AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

A present for you || PV. Park Jae Won

 :: Archives :: Fini Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Dim 24 Juin - 20:57
A present for you

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.

   

   
Le doux moment des vacances est enfin arrivé, et bien que j’appréhende grandement ce voyage, je ne peux nier qu’une boule d’excitation est très vite apparue au niveau de mon estomac alors que j’attends sagement l’arrivée du train sur le quai de la gare. Honnêtement l’organisation de ce voyage n’a pas été des plus simples, devant rester le plus discret possible sur ma relation avec Jae Won, nous avions dû réserver chacun une chambre ainsi qu’un billet de train séparé, tout en essayant tout de même que nous ne nous retrouvions pas trop loin de l’autre. C’est d’ailleurs également pour ça que je ne suis pas arrivée en sa compagnie à la gare. Me doutant pertinemment que bons nombres de mes collègues chaineup seraient déjà en fonction suite au mail reçu, j’ai préféré minimiser tout danger, mais si aux yeux de mon partenaire cela pouvait sembler un peu trop extrême.

L’attendant donc à la gare, c’est non sans une certaine angoisse que je scrute les environs à sa recherche. Casquette vissée sur la tête avec en plus le capuchon de mon pull noir par-dessus, je ne suis pas bien sûr que mon ainée arrive à repérer mon look du plus banal parmi toute cette foule. Il est vrai que j’aurais pu lui faciliter les choses en portant quelque chose de plus visible et en enlevant tout mon attirail sur ma tête, mais le choix de mon accoutrement à pour une fois un but précis. En vérité, après avoir teint les cheveux du gérant du café et en apprenant qu’il aurait une surprise pour moi aujourd’hui, j’ai également voulu lui préparer un petit quelques choses. C’est plutôt simple et je ne suis finalement pas bien sûr que cela m’aille vraiment, mais j’ai fini par opter moi aussi pour une coloration. N’en aillant pas parlé à mon jumeau, voulant également lui faire plaisir, je me suis donc rendu chez le coiffeur, il y a quelque jour de cela, sans en parler à personne. Je voulais une couleur qui me rapproche de celle de Jae Won, mais également du rose bonbon que j’avais tant aimé sur la tête si parfaite de mon petit Hiro. Seul problème, je n’étais pas bien sûr d’avoir le courage de me teindre entièrement les cheveux, j’ai donc fini par ressortir avec un brun clair assorti de mèches rose. Est-ce que je regrette aujourd’hui ? Et bien, je ne suis pas bien sûr. En vérité, tout dépendra vraiment de la réaction de mon partenaire, bien que je sois persuadé d’avoir l’air ridicule avec du rose sur la tête.

Partenaire que je fini d’ailleurs par apercevoir à l’autre bout du quai, avant que celui-ci ne me rejoigne. Sans mentir, j’aurais vraiment pensé que nos retrouvailles seraient un peu plus chaleureuses, malgré la distance de sécurité imposée. Mais allez savoir pourquoi, durant tout le trajet Jae Won n’a presque pas décroché un mot. Bien évidemment, au vu de sa soudaine distance, je n’ai pas pu m’empêcher de m’angoisser sur d’éventuelles choses que j’aurais pu mal faire. Je pense que ce voyage en train n’aurait pas pu être pire tant la tension était palpable dans toute mon attitude. Impossible de lui demander franchement ce qu’il n’allait pas au vu du monde au tour de nous, impossible de tenter une approche plus tactile alors je me suis bêtement contenté de le regardé angoissé durant tout le trajet.

Le chemin jusqu’aux frontières de la ville me parut tellement long, que je me suis presque précipité hors du train pour prendre une grande bouffé d’air frai, histoire d’évacuer toute l’appréhension qui m’avait rongé dans ce silence pensant. Silence qui perdura d’ailleurs jusqu’à notre arrivée à l’hôtel. Par chance pour moi, n’ayant pas une chambre commune, j’ai du m’éloigné momentanément de mon ainé pour m’enregistrer auprès de la réception avant de me faire conduire jusqu’à ma chambre. Ce petit laps de temps sans lui, me permit de me calmer légèrement, après avoir bien évidemment, jeté un regard en direction de mon petit ami, pour apercevoir les numéros de sa chambre. Ce n’est pas parce que j’ai l’impression que quelque chose cloche entre nous, que je vais pour autant annuler mon projet de m’installer dans sa chambre comme prévue.

Me laissant donc guider jusqu’à l’intérieur du chambre somptueusement payé entièrement, pour ma part, par New Life, je remercie gentiment le groom, et attends quelques secondes que celui-ci s’éloigne suffisamment dans le couloir que pour ressortir subtilement avec ma valise tout droit direction la chambre de mon ainé. N’étant, comme évoqué précédemment, pas bien loin de la mienne, j’arrive assez rapidement devant la porte et retrouve donc assez rapidement le visage plus que parfait du gérant du café, qui vint m’ouvrir après avoir manifesté ma présence en toquant doucement à sa porte.

-« J’aurais peut-être dû attendre un peu plus … mais j’avais vraiment besoin de me retrouver enfin seul avec toi. Murmurais-je à son attention après avoir déposé rapidement mes lèvres sur les siennes, avant de le contourner avec ma valise pour entrer dans la pièce. Je ne sais pas trop ce qu’il y a comme problème, mais … j’ai une surprise pour toi … continuais-je soudainement extrêmement nerveux, tout en sentant le rouge me monter aux joues, rien que d’imaginer le regard de Jae Won se poser sur ma nouvelle couleur. Je ne suis pas vraiment sûr que ce soit une bonne idée …. »

Ayant réellement peur que ce changement ne plaise pas à mon ainée, je ne peux pas m’empêcher de venir me mordre la lèvre inférieure avant de nouer délicatement mes doigts au sien pour le placer devant le pied du lit. On ne sait jamais après tout que le choc soit tellement violent ou qu’il déteste tellement qu’il ait besoin soudainement de s’asseoir. Inspirant alors un grand coup, pour trouver du courage, je prie intérieurement pour que ce cadeau lui plaise vraiment tout en reculant de quelques pas pour qu’il ait une meilleure vue. Fermant les yeux, je descends enfin mon capuchon et retire ma casquette qui libère finalement ma chevelure, non sans une certaine crispation de mon corps qui vint se manifester rapidement par une nouvelle morsure sur ma lèvre.

-« A …. Alors ….tu … tu aimes ? » Osais-je finalement prononcer après plusieurs minutes tout en rouvrant les yeux pour croiser le regard de mon ainé.
   


   
CODAGE PAR AMATIS

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Lun 25 Juin - 1:25
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

A present for you.
TenueSes lunettes sur le nez, Jae Won finit de se préparer en relevant ses cheveux pour appliquer de la crème hydratante avant de se coiffer. Il rangea sa paire de lunette dans un étui qu’il mit dans son sac de toilette qu’il rangea dans sa valise qu’il ferma. Une fois tout prêt, il vérifia son appartement, puis sortit de chez lui. Il vérifia aussi que rien ne traînait dans le café puis une fois sur, il appela un taxi qui l’emmena en direction de la gare, il regarda le paysage défiler, soupirant légèrement en se disant qu’il aurait peut-être dû réfléchir avant de faire ce qu’il avait fait mais bon… C’était trop tard maintenant et il espérait que ça allait plaire à Nao même si ça voulait lui dire ne pas beaucoup lui parler avant l’arrivée dans la chambre. Il soupira légèrement alors qu’il paya le taxi. Il récupéra ensuite sa valise et se dirigea vers le quai où il partir retrouver son copain qui l’attendait patiemment. Son stress quant à ce qu’il cachait créa une certaine tension, il faisait attention à ce qu’il disait pour ne pas se trahir et préféra se taire la plupart du temps, répondant par des bruits ou des gestes. Le voyage parut très long dans cette ambiance et ce fut presque un soulagement lorsque le train arriva à sa destination. C’était vraiment très dur de ne pas parler à son cadet alors qu’il en mourrait d’envie mais il devait garder sa surprise jusqu’au bout et ne surtout pas craquer !
Il souffla de bien-être en sentant l’air frais de la mer sur son visage qui faisait virevolter ses cheveux rouges. Il aimait cette couleur, surtout qu’elle avait été faite par son petit-ami, c’était encore mieux. Ils arrivèrent plutôt rapidement à l’hôtel, Jae Won récupéra ses cartes avant de partir à sa chambre, accompagné du groom alors que Nao était parti de son côté. Il mit sa valise dans un coin et eu à peine le temps de s’étirer qu’il entendit toquer à la porte. Il partit rapidement ouvrir, se doutant de qui se trouvait derrière la porte et son stress revint d’un coup alors qu’il se disait qu’il allait dévoiler sa surprise à son copain… Et s’il n’appréciait pas ? Ce n’était pas quelque chose qu’il pouvait changer du jour au lendemain, surtout qu’il avait attendu longtemps avant de craquer. Il offrit un sourire légèrement crispé à son cadet qui semblait aussi nerveux que lui. Il n’arriva pas à apprécier ce baiser comme il l’aurait dû et aurait certainement dû aussi rassurer son brun en lui disant qu’il n’y avait rien mais se retrouva les lèvres scellées. Celles-ci se décolèrent alors qu’il découvrait les jolies mèches roses dans la chevelure de son cher et tendre. Il tourna autour de lui comme subjugué par se changement alors qu’il se mordait la lèvre inférieure. Lorsque le plus jeune rouvrit les yeux, Jae Won lui offrit un tendre sourire. « Waow… Tu es juste… Waow. Ce rose te va bien chaton. » Il se rapprocha ensuite de lui pour déposer ses lèvres sur les siennes et demanda l’accès pour pouvoir lier leurs langues entre elles. Une fois que celles-ci se retrouvèrent, Jae Won soupira d’aise puis ils finirent par s’éloigner par manque d’air. « Désolé de n’avoir rien dit sur le trajet mais je voulais te faire la surprise et comme c’est encore un peu gonflé, tu m’aurais grillé direct et… Je voulais vraiment te faire la surprise… Tu aimes ? » Dit-il en tirant légèrement la langue, dévoilant ce piercing qu’il s’était fait il y a peu.LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Lun 25 Juin - 22:15
A present for you

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.

   

   
Si cet évènement était survenu quelques mois en arrière, il est certain que je ne me serais pas rendu malade pour une soudaine distance imposé par Jae Won. À l’époque, pas bien sûr de mes sentiments, je ne me serais pas formalisé pour si peu, jugeant certainement qu’il avait simplement besoin de tranquillité ou tout simplement l’envie de faire croire jusqu’au bout que l’on ne se connaît pas vraiment. Pourtant, au jour d’aujourd’hui, la situation est totalement différente. Sans m’en rendre compte, le besoin de sentir Jae Won contre moi, d’entendre sa voix dans le creux de mon oreille est devenu un élément essentiel à ma vie au même titre que d’avoir constamment Hiro à mes côtés. Alors forcément quand soudainement mon ainé décidé de ne pas décrocher un mot du trajet en train, je me mets immédiatement à m’imaginer le pire. Ayant déjà failli le perdre une fois, la peur de le voir subitement s’éloigner de moi me terrorise à tel point qu’un simple changement de couleur de cheveux me tétanise. Pourtant, je le sais bien que c’est stupide, ce n’est pas un peu de rose dans les cheveux qui va le faire changer d’avis sur moi … du moins je pense …. J’espère … Il faut dire que mon manque de confiance en moi n’aide pas non plus vraiment à me rassurer quant au fait que cela ne changera rien entre nous …

Il y a encore peu, cette peur m’aurait d’ailleurs tellement paralysé que je serais resté enfermé dans ma chambre d’hôtel sans oser bouger. Bien évidemment, le Nao renfermé sur lui-même n’est jamais bien loin, mais j’ai fini par apprendre à me forcer un peu. Voilà donc pourquoi, plutôt que de rester dans un mutisme complètement aberrant, je n’ai pas vraiment réfléchi bien longtemps avant de suivre le plan initial. De toute manière, qu’il y ai un problème ou non, le gérant du café devra de toute façon connaître ma surprise tôt ou tard, autant donc profiter de cette mauvaise ambiance pour tenter de l’améliorer ou de l’empirer.
Alors évidemment, maintenant que je me retrouve planté là devant lui, ma surprise dévoilée, je trouve ma soudaine spontanéité totalement stupide. Je serais même presque parti en courant sans demander mon reste, si je n’avais finalement pas aperçu aux coins de ses lèvres si tentatrices un tendre sourire.

-« C’est ….c’est vrai tu … »
Entamais-je encore nerveux sans pour autant pouvoir terminer ma phrase, puisque Jae Won vint finalement poser ses lips contre les miennes. À ce contact, c’est plus qu’instinctif mon corps vint immédiatement se détendre tandis que mes yeux se ferment à nouveau. Évidemment, je ne perds pas de temps avant d’accorder l’accès à la langue de mon partenaire, mais bien vite quelque chose me fait grimacer d’interrogation. Notre échange est toujours aussi agréable, si pas plus, mais quelque chose est différent … en plus de la langue de mon ainé une sorte de petite boule en métal taquine mes sens soudainement en ébullition par cette nouvelle sensation. Pour le coup, je suis tellement surpris de ressentir ce quelque chose en plus, que je n’arrive même pas à me focaliser sur le potentiel plaisir que cela peut me procurer.

Finalement, à court d’air, mon ainé se détache alors de moi, tandis que je reporte toute mon attention sur son visage. L’écoutant attentivement, je comprends soudainement mieux ce silence qu’il m’a imposé durant je ne sais combien d’heures. Soulagé que ce soit uniquement dû au piercing, je ne peux m’empêcher de laisser un soupir traverser mes lèvres alors que je m’empare soudainement de son menton que j’enferme entre deux de mes doigts.

-« Tu n’as pas intérêt à me refaire un coup comme celui-là, lâchais-je sérieusement avant d’encercler mes bras au tour de la nuque de mon ainé. Bien sûr que j’aime, ça va même parfaitement avec ta nouvelle couleur, mais …, continuais-je en me mordant soudainement à nouveau la lèvre inférieure. Je ne suis pas bien sûr de l’effet que ça me procure … tu me remontre ? »
   


   
CODAGE PAR AMATIS

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Lun 25 Juin - 23:13
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

A present for you.
TenueCe silence commençait à être dur à maintenir, surtout qu’il était plutôt froid comme si Nao était aussi machiné par quelque chose. Il avait envie de se lâcher, d’arrêter ce stress qui le prenait à l’idée que son copain puisse ne pas apprécier sa surprise. Ce n’était pas rien un piercing pour la langue et ça pouvait tout à fait lui déplaire, ce qui serait plutôt une mauvaise chose pour Jae Won. Certes, il avait voulu cette petite boule métallique mais il ne voulait pas que cela déplaise à son homme, il avait envie de lui faire plaisir. Alors, très vite, il s’était décidé à l’embrasser mais fut une première fois coupé dans son élan par la surprise de son cadet qui dévoilait ses belles mèches roses. Un sourire tendre avait rapidement étiré les lèvres du gérant qui avait déposé ses lèvres sur celles de son petit-ami pour l’embrasser, n’hésitant pas à dévoiler sa surprise au même moment. Il sentait la réaction du corps qui était contre le sien, il posa ses mains dans le bas de son dos, le caressant doucement avant que le manque d’air ne se fasse ressentir. Ils s’éloignèrent finalement et l’aîné dévoila alors la raison de son silence, la réponse du plus jeune le fit sourire en coin alors qu’il rapprochait leur corps de celui de l’autre. « Hey, j’y peux rien si toi comme moi on était stressé chaton. » Il posa ensuite ses lèvres contre la mâchoire de Nao pour y déposer un baiser avant d’embrasser la commissure de ses lèvres et le regarder avec un joli sourire en coin. « Et je te montre aussi combien des mèches me font un de ces effets ? » Sans attendre sa répondre, il captura à nouveau ses lèvres, alors qu’il l’approchait du mur le plus proche. Néanmoins, décidé à ne pas répondre à sa demande, il sépara leurs lippes qui ne faisaient que se mouver ensemble pour venir poser ses lèvres contre l’oreille de Nao. Il était bien décidé à lui rappeler qui menait la danse entre eux. « Apprécie le supplice. » Murmura-t-il de sa voix rauque alors que ses mains descendaient vers ses fesses et que sa langue jouait avec son lobe d’oreille, faisant bien attention à ce que la petite boule métallique titille bien ce point si sensible alors qu’il approchait de façon stratégique leurs bassins pour le faire languir comme il se doit.
Au bout d’un moment, il arrêta son supplice pour déposer plusieurs baisers papillons sur sa mâchoire avant de récupérer ses lèvres pour l’embrasser passionnément. Leurs langues débutèrent un ballet entre elles tandis que la chaleur de la pièce ne faisait qu’augmenter. L’aîné ne tint plus et glissa ses mains sous le t-shirt de son cadet pour caresser sa peau qui semblait bouillante. Il avait l’impression que cela faisait trop longtemps qu’ils n’avaient pas eu de relations charnelles, ce qui n’était pas tout à fait faux. Au moins une semaine si ce n’est plus. Sans se poser plus de question, il retira le haut de Nao qui se retrouva dans un coin de la chambre et s’attaqua à son cou qu’il parsema de baiser papillon mais aussi de quelques morsures. Il descendit le long de son torse, léchant des endroits ça et là avant de s’arrêter à sa ceinture. Il leva les yeux vers son petit-ami, souriant en coin alors qu’il titillait cet endroit sans aller en-dessous pour le moment. Il voulait le faire languir comme il se doit. « Tu veux vraiment voir l’effet que ça produit ? » Demanda-t-il avec une voix plus rauque qu’à l’habituée et des yeux noirs de désir.LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Mar 26 Juin - 21:45
A present for you

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.

   

   
Habituellement, ce n’est pas vraiment mon genre de faire preuve d’autorité avec une personne. Disons que je suis plutôt du genre à ne pas protester verbalement et à facilement me soumettre quand on le demande, mais aller savoir pourquoi c’est encore une chose chez moi qui tend à changer depuis que j’ai sauté le pas avec Jae Won. Sans que je ne sache vraiment pourquoi, il m’arrive de vouloir tester les limites de sa domination sur moi, bien que je ne sois pas prêt pour autant à forcer l’inversion des rôles dans nos moments plus physique. Cependant, je dois bien avouer que malgré toute ma bonne volonté, pour le moment, mes maigres tentatives, de prendre le pouvoir n’a pas vraiment eu l’effet escompté. Bien trop faible face à mon ainé, j’ai facilement tendance à me laisser rapidement aller sous ses caresses qui me font perdre la tête.

-« Moi au moins je n’étais pas contre te parler » Lui répondis-je la tête malgré tout légèrement penché pour lui faciliter l’accès à ma mâchoire. Preuve encore une fois que malgré toute mon envie de jouer avec ses limites, je ne peux pas m’empêcher de lui faciliter la tâche de reprendre le dessus entre nous. D’ailleurs, en m’apercevant de son petit sourire en coin, je comprends très vite qu’il ne sera pas chose aisé de pour une fois le faire obéir à mes désirs. Bien décidé cependant à ne pas lâcher le morceau, je m’apprête à lui répondre, entrouvrant mes lèvres pour laisser passer le son, mais la rapidité du gérant me coupe rapidement dans mon élan, encerclant mes lèvres des siennes.

Pensant dans un premier temps qu’il va accéder sans broncher à ma requête, je me rends bien vite compte que ce n’est pas le cas en sentant mon corps se faire guider contre un mur tandis qu’à aucun moment la langue de mon ainé vint rejoindre la mienne. Lâchant alors un grognement de mécontentement en atterrissant contre le mur, ce son rauque ne tarde pas à se transformer en un gémissement plus plaintif en sentant les lips de mon partenaire glisser au niveau de ma zone érogène pour venir y susurrer un ensemble de mots qui déclencha instinctivement un frisson de plaisir dans tout mon corps.

Jae Won aillant l’ascendant sur moi, il ne tarde bien sûr pas à me faire comprend qu’il est bien décidé à jouer un peu avec moi comme il sait si bien le faire. Succombant habituellement déjà assez rapidement en sentant ses lèvres sur mon oreille, le fait de sentir sa langue nouvellement ornée de cette petite boule de métal, décuple à vitesse grand V l’apparition de cette douce chaleur au niveau de mon bas-ventre.

Tous les éléments sont à présent réunis pour que normalement, mon cerveau se déconnecte de la réalité pour laisser place plus facilement aux plaisirs. Bien décidé cependant à ne pas laisser mon ainé gagner si facilement, je tente de réfréner mes gémissements et soupire en gardant le plus possible mes lèvres close, tandis que mon bassin bien trop proche de celui de mon partenaire tante de trouver une échappatoire. Cependant malgré toute la bonne volonté du monde, cela n’empêche pas le plaisir de prendre peu à peu possession de tout mon corps et si celui-ci ne peut pas s’exprimer à travers mes lèvres, ce n’est pas la même chose au niveau de mon bas-ventre, ni de mes jambes qui se met à trembler, sous l’effet plus qu’érogène du piercing au niveau de mon oreille.

La tête penchée en arrière, la lèvre mordue à l’extrême et mes mains fermement attaché au dos de mon partenaire, je laisse finalement un faible gémissement sortir de mes lèvres en sentant ce tendre supplice prendre enfin fin après de longues minutes. Enfin prendre fin est un bien grand mot, puisque que bien vite Jae s’attaque à ma mâchoire avant de prendre possession passionnément de mes lèvres. M’accordant enfin ce que je désirais, je laisse retentir dans la chambre des soupirs de plaisirs alors que nos langues se mettent à danser ensemble. Remontant mes mains au niveau de sa nuque pour approfondir plus intensément notre échange, je frémis en sentant les mains de mon ainé glisser sous mon t-shirt. La chaleur de mon corps déjà fortement important après avoir subi les assauts sur ma zone érogène, monte encore d’un cran en sentant enfin la peau de mon partenaire contre mon corps.

Je ne peux le nier, j’ai terriblement envie de mon ainé et celui-ci doit certainement sans douter puisqu’il finit par me retirer mon haut, pour le jeter, je ne sais trop où dans la chambre, avant de s’attaquer à nouveau à mon cou. Profitant alors de la proximité de son corps contre le mien, je viens à mon tour glisser mes mains, sous son haut, dans le bas de son dos, jusqu’à ce que je n’y ai plus accès en sentant sa langue parcourir à présent mon torse. Savourant cette nouvelle sensation, plus qu’agréable, je ferme les yeux en laissant sortir le moindre son de satisfaction espérant le sentir bien vite plus bas au niveau de mon corps. Cependant, bien évidemment, il est trop facile pour Jae Won de m’accorder ce que cette bosse prise au piège dans mon boxer et mon pantalon trop serré désire tant. Le sentant alors s’attarder longuement juste au-dessus de ma ceinture, je rouvre péniblement les yeux.

- « Hyung ne me fait pas ….entamais-je tout en penchant la tête dans sa direction avant de m’arrêter net dans ma phrase en m’apercevant de l’intensité que sa voix a prise ainsi que de ses pupilles dilaté par le plaisir. Jamais je ne l’avais vu aussi désireux, à tel point que je ne peux pas m’empêcher de passer ma langue sur mes lèvres. Je ne peux le nier, voir mon petit ami ainsi me donne terriblement envie de lui, provoquant encore un peu plus le gonflement de mon membre, m’arrachant au passage un gémissement plaintif sous la douleur qu’il me procure. Ha…. Jae Won …. Ne … ne me regard pas comme ça. Tentais-je de prononcer avec le plus de maîtrise possible sous ma voix tremblotant de désir. Si … si tu ne me montres pas …. Je te préviens …. Je vais sous la douche … »

Un défi ? Une provocation ? Peut-être bien … Après tout je l’ai dit, je ne compte pas lui donner facilement pleinement satisfaction.
   


   
CODAGE PAR AMATIS

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Mer 27 Juin - 12:31
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

A present for you.
TenueL’envie de ressentir le corps de Nao contre le sien se faisait de plus en plus présente mais Jae Won ne voulait pas succomber le premier. Il voulait sentir se cadet fondre dans le désir ainsi que dans cette excitation qu’il faisait naître en lui. Jouant avec son piercing à la langue, il titilla aussi bien sa zone la plus érogène que son torse. Il voulait le faire languir bien qu’il ait affreusement envie de lui, il devait résister le plus longtemps possible. Son regard trahissait son désir vu la noirceur de celui-ci, sa voix également qui était plus rauque qu’à l’accoutumée. Il passa sa main sur sa bosse, se mordant la lèvre inférieure pour éviter d’aller trop vite. « J’y peux rien si j’ai envie de toi, ne pense même pas à la douche mon ange. »
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Mer 27 Juin - 21:46
A present for you

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.

   

   
Bien que mon plaisir soit très intense, je tente par tous les moyens de ne pas trop le montrer à mon partenaire, retenant mes gémissements ainsi que tout soupire d’envie ou de plaisir qui meurt pourtant d’envie de se laisser entendre pour à mon tour, faire perdre la tête à mon petit ami. Il est vrai que me laisser aller en montrant pleinement mon envie, aurais pu me faciliter les choses pour également faire perdre ses moyens à Jae Won, cependant faire cela reviendrait à le laisser gagner, chose que pour une fois je me refuse de faire. Du moins pas trop vite.. Le menaçant donc d’aller prendre une douche, s’il ne s’aide pas à mon envie, je sais pertinemment que mon ainé ne laissera pas une telle chose arrivée. Cependant, ma phrase à au moins le don de l’entendre m’avouer à haut voix son envie de moi, ce qui me décroche un frisson d’envie, rien qu’en imaginant le plaisir qu’il peut ressentir uniquement en me voyant dans cet état.
Me contentant finalement de sourire à son interdiction de prendre une douche, mon expression s’élargit bien vite en l’observant finalement ouvrir la boucle de ma ceinture pour me retirer, avec mon aide, mon pantalon définitivement en trop sur mon corps.


   


   
CODAGE PAR AMATIS

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Jeu 28 Juin - 1:15
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

A present for you.
Tenue
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Jeu 28 Juin - 11:21
A present for you

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.

   

   
Les gémissements de mon ainé sont clairement un son que je n’entends pas assez à mon goût. Ayant le pouvoir de me faire tourner la tête en une fraction de seconde, j’ai clairement du mal à contrôler parfaitement mes gestes, ne pouvant m’empêcher de laisser échapper à mon tour quelque son plaintif en réaction à ce bruit terriblement existant. Bien décidé cependant à en entendre plus, je ne lâche pas le morceau et continue à attaquer sans vergogne se point si sensible chez mon partenaire.

   


   
CODAGE PAR AMATIS

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Jeu 28 Juin - 21:59
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

A present for you.
Tenue

Il finit par se retirer et embrassa sa tempe. « Attends ici, je reviens. » Le gérant alla à la baignoire pour allumer l’eau et une fois celle-ci suffisamment chaude, il mit de la mousse pour faire couler un bain relaxant. Il revint ensuite vers son petit-ami et embrassa chastement ses lèvres. « Ne bouge surtout pas sinon, je me fâche. » Il avait dit cela avec un faux ton sévère et entreprit de les laver tous les deux. Il nettoya aussi l’antre du plus jeune puis une fois qu’ils furent propres, il éteignit l’eau de la douche et prit la main de Nao pour l’amener à la baignoire. « Bon maintenant, c’est détente mon chaton… Et notre premier bain ensemble aussi. » Jae Won offrit un sourire à son compagnon avant de les entrainer à l’intérieur du bain chaud, il amena le dos de Nao contre son torse lorsqu’il fut allongé. La taille du meuble était vraiment idéale pour eux deux et l’aîné appréciait la douce chaleur de son cadet contre lui. Il soupira d’aise et traça de petits cercles sur son ventre avec une certaine tendresse, ne cherchant pas à réveiller de nouveau l’envie.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Mer 4 Juil - 16:51
A present for you

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.

   

   


À bout de souffle, surtout au niveau de mon poumon encore humain, je tente de retrouver un rythme plus régulier sans pour autant arriver à bouger la moindre parcelle de mon corps. Ne bougeant donc pas d’un pouce, je laisse mon ainé s’éloigner de moi, alors que je savoure l’eau s’écoulant encore sur mon corps. Les yeux fermés, je peux malgré tout deviner les actions de mon partenaire en entendant un deuxième écoulement d’eau se faire entendre. Souriant alors à la perspective de prendre un bain avec lui, je laisse le gérant revenir à moi et réponds tendrement à son baisser avant d’ouvrir à nouveau les yeux.

-« Ne t’en fais pas, je n’ai pas la force de faire quoi que ce soit. »

Un sourire toujours sur les lèvres, je le laisse donc me laver en prenant soin de ne pas laisser la possibilité à mon esprit et mon corps de reprendre du plaisir en sentant Jae Won passé au niveau de mon antre. Une fois fait, toujours sans aucune protestation, je le laisse me guider jusqu’à l’immense baignoire dans laquelle je prends rapidement place, en venant poser mon dos contre celui de mon petit ami, ainsi que ma tête contre son épaule. Bien vite, un soupire d’aise identique à celui de mon ainé vint alors se faire entendre alors que je le sens dessiner des cercles au niveau de mon ventre.

-« On devrait s’acheter une baignoire pour pouvoir faire ça à la maison, murmurais-je avant de venir lui caresser délicatement le bras. C’est plutôt agréable, même si …. J’aurais bien voulu la tester d’une autre façon … »

J’ai toujours eu envie cruellement de Jae Won, mais depuis notre première fois cette envie n’a fait que grandir en moi. Ça serait presque mentir de dire que je ne pense pas à ça constamment et franchement, pour être honnête, je remercie le ciel que mon corps n’arrive pas toujours à suivre la cadence. Sans quoi, je pense que je ne verrais plus grand-chose hormis la chambre de mon ainé, surtout maintenant que je l’ai ressenti en moi sans artifice.

-« Je me demande bien pourquoi je n’ai pas une baignoire aussi grand dans ma chambre d’hôtel … en tout cas … merci pour ce moment hyung et … pour ta surprise aussi … je l’adore … »

   


   
CODAGE PAR AMATIS

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Dim 8 Juil - 20:27
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

A present for you.
TenueBien que Jae Won désire ardemment Nao, son corps était bien trop fatigué pour remettre le couvert une troisième fois et il souhaitait profiter d’un moment de détente avec lui dans un bain. Avec un doux sourire sur les lèvres, il aida son cadet à se laver puis l’emmena ensuite dans la baignoire pour profiter de l’eau chaude avec la mousse tout en restant avec son copain. Il avait bien fait de prendre une chambre double, même s’il avait payé une petite fortune, il pouvait largement se le permettre grâce au bon fonctionnement du café. Il câlina tendrement son homme et sa remarque le fit rire par rapport à son envie de tester cet endroit différemment. « Ne t’inquiète pas mon chaton, on aura tout le temps de la tester cette baignoire. » Il déposa un baiser dans ses cheveux sans arrêter ses caresses sur son ventre, ne pouvant se défaire de son sourire d’être ici avec son petit-ami. Il ferma les yeux pour profiter un peu plus de l’instant présent mais aussi pour s’empêcher de passer sa langue dans son cou. Il rouvrit néanmoins les yeux en entendant la voix de Nao qui se demandait comment il avait eu cette baignoire plus grande mais surtout qu’il adorait la surprise de l’aîné. Celui-ci sourit puis fourra son nez dans les cheveux de son copain. « J’adore aussi la tienne, et merci à toi pour ce moment mon chat. » Il frotta son nez contre sa chevelure puis reposa sa tête contre le repose-tête moelleux. « J’ai pris une suite, c’est pour ça que tout est aussi grand, pour tout le personnel de l’hôtel l’histoire est que je me suis séparé de ma copine et qu’ils ne peuvent pas me rembourser mais en vérité, c’était pour qu’on puisse passer un bon moment tous les deux. » Malheureusement, avec l’homophobie et en ayant connaissance du mail envoyé aux Chaine Up, ils ne pouvaient pas s’afficher comme ils le souhaitaient. Ils devaient inventer quelques histoires pour se retrouver rien que tous les deux et profiter l’un de l’autre. « Pour la baignoire, je pense qu’il y aurait moyen… Je t’en parlerai tout à l’heure, en attendant, finissons de profiter du bain. » Il remonta une de ses mains afin de prendre le menton de Nao entre ses doigts puis lui fit tourner la tête pour l’embrasser tendrement avant de les faire reprendre leur position initiale. Jae Won commença à fredonner doucement dans l’oreille de son cadet.
L’eau étant devenue froide, les garçons sortirent et l’aîné qui avait pris soin en allumant l’eau de mettre des peignoirs serviettes sur le chauffage réservé à cet effet, en pris une grande pour envelopper Nao. Il mit la capuche sur les cheveux de son protégé puis l’admira avant de sourire grandement. C’était certainement la première fois qu’il faisait son sourire carré à son petit-ami. Il se couvrit rapidement lui aussi puis s’avança vers le plus jeune avant de lui tirer les joues. « T’es tellement à croquer comme ça mon dieu, aww. Arrête d’être si mignon chaton. » Sur ces mots, le gérant déposa un baiser sur le nez de Nao puis lui frotta les cheveux. Il aimait le choyer, lui montrer l’importance qu’il avait à ses yeux par des gestes tendres. Il l’avait perdu une fois, il ne voulait pas prendre le risque de le perdre une nouvelle fois. Une fois secs, ils s’habillèrent puis Jae entraîna son homme au bout du lit qui n’avait pas été défaits par leurs ébats. Il le fit s’asseoir en tailleur, face à lui. « Alors voilà, je pense que tu l’as remarqué mais le cream & sweat fonctionne plutôt bien et j’ai une réelle passion pour les licornes. Du coup, depuis quelques temps, je songe à l’ouverture d’un café sur ce thème, Cream Unicorn. Après ça reste un projet, je dois réfléchir à certaines choses et tu es le seul au courant pour le moment, mais si ça venait à se faire, j’aurais très certainement un logement au-dessus avec une grande baignoire. » Nao pouvait se sentir privilégié puisque d’habitude, c’était toujours Si Yun le premier au courant des plans du gérant. « Tu en penses quoi de ce projet de café ? »
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Lun 9 Juil - 12:21
A present for you

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.

   

   
Savourant ce tendre moment ensemble, je ne peux m’empêcher de sombre dans une certaine mélancolie en songeant au fait que c’est typiquement le genre de moment que je voudrais partager d’avantage avec Jae Won. Malheureusement, avec le rythme effréné de nos vies, mon secret et cette société axés sur les couples hétérosexuelles, c’est une chose très compliqué voire impossible à réaliser. De nouveau me prend alors soudainement l’envie de partie très loin de tout cela. De disparaitre avec Jae Won des radars de New Life et de vivre éternellement heureux ensemble. Malheureusement, la réalité comme à chaque fois me rattrape bien vite. Dans un premier temps quand bien même j’en meurs d’envie, je ne peux pas me résoudre à abandonner mon jumeau aux griffes de ces montres, qui sans aucun doute, se rabattront certainement sur Hiro pour compenser ma disparition. Ensuite, où que j’aille, je sais pertinemment qu’il est impossible d’échapper à l’œil de cette société mère qui à prit le contrôle total ou presque de toute la planète. Laissant donc échapper un soupire en laissant s’envoler à nouveau ce doux rêve, je préfère concentrer toute mon attention sur mon petit ami pour éviter de gâcher ce moment si parfait.

Évidemment sa réflexion quant au fait que l’on aurait l’occasion de tester autrement cette baignoire m’arrache un sourire et bien que je ne puisse m’empêcher de songer que ce n’est pas la seule chose que l’on testera certainement ici, je préfère garder mes lèvres closes et savourez le baiser dans mes cheveux ainsi que les douces caresses sur mon ventre. Caresse que je continue d’ailleurs d’effectuer sur son bras, tout en laissant planer en tendre silence avant d’émettre à haute voix ma nouvelle réflexion. Laissant alors se dessiner un large sourire en sentant le nez de mon ainé se nicher dans ma chevelure après ma phrase, de légers papillons viennent naitre dans mon estomac en l’entendant me dire que ma surprise lui a plu.

-«  Je n’ai pas fait grand-chose tu sais, mais je suis content si tu as aussi passé un bon moment. »

Je vous l’accorde c’est stupide de penser que cela aurait pu ne pas être le cas après avoir remis une deuxième fois le couvert, mais je ne peux pas m’empêcher de toujours penser que je n’en fait pas assez pour lui. C’est d’ailleurs exactement pareil pour ma coloration, j’étais persuadé qu’il trouverait ma surprise complètement stupide et inutile alors qu’en définitif, ce n’est pas du tout le cas.

-«  Hmmm je vois … mais tu aurais dû me le dire. Ça à du te couter horriblement cher, j’aurais pu t’aider à payer. D’autant plus que j’aurais largement pu prendre une suite pour moi presque gratuitement grâce à New Life. J’espère au moins que ta fausse petite amie t’a aidé à payer avant de te larguer. »

Continuant à sourire, je ne peux bien entendu pas me douter une seule seconde que la petite amie en question est en vérité une fille que je déteste, qui a au passage failli détruire complètement ma relation avec Jae Won.

-« Tu as vraiment de la chance que je tiens à toi, la surprise, la fausse petite amie et maintenant une idée que tu ne me dit pas tout de suite … si ce n’était pas toi, il y a longtemps que je me serais énervé. »

Ma phrase étant destiné bien plus à le taquiner qu’autre chose, je ne vois en vérité aucun problème à ce qu’il me parle de son idée plus tard. Le laissant donc remonter sa main jusqu’à mon menton sans protester, je le laisse guider mon visage tel une marionnette qu’on manipule, avant de répondre tendrement à son baiser qui me fait soupire de bien-être une nouvelle fois avant de rependre ma place initial.

Le reste du bain se passa calmement, même si j’ai eu bien du mal à retenir quelques gémissements en entendant la douce voix du gérant fredonner aux creux de mon oreille. Fort heureusement, le simple fait de garder les yeux fermés et de concentrer mon esprit sur mes muscles se détendre grâce à l’eau réussi à ne pas faire monter à nouveau la température de mon corps.

Une fois donc parfaitement détendu l’un comme l’autre et l’eau finalement froid, nous prenons la décision de sortir du bain. Cherchant hâtivement de quoi me couvrir pour échapper au regard tentateur de mon ainé, je n’ai cependant aucunement l’occasion d’attraper quoi que ce soit, que celui-ci vient machinalement me recouvrir sans profiter une seule seconde de la vulnérabilité de mon corps nu. Lui souriant alors tendrement, je le laisse gentiment faire, en admirant le sourire carrée qui s’est formé au bord de ses lèvres pour la première fois. Honnêtement, je ne me doutais pas que passer un tel moment ensemble pouvait autant lui faire plaisir. Peut-être devrais-je faire d’avantage d’effort pour lui offrir plus de moment de tendresse sans spécialement que nos corps prennent le contrôle de la situation. Si cela peut me permettre de voir plus souvent ce magnifique sourire, il n’y a pas à hésiter.

-«  Haaaaa hyung, protestais-je soudainement en laissant apparaitre une moue boudeuse sur mon visage en le sentant s’étirer sur le côté. Je n’ai rien de mignon. »

C’est idiot, mais j’aimerais tellement ne pas paraitre mignon à ses yeux. J’ai tellement envie de susciter le désire chez lui, qu’il me trouve constamment beau et sexy que j’ai du mal à me dire qu’être mignon n’est en vérité pas un défaut. Malheureusement, je sais très bien que ce genre de chose n’est pas possible. Je ne comprends déjà pas ce qu’il trouve à croquer chez moi alors pour le reste, c’est mission impossible.

Laissant cependant de côté mes idées sombres, je le laisse s’occuper de moi sans protester d’avantage et me laisse également aller à divers gestes de tendresse en tentant moi aussi de le sécher du mieux que je peux. Une fois fait, nous regagnons ensuite la chambre pour nous habillés, ayant complètement la flemme d’ouvrir ma valise, je décide momentanément de renfiler mon pull à capuche noir sans pour autant, enfiler mon jeans. De toute manière, mon haut est bien assez long et large que pour cacher les zones les plus tentatrices de mon corps. Une fois fait, je prends ensuite place au bout du lit et m’y assoit en tailleur comme demandé, avant d’écouter sagement Jae Won comme un petit enfant.

-«  Mais c’est une super idée, lançais-je une fois qu’il a terminé à son attention non sans un certaine enthousiasme. Tu a tellement de tallent en pâtisserie, je suis sûr que ça va cartonner. »

Et je ne dis pas ça parce que c’est mon petit ami. Bien avant de succomber à ses charmes, je n’ai jamais douté de son talent en cuisine. L’idée donc de combiner son merveilleux talent à un thème qu’il adore et qui est en plus est à la mode est une idée de génie. Cependant, une chose me chiffonne dans cette histoire. Je ne sais que trop bien à quel point Jae Won se tue déjà à la tâche avec un seul café, en gérer donc deux, lui demandera deux fois plus d’énergies et malheureusement de temps …

-«  Mais … hyung dit moi … tu es sûr que ça va aller pour diriger deux cafés …. Tu es déjà tellement fatigué après ta journée de travail, ça ne va pas être trop dur de faire des allées retours entre les deux cafés et tes appartements ? »

Si j’ai peur d’encore moins voir Jae Won avec cette idée ? Bien sûr que oui. Nous n’avons déjà pas beaucoup de temps à nous à cause de mon emploi du temps et il arrive fréquemment que quand j’arrive à me dégager du temps, mon petit ami somnole déjà après sa propre journée. Évidemment, je ne peux pas lui en vouloir, c’est ma faute si je combine deux boulots en plus de mes études et franchement, si je pouvais, je prendrais carrément un troisième travail dans l’un de ses café pour être un peu plus avec lui.

-«  Je suis bête …. Évidemment que ça va aller, je te pose des questions stupides je suis désolé. Me levant du lit, je viens me positionner devant lui et encercle son visage de mes mains. Jae Won ton idée de café est super et je ne doute pas une seule seconde que ça sera un succès tout comme le cream & sweat. Je suis touché que tu m’en face pars avant tout le monde, surtout si je peux t’aider en quoi que ce soit, n’hésite pas. »


   
CODAGE PAR AMATIS

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Lun 9 Juil - 18:25
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

A present for you.
TenuePrendre un bain avec Nao était quelque chose que Jae Won rêvait de faire depuis un moment mais ils n’en avaient jamais eu l’occasion. Profitant de la chaleur de l’eau et de la présence de son petit-ami, le gérant savoura cet instant qu’ils avaient mérité tous les deux. Il aimait avoir son cadet contre lui que ce soit dans des moments de désirs ou dans des moments tendres comme celui-ci. Il était bien content d’avoir pu avoir cette suite, surtout qu’il s’y était pris au dernier moment et la remarque du brun le fit sourire. Il était vraiment adorable. « Ne t’inquiète pas pour ça, le prix était encore raisonnable puis j’avais envie de faire ça pour toi. » Surtout qu’il pouvait largement se le permettre vu comment le marché fonctionnait et aussi grâce aux hackages qu’il avait fait plus jeune en compagnie de Si Yun. Evidemment, il ne parlerait jamais de ce dernier point avec quiconque, sauf son meilleur ami avec qui il les avaient réalisés à l’époque. Un rire lui échappa à la taquinerie de son compagnon alors qu’il souriait tendrement. Certes, ils n’avaient pas l’occasion de passer beaucoup de temps ensembles à cause de leur emploi du temps chargés mais ils pouvaient apprécier ces moments encore plus. « Heureusement que c’est moi alors. » Ils s’embrassèrent ensuite tendrement avant de profiter de l’instant présent dans un calme entrecoupé par les fredonnements de Jae Won. Ils quittèrent le bain en étant bien détendu et le gérant profita du moment où Nao n’arrivait pas à trouver quelque chose pour s’essuyer afin de le couvrir. Il le trouvait adorable ainsi emmitouflé et ne se priva pas pour lui faire savoir, souriant grandement. Être loin des préjugés, voilà ce qu’il lui fallait pour retrouver son sourire le plus resplendissant ainsi que son âme d’enfant. Il relâcha les joues qu’il tirait pour s’attendrir devant la mine boudeuse de son copain. « Avec cette moue boudeuse, t’es encore plus mignon petit lapin. » Arrêtant de l’embêter, l’aîné prit soin de s’occuper de sa petite perle, ne pouvant empêcher ce sourire qui étirait ses lèvres de s’estomper. Ils partirent ensuite tous les deux dans la chambre pour s’habiller et, comme Nao, Jae Won ne prit pas la peine de prendre d’autres vêtements. Il se contenta de son boxer ainsi que son t-shirt. Il fit ensuite s’assoir son plus jeune sur le lit afin de lui parler de son projet de café, ayant envie de connaître son avis. Il savait que ça serait du travail en plus, qu’il devrait bien s’organiser pour ne pas avoir à se tuer à la tâche surtout avec son poste au sein des ARMY à côté. « Merci… » Recevoir un compliment de Nao lui faisait toujours plaisir même s’il s’attendait à autre chose qui ne tarda pas à arriver. Savoir que son cadet s’inquiétait pour lui, lui faisait chaud au cœur. « Rien n’est encore fait tu sais. » Il lui sourit tendrement et lorsqu’il s’approcha, il posa ses mains sur le bas de son dos avant de frotter leur nez ensemble pour un bisou esquimau. « Je pense que si ça vient à se faire, je verrais pour employer d’autres personnes afin d’assurer les services et ouvrir le nouveau café seulement quelques jours par semaines. Là où tu pourrais m’aider c’est en goûtant ce que je compte servir mais… Euh… » Passant nerveusement sa langue contre sa joue, il laissa un soupir passer ses lèvres. « Je ferais certainement appel à Si Yun et Hye Ji pour goûter aussi donc si tu ne veux pas les croiser, ce que je comprendrais parfaitement, je ferais ça à un autre moment avec eux. Et si tu veux que Hiro vienne pour la dégustation, il n’y aura pas de problèmes non plus. » Il lui offrit un petit sourire conscient que l’évocation de ses deux fidèles amis n’allait pas plaire à Nao.

« J’ai envie de te croquer. » Cette phrase sortie de nulle part venait d’être dite avec un sérieux décontenançant alors que Jae Won regardait son copain qui était tout simplement magnifique.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Mar 10 Juil - 13:05
A present for you

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.

   

   
Évidemment que rien n’est encore fait, je le sais bien. Tout comme je sais d’ailleurs que je m’angoisse certainement pour rien. Après tout, nous nous sommes toujours débrouiller pour passer un peu de tempos ensemble, ce n’est donc pas un café supplémentaire qui changera les choses …. Du moins …. Je l’espère … Bien que j’ai confiance en Jae Won, j’ai vraiment peur que celui-ci finisse pas s’éloigner par manque de temps. Il peut dire ce qu’il veut, je suis certain que son nouveau café aura tellement de succès qu’il n’aura d’autre choix que de l’ouvrir tous les jours. En bon petit-copain, je devrais évidemment me réjouir à cette perspective, mais c’est plus fort que moi, je ne peux pas m’empêcher de paniquer à l’idée de le perdre à nouveau.

-« Super de nouvelle sangsue qui te dévorerons des yeux et t’appelleront patron … j’ai hâte … »


Si je suis ravie de savoir que mon ainé va engager de nouveaux employés ? Eh bien, je pense sincèrement que cela se voit sur mon visage, et ce, malgré toute ma bonne volonté de ne rien laisser transparaître. C’est plus fort que moi, je n’arrive pas à me réjouir en sachant que de nouveau danger potentielle traîneront constamment à côté de Jae Won. D’autant plus que je sais très bien qu’il n’engagera pas des moches, il faut bien attirer la clientèle….

-« Je sais que ça te ferrait plaisir de nous voir tous les trois ensemble, répondis-je finalement en soupirant. Tu n’as pas à organiser deux séances de dégustation, je te promets que je serais sage et gentil avec eux. Évidemment, c’est dans l’hypothèse où ils n’afficheront pas leur grande proximité avec Jae Won devant. Il ne faudra pas non plus s’attendre à ce que je sois la gentillesse incarné avec Hye Ji, mais pour mon petit ami, je ferais cet effort de me trouver dans la même pièce qu’eux pendant plusieurs heures. En revanche, je ne suis pas certain que ce soit une bonne idée de venir avec Hiro »

Bien que j’aime mon frère par-dessus tout et que je meurs d’envie d’être constamment avec lui, je ne voudrais pas lui imposer la présence de Jae Won juste par caprice. D’autant plus qu’en y réfléchissant sérieusement, venir avec mon jumeau, j’en suis certain, ne fera pas passez un bon moment à Jae Won. À coup sûr mon petit ami profitera de ma proximité avec ma moitié pour me faire jalouser en jouant avec mes nerfs sur la présence de Si Yun et Hye Ji et franchement rien que l’idée m’énerve déjà. Je ne peux d’ailleurs pas m’empêcher de venir pousser avec ma langue l’intérieure de ma joue en songeant à ce moment. J’aurais d’ailleurs facilement me prendre la tête d’avantage, transformant ma bonne humeur en quelques choses de bien plus terrible, si Jae Won ne vint pas prononcer une phrase soudainement sortie de nulle part.

Surprise par ses paroles, je redresse mes grands yeux pour les plonger dans les siens alors que je perçois non sans difficulté tout le sérieux dont il fait soudainement preuve. Je suis tellement décontenancé par ce soudain changement de sujet, que je reste bêtement à le fixer pendant quelques secondes, ne sachant trop quoi dire face à ça.

-« Haaaaa Hyunnnngggg »
Dis-je finalement en laissant s’allonger volontairement mes voyelles et syllabes, pour donner un petit effet de supplication à mes paroles.

Évidemment, je sais très bien qu’il est dangereux avec mon ainé de rentrer ainsi dans son jeu. D’autant plus que je peux facilement sentir dans mes muscles de mes jambes que mon corps est bien loin d’avoir retrouvé sa vigueur naturelle, mais que voulez-vous, je suis faible face à mon ainé. Et puis, pour une fois, j’ai envie de lui montrer que la chose qu’il trouve mignonne peut aussi facilement prendre plaisir à jouer avec l’autre. Rapprochant donc mon corps un peu plus à celui de mon ainé, je coulisse mon visage vers l’une des oreilles du gérant tandis que mes mains descendent de son visage, l’une pour se placer sur son épaule à hauteur de mon visage et l’autre au niveau de son cou.

-« Si tu veux me croquer, murmure à son oreille tout en caressant du bout de mon doigt la peau de sa nuque, il va falloir que tu attrapes ta proie avant qu’elle ne sorte de cette chambre. »

Sans laisser l’occasion à Jae Won d’emmagasiner l’information, je vins lécher son cou en appuyant volontairement ma langue assez fortement avant de m’éloigner à toute vitesse de lui pour me positionner à l’autre bout de la chambre. L’objectif est simple, lui rendre la tâche un peu plus compliqué que d’habitude en l’esquivant le plus possible.


   
CODAGE PAR AMATIS

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Lun 16 Juil - 13:14
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

A present for you.
Tenue ღ Cela faisait maintenant un moment que Jae Won réfléchissait à l’ouverture d’un nouveau café mais avant de se lancer dans l’aventure, il préférait en parler à ses proches. Plus particulièrement à Nao pour avoir son avis. Il était son petit-ami après tout, il savait qu’il valait mieux qu’il lui en parle avant d’en parler à Si Yun qui restait son meilleur ami et la personne la plus apte à l’aider avec l’ouverture du Cream Unicorn. Après tout, c’était lui qui l’avait aidé avec le Cream & Sweet. Souriant à Nao en voyant sa jalousie par rapport à ses futurs employés, il sourit amusé. Définitivement, il était trop mignon. « Le mot patron sonne beaucoup plus sexy dans ta bouche que dans celle des autres mon petit chaton et le premier qui joue la sangsue se retrouvera sans travail. » Dit-il pour le rassurer bien qu’il se doutait que son cadet dirait que ce n’était pas la peine. Il offrit un sourire à Nao avant de lui proposer plusieurs solutions pour la dégustation, voulant absolument qu’il soit le plus à l’aise possible. Bien évidemment, très professionnel, il n’allait peut-être pas laisser passer le moindre conflit, envie de faire rager l’autre. « Merci Nao, et de toute façon le premier qui tente de provoquer l’autre dégagera à coup de coup de pieds aux fesses… En tout cas, je suis content que tu acceptes de te joindre à Si Yun et Hye Ji pour la dégustation. » Il lui sourit tendrement tout en l’observant. Il savait que lorsqu’il passait sa langue sur sa joue c’était signe d’un agacement naissant mais Jae Won trouvait cela sexy et, au final, lui donnait envie de le croquer. Chose dont il ne manqua pas de lui faire part tout en le dévorant des yeux et sa réaction fut délectable pour le gérant qui ferma les yeux en sentant la main du plus jeune sur sa nuque. Il frissonna légèrement à ses mots puis un peu plus fort lorsque sa langue vint lécher son point sensible mais rouvrit les yeux en le sentant s’éloigner de lui. « Espèce de petit chenapan… Tu vas voir si je t’attrape. » Il s’élança alors vers lui et une course poursuite s’engagea dans la chambre avant que l’aîné réussisse à rattraper son copain en lui sautant dessus quand il était prêt du lit. Ils s’écrasèrent donc sur celui-ci et Jae Won s’installa sur son bassin et tint ses poignets, un sourire resplendissant étirait ses lèvres alors qu’il reprenait sa respiration. « Attrapé. Alors on fait moins le malin monsieur Tokunaga maintenant que je vous ai attrapé dans mes filets. Je devrais te croquer où en premier ? Le coup ? L’épaule ? L’oreille ? C’est bon, je sais. » Sur ces mots, il se pencha pour atteindre son cou qu’il mordilla puis tira un peu sur son haut pour mordiller son épaule et s’attaqua ensuite à son oreille avant de se relever. Sans aucune gêne, il resta sur son bassin et posa ses mains en arrière sur le lit. « Je te propose qu’on se calme un peu pour aujourd’hui et qu’on se repose un peu avant d’aller dîner puis aller voir le coucher de soleil. Ça te tente chaton ? »
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Mer 18 Juil - 13:20
A present for you

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.

   

   
-« Il faut déjà que tu m’attrapes. »

Bien positionné sur mes jambes, comme prévues une course-poursuite finie par démarrer dans la chambre. Esquivant mon ainé parfaitement, un sourire radieux peut se lire sur mon visage. Il a bien longtemps que je ne m’étais pas amusé ainsi en toute innocence, malheureusement pour moi ce moment de jeu prend finalement fin trop rapidement à mon goût lorsque j’ai le malheur de venir longer le lit. Jae Won sautant sur moi, nous atterrissons sur le matelas alors que bien vite mon corps se fait piéger sous celui de mon ainé. Le bassin cloué au lit, les poignets encerclés, je n’en dévore pas moi du regard mon petit ami du regard alors que celui-ci se demande qu’elle partie de moi, il va attaquer en premier.

-« Qui te dit que mon but n’était pas d’atterrir dans tes filets ? »

Un murmure, une légère cambrure de mon bassin et bien vite de long soupires de plénitude viennent doucement se faire entendre alors que je sens ma peau se faire tendrement mordiller à certains endroits. Laissant même un frisson parcourir mon corps, alors que mon oreille elle aussi se fait attaquer, je suis rapidement frustré que ce petit moment prenne soudainement fin.

-« Je n’ai pas envie de sortir de cette chambre … »

C’est horrible, mais en vrai, la perspective de dîner avec Jae Won au bord de la plage et de regarder le soleil en sa compagnie me fait plus qu’envie. Ça serait même mentir de dire que je n’en meurs pas d’envie, d’autant plus avec ce que l’on vient de vivre ensemble il y a peu. Malheureusement, à peine sortie de cette chambre, je ne sais que trop bien que je devrais me tenir à une certaine distance de lui, que je devrais me faire passer pour un ami et cette perspectif ne me plaît vraiment pas. Après, c’est ma faute, je savais très bien à quoi j’allais devoir m’en tenir, encore plus après avoir reçu le mail de New Life, mais je dois dire que là tout de suite, je n’ai pas la force de faire semblant. Ne voulant cependant pas casser l’ambiance avec mes idées noires, je profite que Jae Won ait proposé de se reposer, pour le tirer à mes côtés. Dégageant dès lors mon corps, je me positionne correctement sur le lit ainsi que sur son torse et ferme rapidement les yeux pour éviter que la discussion ne s’attarde sur le restant de la soirée.

-« Reposons-nous … »

Ne lui laissant cependant pas vraiment le choix au vu de ma position, je laisse ce faible murmure se répandre dans la pièce avant de sombrer rapidement dans les bras de Morphée. Éreinté par l’activité physique intense que j’ai pratiqué, j’aurais dès lors normalement dû dormir de longs heures durant, le sommeille cependant extrêmement troublé par les ordres de New life et mon couple mis en danger par cela, je fini par me réveiller une heure seulement après m’être endormir. Ne voulant pas déranger Jae Won dans son repos, je me détache alors doucement de son corps pour qu’il puisse continuer à dormir, tandis que je quitte rapidement le lit pour me diriger vers la terrasse de la chambre. Le regard sur l’horizon, profitant dans l’embrun marin, je tente alors d’évacuer mes sombres pensées avant que mon petit ami ne se réveille, je l’espère dans plusieurs heures.


   
CODAGE PAR AMATIS

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Jeu 26 Juil - 1:01
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

A present for you.
Tenue ღ Cela faisait bien longtemps que Jae Won n'avait pas pris du bon temps comme celui-ci. Il en était arrivé à oublier New Life, les Army, les Chaine Up, son frère... absolument tout. Il ne pensait et ne voyait que Nao qu'il pourchassait à travers la chambre. Il finit par l'attraper en sortant sur lui puis lui bloqua les poignets avant de commencer à s'attaquer à son corps en le mordillant tendrement. « J'aime t'avoir dans mes filets. » Dit-il avant de l'embrasser tendrement. Il aurait bien été plus loin mais après l'avoir fait deux fois d'affilée, ils avaient tous deux besoins de repos. Il sourit à son cadet à sa remarque ne disant rien mais n'en pensait pas moins. À vrai dire, il n'avait pas non plus envie de sortir de cette chambre, surtout que les toutous de New Life rodaient. Il laissa son cadet se dégager de sa prise et caressa tendrement ses cheveux jusqu'à ce qu'il s'endorme. Il avait également déposé un baiser sur son front avant de réfléchir.
Comment pouvaient-ils échapper aux ChaineUps ? Il y avait un endroit que les Army étaient les seuls à connaitre mais il ne savait pas à quel point les agents pouvaient être fourbes au point de les laisser penser qu'une partie de la plage leur échappait. Avaient-ils ou non connaissance de cette crique ? Soupirant doucement pour ne pas réveiller Nao, Jae Won ferma les yeux pour plonger, à son tour, dans le sommeil.

Ce fut au bout de quelques heures qu'il se réveilla et se releva presque automatiquement en sentant le vide que l'absence de Nao avait laissé dans ses bras. Il tourna la tête puis se leva pour s'approcher de lui en toute discrétion. Il passa ses bras autour de la taille de son cadet pour coller son torse contre son dos. Il posa son menton contre son épaule avant de déposer un baiser sur sa mâchoire. Il regarda ensuite l’horizon, sentant que son copain était tracassé mais ne lui demanda pas d’explication, sachant pertinemment que ça ne servait à rien de le brusquer. Le silence prenait doucement place entre eux et Jae Won décida de le briser. Non pas en parlant mais en chantonnant une chanson qu’il avait entendu il y a quelques temps et qui lui avait plu, alors il l’avait apprise. 4 O’clock (jusqu’au rap de RM), une mélodie plutôt douce qu’il finit par fredonner avant de fermer les yeux. Il finit par arrêter de fredonner lorsqu'il sentit Nao moins crispé, il caressa tendrement son ventre. « Je vais aller commander au room service de l'hotel. Des sushis et ramens, ça t'irait mon chat ou tu souhaites autre chose ? Interdit de répondre mon corps parce que, de toute façon, il est tout à toi. » Il prit ensuite délicatement son menton pour l'embrasser tendrement. « Et après on se posera dans le canapé pour regarder un film. C'est mieux de se reposer un peu, non ? » Il avait bien senti que Nao avait changé d’attitude lorsqu’il lui avait proposé de sortir et préférait donc ne pas prendre de risque. Puis, il avait vraiment envie de passer un moment avec lui sans avoir à se cacher.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Jeu 26 Juil - 13:07
A present for you

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.

   

   
Le regard rivé sur l’océan, je ne sais depuis combien de temps, je me trouve sur la terrasse de notre chambre. J’ai beau tenter par tous les moyens de chasser mes idées noires rien n’y fait, la hantise de voir Jae Won s’éloigner de force de moi est plus fort que tout. Laissant alors échapper un soupire à l’idée de devoir sortir entre amis, parce que je sais pertinemment que l’on ne pourra pas rester éternellement dans cette chambre sans attirer des soupçons, un tendre sourire vient subitement se nicher au coin de mes lèvres en sentant les bras de mon partenaire venir encercler mon corps. Comme un remède miracle, tous mes doutes et mes craintes, me paraisse subitement bien moins important alors que je sens les lèvres de Jae Won venir se déposer sur ma mâchoire. Finalement, le plus important n’est-il pas que l’on puisse être ensemble, peu importe la façon ? Certes l’idée de me faire surveiller par mes collègues et de devoir en faire autant avec la population de cette ville me détruit le moral, mais en fin de compte, je sais pertinemment que je finirais toujours par retrouver le confort des bras de mon petit ami une fois de retours dans cette chambre.

Il est vrai que cela ne me fait pas spécialement plaisir de ne pas pouvoir profiter de lui comme je le souhaite à chaque instant de la journée, mais c’est là dure lois de ce monde. En tant que chaineup, je n’ai de toute façon pas la possibilité de faire autrement. Laissant alors échapper un nouveau soupire, je songe pendant un bref instant que je devrais mettre mon jumeau également en garde. Je ne voudrais pas que lui ou … son petit ami … s’attire de potentille ennuie par ma faute, tout ça parce que je l’ai forcé à me rejoindre ici. Qu’elle idée j’ai eu aussi de lui demander de me rejoindre ici … je suis vraiment un abrutit d’égoïste quand je m’y mets. C’est d’ailleurs pareil avec Jae Won, je sais pertinemment qu’il rêve de sortir de cette chambre et à la place, je l’enferme dans une cage d’orée tout ça parce que je ne peux pas m’empêcher de broyer du noir.

Idées noires qui refont d’ailleurs rapidement surface dans mon esprit sans que je ne puisse faire quoi que ce soit. J’aurais facilement pu tomber dans une mélancolie profonde à force de ressasser tout ça sans trouver aucune solution, mais par chance, une douce voix mélodieuse parvint jusqu’à mes oreille court-circuitant instantanément toutes mes sombres pensées.

Finalement, rien ne sert de penser à ce genre de chose, il n’y a de toute façon pas de solution, autant donc profiter du mieux que l’on peu de la présence de l’autre pour se créer de merveilleux souvenir. Essayant donc de me détendre le plus possible, j’écoute la douce voix de Jae Won raisonner dans ton mon corps, tandis que je me blotti un peu plus dans ses bras pour profiter de cet instant magique. Le soleil couchant, une personne que l’on aime à ses côté …. Que demander de plus ?

Après quelques minutes à écouter cette magnifique chanson, je suis finalement bien loin de toutes mes préoccupations d’agent aux services de New Life. Jae Won a d’ailleurs dû le ressentir puisqu’il finit par s’arrêter de chanter pour à la place venir caresser mon ventre tandis qu’un tendre sourire se dessine sur mes lèvres. C’est définitif, je suis complètement accro à ce garçon.

-« Ce n’est pas plutôt mon corps qui est tout à toi ? Lui répondis-je finalement après avoir répondu à son tendre baissé. Il est vrai après tout, que pour le moment, je n’ai pas réellement fait preuve de véritable audace et que c’est plutôt mon petit ami qui profite de mon corps plutôt que de l’inverse. Plus sérieusement …. Si tu veux sortir manger un morceau ou aller voir le feu d’artifice, c’est avec plaisir que je t’y accompagnerais.... Il faut juste que j'enfile mon pantalon par contre  »

Mes craintes et mes doutes sont cependant bien loin d’avoir disparu, mais disons que je préfère largement éviter de me prendre la tête avec les potentilles problèmes qui pourraient arriver si on nous voit ensemble. De toute façon, quand bien même ça arrive, je pourrais toujours prétexter des soupçons et une tentative de rapprochement pour avoir des indices.

-« Mais … après si tu veux rester dans cette chambre … Continuais-je tout en me retournant pour lui faire face, sans pour autant m’extirper de ses bras. Je ne dis pas non, j’aime l’idée d’être tout à toi sans que personne ne viennent nous déranger. Pour appuyer mes paroles, je viens alors frôler ses lips des miennes avant de tirer légèrement sur sa lèvre inférieure avec mes dents. C’est toi qui décides du programme de la soirée, je te promets que l’on fera tout ce que tu veux. »


   
CODAGE PAR AMATIS

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Lun 30 Juil - 2:44
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

A present for you.
TenueC’était très simple pour Jae Won quand il était avec Nao. Il n’avait jusqu’à laisser parler sa véritable personnalité bien qu’il fasse des efforts pour freiner son envie de posséder pleinement le plus jeune. Il avait bien senti que son cadet était tendu et plutôt que lui poser trop de questions, il avait préféré agir en espérant le détendre ainsi. En chantonnant doucement à son oreille avant de fredonner jusqu’à ce qu’il soit plus détendu. Il se demandait s’il savait quoique ce soit quant à la surveillance de la plage puis, de toute façon, vu l’homophobie régnant dans cette ville, il préférait rester avec lui dans cette chambre plutôt que prendre des risques inutiles et voulait passer un bon moment avec lui. Surtout pour cette première soirée de vacances. Il lui proposa de manger dans la chambre avant de se poser devant un drama tranquillement. Il sourit à la remarque de son copain et mordilla son épaule. « C’est pas faux mais mon corps reste quand même tout à toi mon chaton. » Dit-il en lui faisant un clin d’œil. « Oula, tu me demandes ce que je préfèrent entre toi avec un pantalon ou toi sans pantalon. Quel choix cornélien chaton. » Il fit mine de réfléchir avant de déposer un baiser sur sa joue et desserra un peu son étreinte pour qu’il puisse se retourner. Il ferma les yeux en sentant la douce torture de son âme et finit par capturer ses lèvres pour l’embrasser plutôt amoureusement. Il ne pouvait clairement plus se passer de lui. « J’ai envie de passer un moment tranquillement avec mon copain, sans être dérangé par qui que ce soit. Juste toi et moi. Sans personne d’autre. Surtout après ce que tu viens de me dire. » Sans dire gare, il posa ses mains sur les fesses de Nao puis partit comme si de rien avant de prendre le téléphone. Il composa le numéro de son contact ARMY pour éviter d’éveiller les soupçons des ChaineUps et passa sa commande. Il demanda aussi s’il était possible de changer les draps, lui faisant croire que les actuels étaient délavés. Ce qui n’était pas faux en soit. Il raccrocha ensuite puis s’approcha de Nao qu’il prit par le poignet pour le conduire vers le canapé afin de le faire s’assoir dessus. Il s’installa à califourchon sur lui et attrapa tendrement ses lèvres pour l’embrassa d’abord en laissant leurs lèvres se mouver les unes contre les autres puis, finalement, leurs langues se rejoignirent. A court d’air, ils se séparèrent et Jae Won passa sa main dans les cheveux doux du méché. « Je pense que je pourrais passer ma vie à t’embrasser. A goûter ta peau. A être tout simplement avec toi. » Il l’embrassa chastement mais un coup à la porte les interrompit et Jae Won partit ouvrir au room service après avoir demandé à Nao d’attendre dans la salle de bain. Il en avait d’ailleurs profité pour lui mettre une petite claque sur les fesses avant de lui sourire innocemment.
Il lassa les employés faire leur travail puis partit ensuite chercher son copain afin de lui montrer la table de la suite remplie de bonnes choses à manger ainsi qu’une bouteille de champagne. « On passe à table mon ange ? »
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Lun 30 Juil - 22:05
A present for you

The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I'd never dreamed that I'd meet somebody like you. And I'd never dreamed that I'd lose somebody like you.

   

   
Je ne peux le nier, en écoutant la réponse de Jae Won, je ne peux pas m’empêcher d’être soulager d’entendre qu’il préfère passer une soirée au calme, ou pas, dans cette chambre en mon unique compagnie plutôt que de devoir la partager avec une foule d’inconnu qui profiteront comme toute personne censé des festivités nocturnes qu’offre New Life durant cette évènement. Peut-être finalement, que se balader peu vêtu dans une chambre en sa compagnie n’est pas une si mauvaise chose. Après tout, si ça peut me permettre de le garder tout à moi plus longtemps, c’est une technique que je me devrais de renouveler une fois rentré à la maison. Bien sûr l’ambiance y sera toute autre, mais c’est toujours bon à savoir que ce genre de moyen de persuasion fonctionne sur mon ainé.

Souriant donc à ses propos, tout en répondant à son baiser, mon sourire fini rapidement par s’agrandir en sentant ses mains coulisser furtivement sur mes fesses avant que le gérant ne s’éloigne finalement de moi. En temps normal, c’est un geste que je ne supporte que très peu, me rappelant certains moments désagréables avec d’autres hommes, mais en compagnie de Jae Won, je sais que ce geste à une toute autre signification. Certes peu fréquent dans notre vie de tous les jours, je ne peux nier que j’apprécie ce genre de chose quand il s’agit de lui.

Laissant donc mon petit ami faire appeler au room service, je viens m’appuyer sur l’encadrement de la porte-fenêtre pour mieux l’observer. Sans vraiment m’en rendre compte, je me mets alors à dévorer chaque parcelle de son corps du regard, imprégnant bien profondément chaque courbe dans mon cerveau tandis que je l’entends vaguement demander de venir changer les draps du lit. Honnêtement pour le coup, je pleins vraiment le personnelle qui devra venir s’occuper de notre chambre chaque matin, bien que je l’avoue pour l’instant, ce genre de détail est bien loin de mes préoccupations. Il faut dire que ma contemplation de cet être si parfait qui se trouve devant moi, monopolise 99% de mon cerveau à l’heure actuelle. Ce n’est d’ailleurs seulement que quand il vint attraper mon poignet pour me guider jusqu’au canapé que je retrouve un tant soit peu mon esprit. Juste le temps de nouer mes mains dans son dos avant que mon cerveau ne vienne à nouveau se déconnecter lorsque nos lèvres se retrouvent à nouveau.

Savourant cette proximité que j’aime temps, c’est finalement dans un faible grognement que je laisse mon petit ami se séparer de moi pour retrouver son souffle. Avide de ce goût sucré qu’ont ses lèvres, je ne compte pas lui laisser le luxe de récupérer bien longtemps son souffle. En fin du moins, c’est ce que je pensais avant de sentir ses longes doigts venir se nicher dans ma chevelure tandis que sa douce voix vint prononcer des mots qui firent rater un battement à mon cœur. Ressens exactement la même chose, je me dis alors qu’il serait peut-être bon de lui faire part également de ce que je ressens. Laissant cependant Jae Won venir poser rapidement ses lèvres à nouveau contre les miennes, je n’ai pas le temps de rassembler mon courage qu’un bruit vint se faire retentir au niveau de la porte.

Sachant pertinemment qu’il s’agit du room service, je ne peux m’empêcher de laisser un soupire de frustration parcourir mes lèvres alors que notre douce tranquillité se voit finalement troubler par l’arrivée d’une chose que j’adore pourtant, à savoir la nourriture. Exécutant cependant malgré tous les ordres de mon compagnon, comprenant qu’il est préférable que l’on ne me trouve pas dans cette tenue dans sa chambre, je m’empare rapidement de mon pantalon se trouvant encore au sol avant de rejoindre comme demandé la salle de bain, non sans avoir au préalable laissé apparaître un air faussement choqué sur mon visage, en sentant à nouveau les mains de Jae Won s’échouer sur mes fesses.

À présent seul dans notre immense salle de bain, je fais en sorte de faire le moins de bruit possible, même si en vérité la présence d’une deuxième valise dans la chambre, devrait facilement mettre la puce à l’oreille des personnes occupées à s’affairer dans la pièce d’à côté, quant à une potentille deuxième présence dans cette chambre. Trouvant cependant le temps long, je ne peux bien vite pas m’empêcher de tourner en rond dans la pièce comme un lion en cage jusqu’à ce que mon regard vienne s’arrêter sur mon reflet dans le miroir. Seule face à moi-même, mes démons viennent alors rapidement faire surface. Observant méticuleusement les traits de mon visage, je ne comprends soudain pas pourquoi une personne aussi parfait que Jae Won puisse s’intéresser à moi alors qu’il a à ses côtés des personnes bien plus belles que moi. Honnêtement, qu’est-ce qu’il peut bien aimer chez moi ? Je n’ai rien d’extraordinaire et ce ne sont pas mes nouvelles mèches roses qui changent quoi que ce soit à l’affaire. Hiro a beau dire, je suis bien loin d’être un ange … je me demande d’ailleurs soudainement ce qu’il pensera de ma nouvelle coiffure. Même si en vérité, je suis certain qu’il ne pourra pas s’empêcher de me couver de compliment tout comme mon petit ami, malgré ce que je peux bien penser.

C’est donc plongé dans l’observation de mon visage, que je sors finalement de mes sombres pensées en entendant la porte de la chambre s’ouvrir et se refermer. Tout ce qu’il vient de me traverser la tête, je n’en ferrais bien évidemment pas part au gérant du café qui ne tard d’ailleurs pas à venir me chercher pour me conduire jusqu’à une magnifique table parfaitement dressée, qui à instinctivement le don de me faire retrouver le sourire.

-« Avec plaisir. »

M’installant donc à la table face à mon compagnon, je le laisse nous servir un verre de champagne pour que l’on puisse trinquer ensemble avant de commencer à manger. Bien évidemment pour ma part cette douce boisson se boira avec très grande modération, si je ne veux pas perdre entièrement le contrôle. Laissant donc glisser le champagne dans ma gorge, je m’empare de mes baguettes pour venir prendre un sushi que je viens placer, non pas entre mes lèvres, mais entre celle de mon compagnon, qui me fait face. Honnêtement, il y a quelques mois, si on m’avait dit que j’allais me comporter comme un vrai petit ami, jamais je ne l’aurais cru. A l’époque, j’étais déjà bien conscient que j’allais devoir faire d’énormes efforts sur mon comportement renfermé, mais je dois avouer que le véritable déclique a eu lieu en moi quand j’ai failli perdre mon ainé. On n’en jamais reparlé et depuis, plus aucune crise de jalousie a vu le jour entre nous, mais jamais je ne pourrais oublier ce que j’ai failli lui faire. Durant certaines nuits, cet évènement traumatisant vient d’ailleurs encore hanter mes rêves, troublant mon sommeil jusqu’à ce que le soleil vienne poindre le bout de son nez. Ne voulant cependant pas casser l’ambiance, je refoule profondément cette boule naissante au niveau de ma gorge pour profiter agréablement de ce repas en compagnie de mon petit ami. Discutant de tout et de rien tout en mangeant, je viens de temps à autre m’emparer d’une de ses mains libres pour venir la choyer de mes doigts, jusqu’à ce que l’on termine tout ce qui se trouve devant nous.

-« Le cadre n’est peut-être pas aussi beau qu’à la plage, mais je suis content d’avoir passé ce moment avec toi hyung. Me penchant alors sur la table pour venir capturer rapidement ses lèvres, je m’empare de sa main pour le tirer de sa chaise. Laisse tout comme ça, on appellera le room service demain matin. Ne voulant pas être dérangé une fois de plus, je ne laisse finalement pas trop le choix à mon compagnon que je conduis de force jusque dans le canapé avant de prendre place à ses côtés. Alors on fait quoi maintenant ? Une envie de film ou de drama en particulier ? Je te promets que cette fois-ci, je ne mangerais pas de fruit. »


   
CODAGE PAR AMATIS

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Dim 5 Aoû - 18:21
Tokunaga Nao & Park Jae Won  

A present for you.
TenueSi Jae Won avait une idée, même vague, des tracas qui habitait Nao, il l’aurait rassuré comme tout bon petit-ami l’aurait fait. Peut-être pas avec des mots mais avec des gestes et sur le long terme. Il savait à quel point son copain était magnifique que ce soit avec ses batailles, ses faiblesses, ses réussites, ses échecs, sa force, sa personnalité, tout ça contenu dans un magnifique corps d’Appolon. Evidemment, ça ne faisait qu’alimenter sa jalousie lorsque d’autres personnes posaient les yeux sur lui. Evidemment, amoureux ne voulait pas dire gaga et bien qu’ils soient complètement dans leur bulle actuellement, le gérant de café pouvait facilement exploser à la moindre occasion. Cependant, c’était actuellement loin d’être le cas, il n’avait pas idée des doutes qu’avaient Nao resté seul dans cette salle de bain face à ses démons alors qu’il était resté dans la chambre pendant que le personnel faisait ce qu’il avait à faire. Il restait près des valises, dissimulant au mieux celle du cadet. Il remercia les personnes qui s’étaient occupée de la chambre avant d’aller chercher son copain pour qu’ils passent à table. Le repas se passa tranquillement et si le plus jeune donnait des morceaux à l’aîné, celui-ci faisait de même, appréciant ce moment particulièrement reposant. Il regarda ensuite leurs mains entrelacées avant de lever les yeux vers Nao, souriant tendrement à sa déclaration. « Tant que tu es là, c’est parfait chaton. » Il se leva ensuite à l’invitation de son copain et s’installa à ses côtés. « « On peut continuer W dans ce cas, ce serait bien de voir la fin. Par contre… Viens par là. » Jae passa son bras autour des épaules de son châtain et le fit venir contre lui avant de prendre la télécommande pour mettre en route le drama. Pendant les trois épisodes, Jae Won n’avait pas arrêté de choyer les cheveux de Nao, de caresser tendrement son bras ou sa cuisse. Il aimait véritablement son cadet, il n’y avait aucun doute là-dessus mais quelque chose l’empêcher de le dire à voix haute. Ou comme s’il n’avait pas pu trouver le moment idéal pour lui avouer. Déposant un baiser dans ses cheveux, l’aîné prit son copain telle une princesse pour l’emmener dans le lit après avoir éteint la télévision.
Néanmoins, plutôt que de dormir directement, il préféra embrasser tendrement le plus jeune afin d’effacer la frustration qu’ils contenaient depuis l’intervention du room service. Ils s’arrêtèrent avant que ça n’aille trop loin puis se mirent rapidement en tenue pour dormir. Jae Won resta en boxer puis une fois près, ils se calèrent l’un contre l’autre, leurs jambes entrelacées, leurs torses se touchant et Jae enfouit sa tête dans la chevelure du plus jeune avant de fermer les yeux. « Bonne nuit mon chaton. » Après un dernier baiser chaste, ils s’endormirent tous les deux, accueillant Morphée comme il se doit après cette journée riche en émotion mais aussi en tendresse.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Tapis] Tapis Contemporain by PRESENT TIME
» Montreal hotel et park'n'fly
» Picnic in the Park a Animal Kingdom
» Alcea Park-...
» Disney park blog

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Life :: Archives :: Fini-
Sauter vers: