Absolument pas. Ne disant rien et attendant la suite, il ne put s’empêcher de regarder le corps de son petit-ami qui était dos à lui. Ses courbes étaient parfaites. Il se lécha inconsciemment les lèvres lorsque ses yeux se posèrent sur son magnifique fessier, appréciant parfaitement la vue qu’il avait. Il releva le regard lorsque la lumière se tamisa mais aussi parce qu’il avait bien vu son amant se retourner et c’était mieux de ne pas se faire prendre – sans mauvais jeu de mot – en train de le mater. A moitié allongé, il croisa les bras sur le rebord de la baignoire et posa son menton dessus pour observer ses moindres faits et gestes. Il le vit revenir et lui fit une place dans le bain avant de fermer les yeux en sentant les mains de Nao glisser sur son corps. Il soupira d’aise en sentant ses lèvres dans son cou alors que les doigts de Jae Won s’enroulaient dans ses cheveux alors qu’il penchait la tête en arrière. « Nao… » Il posa sa main dans le dos du cadet, traçant une courbe imaginaire jusqu’à sa chute de rein, griffant légèrement cet endroit. Il sentait que le brun essayait de dissimuler sa gêne mais ne dit rien, soupirant selon les parties qu’il effleurait. Notamment son dos dont certaines parties étaient plutôt sensibles. Certes, moins que sa clavicule gauche mais cela était bien assez pour le faire frissonner, l’éveiller petit à petit. « Détends-toi chaton. » Jae Won descendit mit sa main de libre sur la nuque de Nao, la caressant tendrement avant de rouvrir les yeux pour le regard intensément. Il glissa sa main jusque son menton pour lui faire relever la tête et le regarder les yeux dans les yeux. « Ne te force pas, si tu n’es pas à l’aise, dis-le moi et je comprendrais. » Dit-il doucement en caressant doucement sa hanche avant de pincer une de ses fesses. Lentement, il inversa ensuite les positions et déposa un tendre baiser sur ses lèvres. « J’imagine toutes ces personnes qui ont posé leurs yeux impures sur ton corps si parfait, ça me rend dingue. » Murmura-t-il avant de mordiller son épaule. « Et quand tu es sorti de l’eau tout à l’heure, j’ai cru que j’allais te sauter dessus. Les gouttelettes qui ruisselaient sur ton corps, ton joli petit fessier. »


LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 933
Messages : 729
Date d'inscription : 02/03/2018
Lun 6 Aoû - 20:48

   
I want you
Pourquoi est-ce si compliqué de prendre les devants quand il s’agit de Jae Won ? J’ai pourtant fait ce genre de choses des centaines de fois avec d’autres hommes, alors pourquoi suis-je si hésitant ? Je n’aurais pourtant qu’à m’imaginer qu’il prononce implicitement ce qu’il aimerait que je lui fasse, pour que mes gestes coulent naturellement de source. Malheureusement, j’ai beau essayer de me convaincre que c’est la meilleure des solutions rien n’y fait, à chaque fois que je plonge mon regard dans le sien, toute mon assurance fond comme neige au soleil. Peut-être est-ce en vérité dû au fait que je tiens particulièrement à cet homme qui se tient devant moi. Bien que je ne l’aie jamais dit à haut voix, je sais que ce que j’éprouve pour lui est bien plus fort que tout ce que j’ai pu ressentir auparavant et c’est justement ce nouveau sentiment qui me paralyse complètement. Manque de confiance en moi-même ou pas, j’ai toujours peur de mal faire les choses, de le faire fuir ou de provoquer une certaine lassitude chez lui. Cependant, je sais aussi que si je continue à me comporter ainsi, Jae Won risque très certainement d’en avoir assez de sortir avec un petit copain qui ne fait absolument rien pour lui prouver son attachement.

Essayant donc tant bien que mal de faire abstraction de toutes mes peurs, je continue donc tant bien que mal à m’attaquer à toutes les parcelles de sa peau qui passe sous mes lèvres. La mâchoire, les lèvres, la nuque, les épaules tout y passe tandis que mes mains s’amusent quant à elle à taquiner son dos et ses bras. Bien qu’afférer méticuleusement à ma tâche, la moindre des réactions du corps de mon ainé n’échappe pas à ma vigilance. Encrant dès lors dans la mémoire certaine zone plus sensible que d’autre que je découvre peu à peu.

Je découvre également la sensation que l’on éprouve quand l’être aimé vint à prononcer son prénom tandis qu’on tente de lui procurer du plaisir. Dou sentiment qui m’arrache un frisson, alors que je sens finalement les doigts de mon ainé s’accrocher plus fortement à mon dos. M’arrachant un grognement, je mords comme par réflexe doucement la peau de son épaule, en guise de réponse, tandis que j’entends finalement la douce voix du gérant retentir à mon oreille. J’aurais beau faire tout mon possible pour lui dissimuler à chaque fois le trouble que je peux ressentir en cet instant, il finira toujours par lire en moi comme dans un livre ouvert. Le laissant alors reprendre doucement le contrôle, je le laisse remonter mon visage pour que mes yeux puissent s’accrocher aux siens.

En cet instant, j’aurais voulu lui dire que toute allait bien, mais ça aurait été lui mentir et il le savait parfaitement. Me contentant donc de hocher la tête négativement, m’apprêtant à lui avouer que je veux lui faire plaisir, mes mots restent bloqués dans ma gorge, se transformant en un hoquet de surprise en sentant sa pincette sur mon fessier. Impossible alors de réagir, que nos positions se retrouvent déjà inversées sans que je n’aie eu l’occasion de protester.

Je ne peux pas le nier, ce que je viens à entendre par la suite me procure un tendre sentiment de plaisir, se traduisant sur mon visage par un large sourire. La jalousie est pourtant une chose horriblement malsaine entre nous, mais j’aime savoir qu’il éprouve exactement la même chose que moi quand je suis loin de lui, sans avoir la possibilité de foudroyer du regard toute personne qui ose regarder mon trésor. Malheureusement, là encore, je n’ai pas le temps de lui faire part du fond de ma pensée que déjà mon corps se fait attaquer. Bien évidemment, ma réaction est immédiate, je ne peux retenir mes soupirs de plaisir alors que mes mains viennent s’accrocher vivement dans le dos de mon ainé, suivant la cambrure de mon corps quand il vint à passer près de mon entrée à de nombreuses reprises.

Le plaisir grandissant rapidement en moi, je suis malgré tout frustré de ne pas avoir pu procurer autant de plaisir à mon petit ami. Répondant cependant malgré tout passionnément à son baiser, je vois soudain l’occasion d’inverser la situation alors qu’un ordre vint finalement à se faire entendre. Attrapant alors la mâchoire du gérant entre mes doigts, je le force soudainement à s’éloigner de mes lèvres à contre cœur, pour réussir à planter mon regard dans le sien, sans détacher mon emprise.

-« Requête refusée. Murmurais-je alors en venant mordre sensuellement sa lèvre inférieure sans détacher mes doigts de sa mâchoire. Laisse-moi, te faire plaisir avant. »

   
AVENGEDINCHAINS
   

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 536
Messages : 446
Date d'inscription : 10/03/2018
Mar 14 Aoû - 17:35
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

I want you.
Bien qu’il avait souhaité passé une soirée tranquille en compagnie de Nao, Jae Won avait totalement oublié ses bonnes résolutions en entrant dans la salle de bain. Il était si désirable ainsi dans son bain et même s’ils auraient pu passer un moment de détende dans l’eau, il ne pouvait s’empêcher de vouloir laver son corps des regards qu’il y avait eu sur lui. Lui rappeler aussi qu’il lui appartenait. C’est pour cette raison que, à peine dans l’eau, il prit d’assaut les lèvres de son copain alors que tout devenait de plus en plus sensuel, que tout était de moins en moins chaste. L’aîné avait prit le temps d’observer son petit-ami lorsque celui-ci était sorti pour fermer les rideaux afin de tamiser la luminosité. Le désir montait en lui alors que son homme revenait dans le bain pour faire ce que l’aîné avait demandé. Cependant, voyant qu’il était mal à l’aise, il reprit les choses en main pour ne pas qu’il se braque complètement.


LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 933
Messages : 729
Date d'inscription : 02/03/2018
Mar 14 Aoû - 18:28

   
I want you
   
AVENGEDINCHAINS
   

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 536
Messages : 446
Date d'inscription : 10/03/2018
Jeu 23 Aoû - 2:43
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

I want you.

LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 933
Messages : 729
Date d'inscription : 02/03/2018
Ven 24 Aoû - 16:30

   
I want you
   
AVENGEDINCHAINS
   

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 536
Messages : 446
Date d'inscription : 10/03/2018
Dim 2 Sep - 1:33
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

I want you.


Tendrement, il déposa un baiser sur la tempe de Nao avant de lui caresser la joue. « Je pense qu’on devrait vraiment investir dans un baignoire parce que waow. » Il pouffa puis caressa doucement la hanche de son copain avant de déposer sa tête sur son épaule. « Je pensais rentrer, te câliner et t’annoncer que j’avais des ramen pour ce soir mais j’ai vu la huitième merveille du monde dans ce bain. Et toutes mes projets sont tombés à l’eau. » Notez le merveilleux jeu de mot. « On devrait changer l’eau ou au moins aller se prendre une douche, tu ne penses pas ? » Demanda-t-il en déposant plusieurs baisers mouillés sur son épaule.

LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 933
Messages : 729
Date d'inscription : 02/03/2018
Dim 2 Sep - 20:53

   
I want you
Comment voulez-vous résister à un mec pareil, alors que par son simple regard il arrive à m’envouter complètement ? Honnêtement, si on m’avait dit, il y a quelques mois de cela que j’allais tomber aussi rapidement accro d’un garçon comme lui, jamais je ne l’aurais cru. Franchement avant m’a rencontre avant Jae Won, rien ne me destinait à terminer en couple, loin de loin d’ailleurs. J’étais même bien parti à continuer à être le pantin de nombreuses personnes uniquement pour arrondir mes fins de mois plus facilement. D’autant plus que clairement, les relations amoureuses et moi ça faisait deux. N’étant jamais tombé amoureux, rien ne m’avait poussé précédemment à m’intéresser sérieusement aux personnes m’entourant, mais il faut croire que m’a rencontre avec Jae Won à tout changer. Comme il m’a d’ailleurs énormément changé de l’intérieure. Au jour d’aujourd’hui, je peux même presque dire que je suis enfin heureux, je souris d’ailleurs bien plus facilement dans mon quotidien, rien qu’en pensant à son visage m’attendant le soir dans son appartement.
C’est d’ailleurs certainement pour ça que j’ai accepté sa requête sans vraiment trop réfléchir. Comme j’aurais d’ailleurs accepté de passer en dominant, alors même que cette idée me terrifie. Pour la personne que l’on aime, il faut croire que l’on est prêt à faire bon nombres de choses, mais les plus impensables jusque-là.



Exténué, malgré mon poumon mécanique, je tente finalement de retrouver mon souffle, alors que machinalement mon corps s’affaisse un peu plus dans l’eau. Franchement, j’aurais facilement peu m’endormir, si le gérant ne tenait pas en éveille mes sens avec son baiser et ses caresses sur ma hanche.

-«  C’est vrai que c’était pas trop mal, lançais-je alors dans un sourire en glissant ma main dans la chevelure de Jae Won. A vrai dire, c’était plus que bien, mais je pense que mon ainé doit parfaitement s’en douter. Et moi je pensais me reposer, comme quoi tu vois, ça ne sait pas non plus passé comme prévu pour moi. Mais ce n’est pas vraiment pour me déplaire bien au contraire d’ailleurs. Encore une fois j’ai passé un moment plus que magique et cela doit certainement se lire dans mon regard, qui ne peut se détacher de celui de Jae Won. Hmmm …. Si tu as raison, mais … commençais-je en tournant mon regard vers la dite douche, c’est loin … »

Je vous l’ais dis, je serais facilement prêt à m’endormir tant la fatigue est présente en ce moment en moi, sans compter que mon basin est plus que douloureux. Alors me lever pour prendre une douche …. Et puis je suis bien ici … Bon d’accord l’eau est sale mais si Jae Won continue ainsi avec ses baiser sur mon épaules, elle le sera encore plus très rapidement. Je sais cependant que ce n’est pas raisonnable, d’autant plus que la chaleur de nos corps va finir pas redescendre et que de ce fait, nous risquerons d’attraper froid dans cette eau refroidie que l’on ne sent pas encore. Me redressant donc, j’en profite pour poser amoureusement mes lèvres sur celle de mon partenaire avant de lui attraper la main pour le faire sortir à ma suite de la baignoire jusque dans la douche, en évitant de boiter un maximum. Pas question de s’éterniser, il est juste question de se nettoyer une nouvelle fois rapidement et d’en sortir tout aussi rapidement pour que nous puissions profiter d’une fin de soirée plus qu’agréable ensemble. Fin de soirée qui s’annonce d’ailleurs tout aussi agréable, que le moment que nous venons de passer ensemble.
   
AVENGEDINCHAINS
   

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 536
Messages : 446
Date d'inscription : 10/03/2018
Mar 4 Sep - 19:34
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

I want you.

Le sport de chambre avec Nao était toujours une activité délectable selon Jae Won qui, clairement, ne pouvait rêver meilleur petit-ami. Il l’aimait sincèrement même s’il ne lui avait jamais dit et trouvait que son corps était vraiment parfait, il n’avait jamais vu une musculature aussi parfaite que la sienne. Il avait eu raison de vouloir s’approcher de lui, d’avoir tout fait pour le séduire car il ne s’imaginait pas avec quelqu’un d’autre au jour d’aujourd’hui. Cependant, bien que leur activité fut un plaisir partagé, l’eau du bain s’était refroidie mais, surtout, était sale de leurs précédents ébats. Il embrassait tendrement son épaule tout en caressant sa hanche avec un sourire amusé. « Pas trop mal, seulement, on va devoir recommencé pour voir si tu changes d’avis. » Il disait ça surtout pour le taquiner. Il ferma les yeux en sentant les caresses dans sa chevelure, étant prêt à s’endormir alors qu’il n’arrêtait pas ses traitements sur sa peau. « C’est de ta faute aussi à être si parfait, j’y peux rien si mes hormones font des siennes quand je vois la bombe qu’est mon copain. » Il tira la langue avant de lécher la commissure de ses lèvres. Il proposa ensuite à son petit ange d’aller à la douche en reprenant ses caresses sur son épaule. Il se doutait des raisons qui poussaient Nao à ne pas aller à la douche et ne fit aucun commentaire déplacé, sachant très bien qu’à sa place, il ne serait pas mieux. « Allez chaton, tu peux le faire. » Il lui fit un sourire encourageant avant de se relever en sentant que Nao faisait de même et ferma ses lèvres pour répondre son baiser, appréciant le goût de ses lèvres. Main dans la main, ils allèrent à la douche et, une fois l’eau à la bonne température, ils se glissèrent sous le jet d’eau. « Attends deux petites secondes chaton. Ne bouge surtout pas. » Il déposa un baiser chaste sur ses lèvres puis mis rapidement les peignoirs sur le chauffage prévu à cet effet puis revint vers Nao. Il embrassa le creux de son cou puis prit une noisette de shampooing puis le faire mousser sur les cheveux de son compagnon, massant tendrement son cuire chevelu. Il le laissa se rincer puis fit de même avec le savon. Il nota d’ailleurs dans un coin de sa tête l’idée d’acheter de l’huile de massage. Ils finirent de prendre leur douche puis se séchèrent et, comme le premier jour, Jae Won enveloppa son copain dans un peignoir puis essuya ses cheveux à l’aide d’une serviette.

Il passa ensuite ses bras autour du corps parfait de son petit-ami pour l’enlacer et déposa ses lèvres sur les siennes pour un tendre baiser. Il lui embrassa ensuite le bout du nez puis ils repartirent dans la chambre où Jae Won mit l’eau à chauffer pour les ramens. Une fois celles-ci prêtes, il posa le tout sur la table avec des boissons et ils s’installèrent tous deux pour manger. « Tu as passé une bonne journée avec ton frère ? » Demanda-t-il avant d’entamer son repas, son estomac demandant à être rempli mais, dans la précipitation se brûla. « Nom d’une corne de licorne, c’est chaud. » Il s’empressa de prendre son verre de bière mais, encore une fois dans la précipitation, il le renversa. Il gémit de frustration en gonflant ses joues, sentant sa gorge brûler quand même.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 933
Messages : 729
Date d'inscription : 02/03/2018
Sam 8 Sep - 12:06

   
I want you
Je ne l’ai jamais dit à Jae Won, mais quand il s’occupe ainsi de moi, je ne peux pas m’empêcher de me sentir mal à l'aise. Non pas que je n’apprécie pas qu’il me lave ou qu’il me masse le cuir chevelu comme il le fait, loin de là même, disons simplement que j’ai à chaque fois l’impression que je ne mérite pas autant d’attention de sa part. À ses yeux, j’ai l’impression d’être un petit enfant ou une chose précieuse qui ne doit pas être abîmé et ça m’ennuie. Ça m’ennuie, parce qu’il mérite tout autant que moi que je m’occupe de lui ainsi, mais je n’arrive jamais à prendre ce genre d’initiative avant lui. La preuve en est, plutôt que de lui rendre ce geste de tendresse, je le laisse se débrouiller seul tandis que je me rince innocemment et ça ne fait que s’empirer. La douche une fois terminée, encore une fois, je le laisse s’occuper de moi sans jamais rien faire pour mériter ce genre de chose. Je ne comprends d’ailleurs toujours pas ce qui pousse mon ainé à s’intéresser ainsi à moi. Qu’est-ce qu’il a bien pu voir en moi pour me donner autant d’amour ? Comment arrive-t-il à s’occuper de moi comme un prince, comme si j’étais une chose unique au monde, alors qu’il y a mille fois mieux ailleurs ? Je ne comprends pas …. Et clairement, cette situation me fait peur. J’ai peur qu’un beau jour, le gérant se réveil et se rend compte que je ne suis finalement pas si exceptionnelle que ça. J’ai peur qu’un beau matin, il décide d’aller trouver mieux ailleurs, en me laissant à nouveau seul avec moi-même. Par chance, je peux sentir dans son étreinte et dans son baiser, que ce jour n’est pas encore arrivé, chassant mes idées noires un peu plus loin dans mon cerveau, pour que je puisse me concentrer pleinement sur ce moment passé ensemble, sans venir tout gâcher. Même si clairement, mon manque de confiance en moi, n’est jamais bien loin et finira toujours par me bouffer l’existence à un moment ou à un autre. C’est donc finalement sans rien avoir fait pour mon petit ami, que je le laisse s’éloigner de moi pour rejoindre la pièce principale de notre chambre d’hôtel. Évidemment, je ne suis pas bien loin de lui et m’installe à table une fois que le repas y est posé.

-« Hmmm …. Oui … oui. J’étais content de le revoir, ça m’a fait du bien de passer un moment avec lui. »

Clairement, je n’ai pas envie de discuter de ma journée avec Jae Won. Premièrement, parce que je sais que je ne peux pas tout lui dire de peur de le blesser avec la proximité que j’entretiens avec Hiro et parce qu’il sait produit certaines choses qui réveilleraient certainement sa jalousie. Deuxièmement, je ne veux pas en parler, parce que cela signifie le questionner sur sa propre journée et clairement, je ne veux rien savoir de ce qu’il a pu faire avec cette garce.

Forte heureusement, mourant littéralement de faim, l’un comme l’autre, nous entamons rapidement les ramens devant nous, sans se faire prier avec la moindre formalité, laissant même de côté momentanément notre discussion pour profiter de ses merveilleuses saveurs qui se répandent dans notre corps. Me délectant donc de ce repas, simple mais pourtant toujours aussi bon, je m’arrête cependant soudainement dans l’aspirage de mes nouilles en entendant l’injure de Jae Won, qui mange de me faire avaler de travers lorsqu’un éclat de rire se propage dans ma gorge. Non pas que le fait qu’il se soit bruler soi drôle, disons plutôt que c’est sa phrase sortie de nulle part que je trouve hilarante. Sans compter qu’en plus de ça, mon petit copain vint amplifier mon rire en reversant sa bière sur lui dans la précipitation.

-« Mon dieu tu n'es vraiment pas doué »

Essayant alors de calmer mon rire pour ne pas le vexer, je m’empare soudainement de mon verre que je viens porter à mes lèvres. De l’extérieur, il s’agit bien évidemment d’un geste complètement naturel destiné à m’hydrater, cependant, j’ai une autre idée dans ma tête. Bien sûr, je fais glisser le liquide dans ma gorge, mais j’en profite également pour attraper un glaçon pas trop conséquent que je viens piéger dans ma bouche. Me levant alors de ma chaise, je m’approche de Jae Won et attrape sa nuque à l’aide d’une de mes mains avant de poser mes lèvres sur les siennes, pour y transvaser le glaçon destiné à calmer sa brûlure.
   
AVENGEDINCHAINS
   

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 536
Messages : 446
Date d'inscription : 10/03/2018
Dim 9 Sep - 20:12
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

I want you.
S’occuper de Nao était quelque chose de naturel pour Jae Won qui adorait chouchouter son petit-ami, prendre soin de lui, surtout après ce moment charnel qu’ils venaient de vivre. C’était peut-être niais mais il fallait savoir que ce genre de chose était mieux que s’il faisait preuve de jalousie. Dans ces moments, il pouvait littéralement tout casser et même se montrer très violent. Il fallait donc profiter de ces instants doux où son caractère chaleureux prédominait. Après s’être occupé de son petit-ami et avoir capturé ses lèvres, ils repartirent dans la chambre pour manger les ramens achetées plus tôt par Jae Won. Ils se mirent à table lorsqu’elles furent prêtes et le gérant demanda à son copain s’il avait passé une bonne journée. Sa réponse plutôt courte amena l’aîné à se questionner mais il afficha cependant un doux sourire avant d’hocher la tête. « Tant mieux, je suis content de savoir que tout s’est bien passé pour vous deux. » Il commença alors à manger ses ramens mais, bien vite, il se brûla fortement et jura aux licornes avant de vouloir boire mais son verre décida de lui montrer ce qu’était la gravité et se renversa sur lui. Il fut presque vexé en entendant le rire de Nao alors qu’il boudait, les joues gonflées, les bras croisés sur sa poitrine. « Nia nia nia. Merci de ta compassion mon cœur. » Il retroussa sa lèvre inférieure, faisant semblant de bouder un peu plus en gardant ses joues gonflées. Il avait même l’impression que son copain le provoquait en buvant, il le narguait presque. Il préféra regarder ailleurs pour continuer de bouder, si bien qu’il ne vit pas son cadet se lever et sursauta en sentant sa main dans sa nuque. Des frissons coururent sur sa peau suite à ce contact et il ferma les yeux en sentant leurs lèvres entrer en contact. Par contre, il ne s’attendit vraiment pas à ce glaçon qui glissa dans sa cavité buccale et frissonna de froid. « Ch’est froaaaaad. » Il sautilla sur sa chaise lorsque leurs lèvres se séparèrent mais sa brûlure se calma, lui permettant de respirer plus agréablement. Il suça donc le glaçon dans sa bouche puis regarda d’un mauvais œil son pot de ramens avant de regarder son cadet. « N’empêche, je crois que quand tu t’y attendras le moins, je me vengerai de ton rire là. » Il se pencha pour déposer ses lèvres sur les siennes puis lui fit un clin d’œil avec un sourire en coin puis recommença à manger en faisant bien attention à ne plus se brûler. Il partit ensuite changer son peignoir pour mettre un boxer ainsi qu’un t-shirt long qui lui arrivait à mi-cuisse et plutôt large. Il sortit ensuite de la salle de bain puis prit la main de Nao, entrelaçant leurs doigts ensembles. « Viens avec moi. » Il le guida jusqu’à la terrasse puis lui fit un back hug avant de déposer un baiser dans sa nuque. Le bruit des vagues arrivait à leurs oreilles tandis qu’une odeur iodée chatouillait leur narine. « Le ciel ici est tellement différent de la ville… On y voit tellement plus les étoiles et la lune brille beaucoup plus, j’ai l’impression. Tu ne trouves pas ? » Demanda-t-il à voix basse près de son oreille tout en attendant sa réponse. « On regarde un film puis on va se coucher ou on reste ici avant d’aller se coucher. » Proposa-t-il en déposant de doux baisers sur sa nuque tout en caressant tendrement son ventre.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 933
Messages : 729
Date d'inscription : 02/03/2018
Lun 10 Sep - 17:13

   
I want you
Mes lèvres contre celle de mon petit ami, un sourire y naquit très rapidement lorsque celui-ci vint à sentir le glaçon glisser dans sa bouche. Il est vrai qu’il peut paraître étonnant de me voir agir de la sorte, alors que je n’arrête pas de rabâcher que je n’ai aucune confiance en moi. Cependant, il faut bien garder en tête que pendant des années, j’ai dû prendre sur moi pour apprendre à faire preuve d’une spontanéité comme celle-là. Surtout avec les filles d’ailleurs, bien qu’avec certains hommes, je me suis également vu obliger d’agir de ce genre de façon. Du coup, pour moi, il n’est pas spécialement étrange de faire ce genre de chose avec Jae Won, d’autant plus que je sais pertinemment que je ne peux pas toute ma vie attendre que ce genre de chose vienne de lui. Si je ne veux pas qu’il se lasse de moi trop rapidement, il faut par moment que j’arrive à ne plus penser à rien pour me permettre d’inclure des petits gestes qui peuvent rapidement faire monter la température entre nous, même si ce n’est pas dans ma nature de base.

Me séparant donc de ses lèvres pour le laisser profiter de l’effet anesthésiant du glaçon, je lui souris tendrement en venant me réinstaller sur ma chaise. Clairement Jae Won à un côté petit enfant, chez lui qui me fait totalement fondre. Spécialement, quand il agit de façon un peu boudeuse, comme aujourd’hui. Le fait qu’il jette un mauvais œil à ses ramens, amplifie d’ailleurs mon sourire. On dirait vraiment un petit-enfant qui maudit, je ne sais quel objet de lui avoir fait mal volontairement.

-« Tu es injuste Jae Won, ce n’est pas de ma faute à moi, si tu sors des insultes venu de nulle part » Lui répondis-je après avoir répondu rapidement à son baiser avant de reprendre le cours de notre repas.

Mangeant donc tranquillement, sans plus aucun incident, je laisse finalement quitter la table tandis que je termine de manger à mon rythme. Le voyant finalement revenir, je ne peux bien entendu pas m’empêcher de le dévorer du regard. Il a toujours le don pour choisir des tenues qui mettent certaine parti de son corps en valeur. C’est insupportable, façon de parler bien sûr, mais il apprendra bien vite à ses dépens à quel point ça peut-être une torture d’avoir une telle vision sous les yeux. Rangeant cependant, pour le moment, mes idées diaboliques dans un coin de mon cerveau, je le laisse entremêler nos doigts ensembles et le suis bien gentiment jusque sur la terrasse.

-« Tu as raison, murmurais-je, c’est parce qu’il n’y a pas les horribles lumières artificielles de la ville. »

Levant le regard au ciel, j’admire alors en silence la vue qui s’offre à nous, appuyant un peu plus mon dos contre le torse de mon ainé, tout en profitant du moindre geste de tendresse qu’il vient à m’offrir.

-« Si ça ne te dérange pas, je préfère rester ici un peu plus longtemps avec toi. De toute façon, mes fesses ne supporteront pas de rester assises durant tout un film.
Merci Jae Won et le moment qu’il m’a fait passer dans la baignoire. Et puis, on ne pourra plus passez un moment pareil une fois rentré, alors profitons-en. »

Sur ses mots, je me tourne légèrement pour venir l’embrasser amoureusement, après quoi, je me replace comme j’étais initialement pour profiter de cette magnifique vue en compagnie de l’homme de mes rêves. Impossible de dire combien de temps nous sommes restés là, l’un contre l’autre. Je sais juste qu’une fois que l’on a fini par rejoindre le lit, je me suis rapidement endormi dans les bras si protecteur de Jae Won.
   
AVENGEDINCHAINS
   

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Dendrobium Nora Tokunaga
» Dendrobium Hiroshi Tokunaga (D. Dawn Maree X D. infundibulum)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Life :: Archives :: Fini-
Sauter vers: