AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Romantic evening || Ft. Jae Won || - 18

 :: Archives :: Fini Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Ven 25 Mai - 22:26
Romantic evening
Ft. Park Jae Won
Ma nuit a été comment dire … plutôt courte à vrai dire. Bien entendu, je sais déjà que vous allez me dire que cela ne change pas vraiment de d’habitude, mais je vous dirais cette fois que vous vous trompez. En effet, ayant fini mon travail de barman assez tôt, enfin plutôt que d’habitude, j’étais rentré chez moi dans l’idée de dormir de longue heures durant. Sauf que voilà, en rentrant chez moi, j’ai eu la mauvaise idée d’envoyer une photo de moi à Jae Won … et delà sans est suivi une très longue conversation par sms qui c’est finalement terminé par un appel vidéo sur Skype. Bien évidemment, je ne regrette pas cette soirée, tout moment passé avec mon petit ami est bon à prendre, disons simplement que ma folle soirée le lendemain s’en est fortement ressenti sur mon énergie.

Mais dans cette histoire ce n’est pas encore ça le plus fou, durant tout la journée je n’ai pas cessé une seule seconde de penser à Jae Won et à comment je pouvais me débrouiller pour passer un peu de temps en sa compagnie, sachant pourtant pertinemment que si j’allais le voir, je ressortirais de chez lui deux fois plus vidé de mon énergie qu’à mon arrivée. Bien évidemment, j’ai essayé de me convaincre que c’est une mauvaise idée et que l’on aurait tout un tas d’occasion pour se voir. S’étant vu ce matin à son café, comme habituellement, il n’y avait pas vraiment de raison que pour que je me torture l’esprit ainsi. Et pourtant, malgré cela, tant bien que mal, je n’ai pas arrêté de chercher un trou dans mon emploi du temps, sans succès. Durant le reste de la journée, j’ai donc essayé tant bien que mal de me concentrer sur le restant de mes cours. Forte heureusement pour moi, la présence de mon tendre Hiro m’y a fortement aidé, bien que j’aie volontairement omis de lui dire ce qui me trottait véritablement dans l’esprit.

Finalement à la fin de mes cours, je suis toute naturellement rentrée chez moi dans l’idée de me préparer pour mon boulot de barman. Prenant le temps de grignoter rapidement quelque chose et de prendre une douche, l’idée de voir Jae Won est rapidement revue à la charge dans mon esprit, tant et si bien, que j’ai fini par appeler mon travail prétextant une excuse en carton pour ne pas aller travailler. Honnêtement, ce genre de chose ne m’était encore jamais arrivé. J’ai toujours mis un point d’honneur à toujours aller travailler, manquant constamment cruellement d’argent…. Mais il faut croire que le gérant de café à fini par réussir à envahir totalement mon cerveau, me faisant dès lors faire des choses inenvisageable auparavant.

Bien décidé donc à me rendre chez mon petit ami, je me dirige finalement vers mon armoire à la recherche d’une tenue pas trop provocatrice. Voir mon petit ami oui, mais si je peux éviter de lui faire tourner la tête par mes simples vêtements, c’est encore mieux. D’autant plus que pour ce soir, je suis bien déterminé à ne pas laisser Jae Won faire de moi ce qu’il veut. Évidemment, je doute sincèrement que j’arrive à tenir une soirée entière, mais le simple fait de taquiner mon ainé en refusant ses avances, mettra finalement, j’en suis sûr, un peu de piment dans notre future soirée. Enfilant donc rapidement un jean troué au niveau de mes genoux ainsi qu’un t-shirt blanc avec des écritures noir (Tenue), je me hâte jusqu’à ma porte d’entrée prenant soin de prendre avec moi mon portable ainsi que mes clés de moto.

C’est finalement après de longues minutes passées à moto que j’arrive à destination. Ayant pris soin de ne pas prévenir Jae Won de mon arrivée, je me faufile dans son appartement à patte de velours me servant du code et de la clé qu’il m’a donné il y a quelque jour de cela. Seulement voilà, voulant lui faire une surprise, je n’ai pas pensé une seule seconde qu’il ne pourrait pas être chez lui ou dans son café. En pénétrant donc dans son appartement, un long soupir travers mes lèvres quand je me rends finalement compte que mon cher tendre n’est pas là.

À partir de là deux options s’offrent alors à moi. J’ai le choix de lui envoyer un texto ou d’attendre patiemment, une éternité même s’il le faut, qu’il revienne chez lui. Et vous savez quoi ? C’est finalement pour la deuxième option que j’ai opté. Songeant même un instant qu’il serait agréable de l’accueillir chez lui, tandis que je serais afféré en cuisine torse nu sous un tablier, avant de me rétracter rapidement. Définitivement, ce n’est pas comme cela que j’éviterais de me retrouver dans son lit. À la place, je me contente donc de m’installer sur son canapé, m’occupant de diverse façon jusqu’à ce que des bruits de pas ne se fassent retentir dans les escaliers. Me précipitant alors jusqu’à la porte d’entrée, j’attends que mon ainé se trouve juste devant celle-ci pour l’ouvrir dans un tendre sourire.

-« Bonsoir Hyung, tu m’as manqué. »


_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Sam 26 Mai - 17:13
Tokunaga Nao & Park Jae Won

Romantic Evening
Ses doigts s'activaient sur le clavier de l'ordinateur qu'il utilisait au QG des ARMY afin de hacker un ordinateur. La sécurité était très élevée pour éviter de se faire prendre mais les piratages pouvaient se montrer très compliqués. Jae Won finit par fermer les yeux tout en se massant l'arête du nez pour essayer de se détendre et essaya de penser à quelque chose d'agréable comme son copain. Peut-être pas la conversation de la veille, il voulait éviter d'avoir ce genre de problème ici. Il soupira puis se leva pour aller voir un collègue mais finalement personne dans la session hacking n'était là. Il décida alors d'aller voir si Kazuya était là et parla un peu avec lui avant de partir pour essayer de finir chez lui. Il allait essayer de contacter Si Yun si celui-ci était disponible mais il en doutait. Un nouveau soupir quitta ses lèvres alors qu’il remontait sa capuche et mettait correctement son masque qui couvrit une partie de son visage. La discrétion était un point essentiel pour ne pas se faire prendre, tous les ARMY le savaient. Sur tout le chemin, il fit attention aussi bien à ses arrières qu’aux sons autour de lui et il arriva plutôt rapidement chez lui. Il fit le code d’entrée avant de monter les escaliers pour atteindre son appartement, portable déjà à la main, prêt à contacter son petit-ami qui normalement travaillait à cette heure-ci. De ce fait, il fut très surpris de voir la porte s’ouvrir sur son magnifique visage souriant, faisant oublier au gérant toute la tension accumulée à cause de ce hackage impossible. Il sourit à son cadet et s’avança pour l’embrasser chastement. « Bonsoir chaton, je suis vraiment content de te voir. » Il entra dans son logement puis passa ses bras autour du cou de son copain qui avait réussi à lui faire oublier tous ses soucis en une seule seconde. Heureusement pour Jae Won, il avait retiré ses affaires en montant les escaliers parce que justifier une tenue ainsi ce n’était pas facile.
« Qu’est-ce que tu fais là ? Tu ne devais pas travailler ce soir ? Attends-moi dans le salon, je vais aller déposer mes affaires dans la chambre et me laver les mains » Il déposa un baiser sur le front de Nao après avoir entendu ses réponses puis partit dans sa chambre où il en profita pour envoyer un sms à son meilleur ami afin de lui dire que le hacking était plus compliqué que prévu mais qu’il ne pourrait pas bosser dessus ce soir. Il déposa ensuite son téléphone sur le bureau et jeta son sac en dessous avant de partir dans la salle de bain. Il troqua son t-shirt noir contre un blanc avant de rejoindre Nao dans le salon. Il s’assit sur les jambes de son cadet puis l’embrassa tendrement et mit sa tête dans son cou. « Je suis content que tu sois là, tu m’as manqué aussi… Tu as mangé quelque chose avant de venir ? » En partant au QG, il avait pensé à grignoter là-bas comme à son habitude mais avec tout ça, il n’avait pas eu le temps et son ventre signala son mécontentement d’être vide en grognant… Ce que fit aussi Jae Won, il grogna, ne voulant pas se séparer de son cadet.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Sam 26 Mai - 21:57
Romantic evening
Ft. Park Jae Won
Ouvrant la porte à mon cher et tendre, j’ai pendant l’espace d’une seconde cru apercevoir un sentiment d’agacement ou de lassitude … je ne sais pas trop bien … A vrai dire, je n’ai pas vraiment eu l’occasion d’analyser plus en détail son expression facial que celle-ci sait déjà transformé en quelque chose de bien plus radieux, redoublant l’intensité de mon sourire pour lui avant que ses lèvres ne viennent se poser sur les miennes.

-« Moi aussi je suis content de te voir Jae. »

La perspective que ma simple présence puisse éclairer sa fin de journée potentiellement mauvaise, suffit à me combler, tant et si bien que j’en oublie rapidement de le questionner sur la raison de sa potentiellement mauvaise humeur. Évidemment, je me demande bien où il a pu passer et ce qu’il a pu faire, mais je préfère finalement éviter de lui poser la question. Contrairement à Hiro où je sais que je peux me permettre d’être intrusif dans sa vie privé, je sens qu’entre Jae Won et moi, il y a encore certains non-dits qu’il ne fait pas bon de déterrer tout de suite. Étant moi-même facilement absent en soirée alors que je ne travaille pas spécialement, je n’aimerais après tout pas que mon petit ami vienne me questionner sur ce genre de chose. Gardant donc le silence à ce propos, je laisse les mains de Jae Won venir encercler mon cou, tandis que je focalise toutes mes pensées sur la suite de ses paroles tout en nouant mes bras autour de sa taille.

-« Gros bêta je te l’ai dit, tu me manquais de trop. Lui répondis-je dans un sourire toujours aussi innocent. Je devais oui …. Mais après notre conversation d’hier soir je n’ai pas arrêté de penser à toi toute la journée. Du coup, j’ai inventé une excuse pour ne pas y aller et te faire une surprise. Me mordant la lèvre inférieure à ces mots, je sais parfaitement que ce n’est pas vraiment indiqué d’agir ainsi et encore moins sur un coup de tête, mais honnêtement pour le coup, je doute sincèrement que mon ainée me le reproche. Fait à ton aise, je ne compte pas disparaître de la nuit. »

Savourant ses lèvres à la fin de mes paroles, je laisse donc le gérant du café se détacher de moi et vaquer tranquillement à ses occupations. Sachant pertinemment que me voir dans son appartement ce soir, n’était pas dans ses plans, je ne fais aucune remarque sur le fait qu’il me délaisse déjà à peine arrivée et me contente d’aller m’asseoir sagement sur le canapé. Profitant plutôt de ce moment de solitude pour jeter un rapide coup d’œil sur mon portable, m’assurant ainsi qu’un message de la part d’un de mes collègues ou de mon jumeau ne m’a pas été envoyé. Ne voyant finalement rien de nouveau s’afficher, je range mon portable dans ma poche arrière juste avant que les fesses de mon ainé ne viennent se poser sur mes jambes, me décrochant un nouveau sourire.

-« J’espère bien que je t’ai manqué, lui répondis-je tendrement tout en nouant une nouvelle fois mes bras dans son dos avant de laisser échapper un rire entre mes lèvres en entendant le grognement à la fois de l’estomac, mais aussi de Jae en personne. J’ai grignoté rapidement deux trois trucs oui. En revanche toi ça n’a pas l’air d’être le cas. »

Bien conscient que je ne peux pas laisser l’estomac de mon petit ami crier famine ainsi, ce n’est pas pour autant que j’entame un mouvement pour le chasser de mes jambes, préférant momentanément savourer la présence retrouvé de son corps contre le mien.

-« Tu veux que je te prépare quelques choses à manger ? Par contre … je te préviens que cela ne va pas pouvoir se faire dans une telle position. Lâchais-je finalement après quelques secondes, avant d’embrasser le haut de son crâne. Et ne vas pas t’imaginer pouvoir manger autre chose que de la vraie nourriture hein. Ce soir, tu es au régime forcé. »

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Lun 28 Mai - 20:00
Tokunaga Nao & Park Jae Won

Romantic Evening
Fort heureusement pour Jae Won, Nao n’avait posé par rapport à son air agacé qui s’était envolé en voyant son cadet derrière la porte ni par rapport au fait qu’il n’était pas chez lui en début de soirée. Bien qu’il lui fasse confiance, il n’était pas encore sûr de pouvoir parler der ARMY avec lui parce que même s’il semblait contre le système, ce n’était pas un sujet qu’il voulait aborder avec lui. Par ailleurs, cela aurait certainement gâché ce moment alors qu’il était vraiment heureux de le voir ici, ça l’avait apaisé et savoir qu’il lui avait manqué aussi lui fit plaisir. Il aimait réellement son petit chaton. L’avoir à ses côtés était aussi bénéfique qu’un chat venant ronronner près de vous pour aider à évacuer le stress ainsi que la tension. Le questionnant sur la raison de sa présence ici parce qu’il était persuadé qu’il travaillait ce soir, il ne put empêcher un sourire niais qui vint se dessiner sur ses lèvres. Il passa d’ailleurs sa langue sur celles-ci en voyant son copain mordiller sa lèvre inférieure. Il avait beau être fatigué, cela ne changeait rien au fait qu’il désirait énormément le plus jeune. Cependant, ayant envie d’une soirée plus calme, il ne fit aucune remarque ni aucun geste et vint annoncer son rapide retrait dans sa chambre ainsi que dans la salle de bain pour ensuite être totalement disponible pour son chéri. « Je fais au plus vite. » Après avoir déposé un baiser sur son front, il était parti dans sa chambre pour mettre son sac sous le bureau, son téléphone dessus et avait prit un t-shirt blanc avant de filer dans la salle de bain où il se changea rapidement. Il alla ensuite dans le salon pour retrouver Nao qui venait de ranger son téléphone et profita de son inattention pour s’asseoir sur ses genoux. Sa tête trouva rapidement sa place dans le cou du plus jeune, retrouvant ce parfum qu’il aimait tant. Ses yeux se fermèrent pour pouvoir savourer encore plus ce moment, un sourire niais sur ses lèvres alors qu’il sentait les bras de son cadet autour de son corps. Il soupira d’aise avant de lui demander s’il avait mangé et son ventre ne laissa pas le temps à Nao de lui retourner la question qu’il grogna, faisant grogner Jae Won qui ne voulait pas bouger de là où il était.
Celui-ci retroussa d’ailleurs son nez en entendant la réponse de son copain. « C’est pas bien de seulement grignoter petit cœur… Bon, tu me diras que c’est déjà mieux que de ne rien manger mais il faut quand même. » Marmonna-t-il, n’arrivant pas à articuler correctement à cause de la fatigue qui s’était accumulée ces derniers temps. « Hmm, bouge pas, je ferais des ramen instantanée tout à l’heure… Je suis trop bien contre toi pour bouger. » Il ne put s’empêcher de sourire en coin à la remarque de son copain et mordilla tendrement la peau de son cou en faisant attention à ne pas lui faire mal. « De toute façon, si je fais quoique ce soit, tu vas dire que c’est de ma faute si tu n’as pas pu aller en cours. » Dit-il avec un petit air taquin sans rouvrir les yeux avant que Morphée passe sans prévenir pour l’étreindre dans ses bras.

C’est au bout d’une trentaine de minute que Jae Won se réveilla doucement, papillonnant des yeux tout en relevant sa tête du cou de son cadet. Il passa ses mains sur son visage en essayant de se reconnecter au monde puis regarda Nao en se mordant la lèvre inférieure, le regardant désolé. « Excuse-moi chaton, je m’endors alors que tu prends une soirée pour venir me voir. Je vais aller rapidement faire des ramen pour manger, tu en veux aussi ? Est-ce que ça te dit qu’on se regarde un film ce soir ou tu préfères faire autre chose ? » Demanda-t-il en caressant tendrement sa joue.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Mar 29 Mai - 20:49
Romantic evening
Ft. Park Jae Won
Observant attentivement mon ainé en attendant sa réponse, je songe momentanément au moment que l’on est occupé à passer ensemble. C’est une chose peut-être insignifiante, mais quand j’y pense, cela fait bien longtemps que je n’ai plus passé de moment aussi apaisant avec une personne. Voire carrément jamais quand on y songe, puisque je n’ai jamais eu véritablement de relation amoureuse. Alors évidemment, des moments pleins de tendresse comme celui que je suis occupée à vivre, j’en ai eu avec ma mère adoptive et bien après avec mon jumeau, mais ce que j’éprouve en compagnie de Jae Won est encore quelques choses de différent. Je ne serais l’expliquer avec des mots, mais ce que je peux vous dire, c’est que la chaleur de bien-être qui englobe tout mon corps, est bien différente de celle que je pouvais ressentir aux côtés de ma défunte mère.

Souriant à cette pensée et au fait surtout que je voudrais que ce moment dure éternellement, mon sourire s’accentue en entendant les remontrances de mon petit ami. Évidemment, je ne sais que trop bien que je mange horriblement mal et que j’ai pris de très mauvaise habitude, mais quelques choses me dit que Jae Won est, par moment, aussi mal placé que moi pour me faire ce genre de remarque. Son ventre qui ne cesse de grogner, en témoigne d’ailleurs parfaitement. Mais finalement, ce qui termine d’amplifier mon sourire ce ne sont non pas les paroles de mon ainé, mais la façon dont elles ont été prononcées. Étrangement, je ne peux pas m’empêcher de trouver adorable la petite voix endormie de mon compagnon et son petit visage engourdie par la fatigue.

-« Je ne bougerais pas d’un centimètre. Dis-je tout en sentant les dents du gérant venir taquiner la peau de mon cou. Habituellement, j’aurais certainement penché la tête légèrement de côté pour lui donner un meilleur accès, mais comme je me le suis promis aucune tentation ce soir. Je ne bouge donc pas suite à l’attaque de ses dents, qui m’arrache tout de même, malgré moi, un petit soupire de bien-être. C’est toujours de ta faute. » Lui répondis-je finalement dans un murmure, tout en sentant le corps de Jae Won s’affaisser légèrement sur moi, signe que les bras de Morphée ont finalement fini par l’atteindre.

Entendant alors sa douce respiration au creux de mon oreille, je ne peux pas m’empêcher de pencher légèrement la tête sur le côté pour admirer ce spectacle que je n’avais encore jamais eu l’occasion de voir. Ayant un sommeille particulièrement profond, c’est toujours Jae Won qui a constamment le luxe de m’observer dormir, mais par chance ce soir, c’est à mon tour d’observer le tendre visage de mon bel ange endormi. Je ne peux le nier, c’est un spectacle particulièrement beau qui s’offre à moi. Voir Jae Won ainsi paisiblement endormir, sans aucune barrière est tellement rare, que je ne peux m’empêcher de prendre délicatement mon portable pour immortaliser à jamais cet instant. La photo une fois prise, je reste ainsi à le dévorer du regard pendant de longues minutes, venant caresser de temps à autre sa chevelure ou son dos, jusqu’à ce que finalement, je le sente à nouveau se mouvoir contre moi, signe qu’il reprend peu à peu le contre de son esprit. Là encore, je ne peux le nier, c’est un nouveau spectacle particulièrement beau qui s’offre à moi. Voir ce petit visage à moitié endormir, me donnerais presque envie de le croquer, si je ne m’étais pas juré de rester sage pour cette nuit.

-« Ne t’excuse pas Jae, lui répondis-je plein de tendresse tout en sentant sa main venir choyer ma joue. Tu m’as offert le plus beau des spectacles en t’endormant ainsi. Venant caresser de mon pouce ses lèvres, je viens y déposer un chaste baiser avant de nouer ses doigts aux miens. On fera tout ce que tu veux ce soir …. Ou presque. »

Petit sourire taquin aux lèvres, je soulève ensuite légèrement mes jambes pour inciter mon ainée à ce lever de celle-ci. Une fois chose faite, sans détacher ma main de la sienne, je prends l’initiative de le conduire à ma suite jusque dans sa cuisine, et viens m’appuyer contre le meuble, lui servant également de bar.

-« Si j’avais su que tu n’aurais rien mangé, peut-être bien que je t’aurais accueilli avec mon petit tablier de cuisinier finalement. Un nouveau sourire taquin vient alors se dessiner sur mes lèvres. Dommage que l’on est à la diète toi et moi ce soir … du coup … je ne dirais pas non à des ramen. Sauf si bien sûr, tu préfères que je cuisine pour toi. »

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Mer 30 Mai - 2:04
Tokunaga Nao & Park Jae Won

Romantic Evening
Ce serait mentir que dire que Jae Won n’appréciait pas ce genre de soirée en compagnie de Nao, sentant un sentiment agréable d’amour naître dans son cœur. Oui, c’était terriblement niais mais qu’est-ce qu’il s’en fichait parce que son cadet était bien la seule personne à le voir ainsi. Même avec son meilleur ami il était beaucoup moins tactile et beaucoup moins câlin, puis lorsqu’ils étaient l’un contre l’autre, il ne ressentait pas la même chose que lorsqu’il était avec son copain. Il avait souri en entendant le soupir de bien-être de son compagnon et, rapidement, il avait trouvé le sommeil sans bouger de l’étreinte dans laquelle il était. Se reposant pour une petite demi-heure, il était loin d’imaginer que son brun était en train de le photographier ou caresser ses cheveux et son dos. Il était tellement bien que c’est finalement plus reposé qu’il se réveilla dans des bras musclés qu’il reconnaîtrait entre mille. Après avoir papillonné des yeux et analysé la situation, il s’excusa de s’être endormi alors que son cher et tendre avait pris sa soirée juste pour le voir et passer du temps avec lui. Il ne put s’empêcher de sourire en entendant le ton employé par Nao, déposant un baiser sur le bout de son nez avant que ses lèvres ne viennent se faire capturer par le pouce puis par celles de son cadet pour un chaste baiser. Leurs doigts se lièrent par la suite. « Aw, je vais rougir chaton mais je suis sûr que le plus beau des spectacles c’est toi en train de dormir. » Il l’embrassa chastement à son tour avant d’avoir droit à un petit sourire taquin de la part de son compagnon. « T’es le seul à penser que je ne veux que ça, voyons. » Il leva les yeux au ciel avec un air amusé puis se fit doucement chasser des jambes de son copain qui l’emmena dans la cuisine. Il arqua un sourcil à l’entente de ses dires et posa ses mains sur la taille du plus jeune en passant sa langue sur ses lèvres. « Hum, c’est que tu me mets l’eau à la bouche là chaton en parlant de tablier là comme ça. J’imagine bien, torse nu avec seulement un tablier pour le recouvrir… Je pense que là, je t’aurais bien cuisiner si tu vois ce que je veux dire mais comme on est à la diète forcée. » Pour taquiner Nao, il mordilla son lobe d’oreille avant de bisouiller sa mâchoire et déposer un chaste baiser sur ses lèvres. Il se sépara ensuite de son copain pour mettre l’eau à chauffer et sortit les sachets de ramens ainsi que des bols. « Je pense que si tu te mettais à cuisiner, c’est toi que je mangerais mon chat alors contentons nous simplement de ramens instantanées saveurs poulet et kimchi. » Dit-il avant de préparer les bols en mettant les ingrédients à l’intérieur. Il vola un baiser à son cadet puis servit l’eau et couvrit les plats avant de les amener dans le salon avec des verres d’eau.
En attendant que l’eau fasse son effet magique, Jae Won sélectionna un drama W – Two world et se cala dans le canapé. Malheureusement, les deux devant manger, ils ne purent pas se coller l’un à l’autre mais une fois les bols vides, l’aîné attira son copain vers lui, passant ses bras autour de son corps. Il déposa un baiser sur sa tempe puis le regarda avec un doux sourire. « Tu sais Nao, même si on ne va pas se mentir, j’aime quand on fait l’amour, j’apprécie beaucoup aussi ces moments agréables comme là. » Il l’embrassa tendrement avant de caresser son ventre, ne cherchant aucunement à faire un geste déplacé et n’ayant aucune arrière-pensée. « Tu veux un dessert au fait ? J’ai aussi bien des yaourts que des glaces que des fruits ou même des restes du café. » Et au fond de lui, le gérant espérant une chose : que son choix ne se porte pas sur une glace parce que sinon, il avait peur de déraper.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Mer 30 Mai - 16:22
Romantic evening
Ft. Park Jae Won
Est-ce que le double sens de ma phrase est voulu ? Évidemment que oui, ce n’est pas parce que j’ai décidé de ne pas finir dans le lit de Jae Won, quand bien même si mon corps entier en meurt d’envie, que c’est pour autant que je vais rester pur et chaste toute la soirée dans mes propos. Honnêtement, avant de rencontrer le gérant de café, c’est le genre de chose que je n’aurais jamais dit. Je n’aurais même d’ailleurs jamais chauffé si ouvertement un autre homme. Plutôt renfermé de nature, côtoyer Jae Won de plus près m’a fait découvrir une facette de moi que je ne soupçonnais même pas. Clairement plus ouvert sur la chose, je n’ai plus peur de m’avouer que je désire constamment cet homme face à moi de toutes les manières qu’il soit. Après … delà à savoir si ce nouveau moi me plaît c’est une autre chose … Forte heureusement pour moi, je n’ai jamais vraiment l’occasion de me poser sérieusement pour me pencher sur la question et ce n’est d’ailleurs pas mon ainé qui va m’en laisser l’occasion. Au final, quand j’y songe, quand je suis avec lui, j’ai très peu l’occasion de réfléchir sérieusement à ce que je peux dire ou faire en sa compagnie, ce qui j’en suis finira tôt au tard par nous conduire dans des situations que je n’aurais jamais pu imaginer une seule seconde.

Ne réfléchissant donc pas vraiment à mes propos, bien que conscient que ceux-ci soit légèrement tendancieux, je ne peux m’empêcher de me mordre la lèvre inférieure en sentant mon petit ami poser ses mains sur mes hanches tout en se léchant habillement les lèvres. Bien sûr, en écoutant ses propos, je ne peux pas m’empêcher de songer exactement à la même idée qui m’a traversé l’esprit à mon arrivée dans son appartement. Pour le coup, je ne suis finalement pas bien surpris que ce genre d’idée me soit finalement venu à l’esprit. Étant presque constamment avec Jae Won durant ses derniers jours, j’ai dû malgré moi déteindre sur ses idées et envie perverse et le pire dans tout ça, c’est que cela ne me dérange pas le moins du monde.

-« Tu vas …. Finir par me faire regretter de …. T’avoir mis au régime, prononçais-je dans un sourire tandis qu’un frisson vint remonter le long de mon dos en sentant ses lèvres s’attaquer à mon point sensible. Par chance ayant vu ce grand loup arrivé à des kilomètres à la ronde, je sus retenir mon gémissement qui vint se perdre entre mes lèvres fermées. Je ne pensais pas que me voir en cuisine aurait pu te mettre dans ce genre d’état. »

Et pour cause, je ne vois pas vraiment ce qu’il y a de tentateur à me voir cuisiner. Je ne comprends déjà pas de base ce que Jae Won peut aimer chez moi, mais alors en avoir envie simplement en me voyant cuisiner … je dois dire que pour l’instant c’est encore une chose qui me dépasse complétement. Bien sûr, en l’observant cuisiner, je peux facilement le trouver irrésistible et imaginer sans aucun souci tout un tas de scène romantique ou pas que l’on pourrait faire dans cette cuisine. Sentir les lèvres de mon ainé sur les miennes, ne m’aide d’ailleurs pas à penser le contraire … mais si non, je vous assure que de base, je ne trouve en rien sexy un homme qui cuisine.

Chassant donc tant bien que mal mes pensées impures, je me laisse finalement conduire à nouveau dans le salon. Laissant mon hyung lancer le drama de son choix, je prends alors sagement place à ses côté dans le canapé pour entamer notre repas, certes pas hyper diététique, mais personnellement, c’est le genre de chose qui suffit à me combler. En témoigne d’ailleurs la vitesse à laquelle mon repas termine dans mon estomac.

Une fois rassasier de nourriture, je viens enfin m’installer confortablement contre mon ainé qui ne perd pas une seconde avant de m’attirer à lui. Geste qui m’arrache d’ailleurs un tendre sourire tandis que je l’entends me confesser qu’il apprécie autant nos ébats charnels, que ce genre d’instant plus tranquille passé l’un avec l’autre. Évidemment, il en va de même pour moi, mais je n’ai pas l’occasion de le lui dire verbalement que je sens déjà ses lèvres se poser à nouveau contre les miennes. Répondant à son baisser, je décide alors dans ce geste de lui montrer qu’il en va de même pour moi, en passant délicatement ma main dans sa chevelure pour rendre notre échange encore plus doux suite à ses caresses sur mon ventre.

-« Tu sais bien que je ne dis jamais non à un dessert. Je ne dis d’ailleurs jamais non à de la nourriture tout court songeais-je tout en posant rapidement mes lèvres contre les siennes. Qu’est-ce qui te fait envie à toi ? Le questionnais-je tout en me levant du canapé après avoir entendu sa réponse. Reste assis, je vais aller nous chercher tout ça. »

Me dirigeant donc vers la cuisine, je me dirige instinctivement vers le congélateur avant de m’arrêter dans mon geste. Bien que je raffole des glaces, je ne suis soudain pas très certain qu’il soit très approprié de prendre ce genre de dessert dans une telle circonstance. Bien évidemment, il ne fait pas assez chaud chez Jae Won pour que la glace se mette à couler partout sur moi, mais avec les pensées tendancieuses de mon petit ami, je préfère éviter que le moindre geste fait sur cette glace puisse lui donner envie. Refermant donc le congélateur, je me dirige résigné vers la corbeille de fruit dans laquelle je prends une pomme comme demandé par mon ainé ainsi qu’une nectarine jaune pour moi.

Les fruits en main, je regagne alors le salon et reprends place sur Jae Won après lui avoir donné sa pomme. Sauf qu'évidemment, si j’ai songé à la glace coulante, c’est en toute innocence, sans même y avoir pensé une seule seconde, que je me suis emparé d’un des fruits qui rend énormément de jus. Forcément donc en croquant dedans, le jus du fruit c’est soudain mis à couler le long de mon bras. Mon esprit étant cependant absorbé par les images défilant devant la télé, je ne me rends pas du tout compte qu’instinctivement, je viens me lécher le poignet pour éviter que cela ne dégouline d’avantage sur mon bras.

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Jeu 31 Mai - 3:39
Tokunaga Nao & Park Jae Won

Romantic Evening
Fatigué de sa journée et heureux de pouvoir passer une soirée improvisée avec Nao, Jae Won s’était fait bien vite à l’idée d’être au régime forcé et ne bronchait pas forcément. Cependant, bien qu’il s’était fait à cette idée, il se demandait comment il allait faire si son cadet continuait de le provoquer ainsi. Oh que oui, il l’imaginait parfaitement dans un petit tablier à l’attendre torse nu tout en cuisinant. Cette vision était presque fantasmatique et il en fit part à son petit-ami avant de lui mordiller tendrement ce point qu’il savait sensible tout en souriant, fier de son effet. « Mais non voyons, je ne vois pas pourquoi tu regretterais. » Il lui fit un sourire joueur avant de s’occuper du souper tout en répondant à son adorable brun. « Parce que tu ne te vois pas comme je te vois, tout simplement petit chat. » Il s’occupa de finir les préparations avant de partir en direction du salon accompagné de son cadet avec lequel il s’installa dans le canapé. Ils mangèrent devant le drama sélectionné par le gérant et une fois les bols vide, l’aîné attira son compagnon dans une tendre étreinte alors qu’ils regardaient les aventures de Kang Chul et de Oh Yeon Ju. Ne pouvant garder ce qu’il ressentait pour lui, il avoua à Nao qu’il aimait ce genre de soirée tranquille en sa compagnie avant de savourer un délicieux baiser. Il ne put s’empêcher de sourire en sentant la main de son cadet caresser sa nuque puis lui proposa un dessert. « Je voudrais bien une pomme, s’il te plait. C’est le seul fruit défendu auquel je peux succomber ce soir apparemment. » Il fit un sourire taquin puis il laissa Nao aller le chercher et en profita pour regarder son magnifique fessier s’éloigner de lui. Eh oui, Jae Won restait malgré tout un homme, un homme amoureux qui plus est, et il désirait son brun qui semblait avoir porté son choix sur une glace puisqu’il avait entendu le congélateur s’ouvrir. Il lâcha presque un soupir de soulagement en le voyant revenir avec une nectarine jaune avant de réaliser que c’était un fruit très juteux. Croquant dans sa pomme, il eut un regard vers son cadet lorsqu’il capta du mouvement mais il regretta tout de suite son geste. En effet, il avait senti une douce chaleur envahir son corps puis avait attendu que ses lèvres soient libérées pour passer sa langue dessus afin de récupérer le sucre. Il finit par l’embrasser tendrement mais c’est en se séparant de ses lèvres qu’il s’était rendu compte de son erreur puisqu’il avait maintenant un certain problème en bas. Il essaya de l’oublier mais il avait l’impression d’entendre des bruits de sucions de la part de son copain pour éviter de laisser trop de jus s’échapper. Ça le rendait dingue. Tellement qu’une fois sa pomme finie, le trognon mit dans le bol et Jae Won sans occupation, il ferma les yeux en essayant de penser à quelque chose de ragoutant mais c’était compliqué. La chaleur de son cadet, cette vision si simple mais pourtant si érotique, il n’en fallut pas moins à l’aîné qui passe sa langue sur la mâchoire de Nao jusqu’à la commissure des ses lèvres pour récupérer du jus qui avait coulé.
La respiration saccadée, il le regarda finir avant de lâcher une plainte de douleur qu’il ne pouvait plus retenir. « Je crois que j’ai un gros problème là Nao… » Il ferma les yeux avant de les rouvrir et à ce moment-là, le désir était bien visible dans son regard. « Aide-moi… S’il te plait. » Souffla-t-il finalement en se rendant compte qu’il ne pouvait rien faire sans son aide.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Jeu 31 Mai - 20:50
Romantic evening
Ft. Park Jae Won
Je sais parfaitement que si je venais à raconter cette histoire à n’importe qui, personne ne me croirait jamais sur le fait que j’ai véritablement choisi ce fruit sans arrière-pensée derrière la tête. Pourtant, c’est bel et bien le cas, adorant ce fruit sucré j’ai naturellement porté mon choix sur celui-ci sans pensée au fait que ce désert puisse avoir exactement le même résultat sur mon ainée qu’une glace. Et puis sérieusement, quand quelque chose se met à couler sur votre bras, ne venez pas me dire que vous n’allez pas venir lécher le liquide quoi qu’il arrive, seul ou non. Il est naturel de faire ce genre d’action pour éviter de s’en mettre partout. Après je vous l’accorde, il est vrai que j’aurais pu me lever pour aller cherche une serviette ou même un mouchoir, mais comme je vous l’ais dis mon cerveau étant absorbé par les images diffusé à la télévision, sur le moment je n’y ai pas songé un seul instant.

Léchant donc en toute innocence mon poignet, les yeux rivés sur la télévision, j’ai soudain un légé hoquette de surprise en sentant subitement la langue de mon congénère récupérer le sucre naturel du fruit posé sur mes lèvres, me tirant par la même occasion de mes rêveries provoqué par le drama. Mes pensées n’eurent cependant pas bien le temps d’analyser la situation et encore moins la véritable raison de ce geste puisqu’un tendre baiser accapara bien vite tout mon être, me faisant soupire de plaisir par la même occasion. Bien résolu cependant à tenir mon engagement de début de soirée, ce petit geste de tendresse n’arrive cependant pas à me faire dévier de mon occupation première à savoir la dégustation de mon fruit devant W – Two world. Reprenant donc mon activité en toute innocence, j’évite de voir à nouveau le jus de couler sur mon bras, en aspirant tant bien que mal le liquide tout en croquant dans le fruit. Geste encore une fois qui apparemment est plein de double sens et de sous-entendu, mais qui sur le coup, ne me fait pas le moins du monde percuter que sans le vouloir, je suis occupée à chauffer Jae Won comme pas permis.

Ne me doutant donc pas une seule seconde de la température corporelle qui est occupé à grimper dans la pièce et surtout dans le corps de mon petit ami, je continue à déguster mon fruit sans m’apercevoir du mal-être de mon ainé. Celui-ci se trouvant dans mon dos, je n’ai pas l’occasion de le voir fermer les yeux et donc, de comprendre un peu mieux la situation qui est occupée à se dérouler contre moi. Ce n’est finalement qu’en sentant une nouvelle fois ça langue le long de ma mâchoire, que je viens grogner à la fois de plaisir et de mécontentement, me doutant cette fois-ci que ce geste n’est pas aussi pur qu’aurais pu le laisser songer le premier. Focalisant donc toute mon attention sur le gérant en terminant ma nectarine, je perçois finalement sa respiration saccadée suivie d’un gémissement plaintif qui me fait me retourner rapidement vers lui. Pensant dans un premier temps que j’ai pu lui faire mal en me repositionnant sur lui après avoir déposé mon noyau dans le bol, ce sont finalement les paroles prononcées à mon encontre, qui me font enfin prendre conscient de la réalité de la situation.

Sur le coup, en glissant machinalement mon regard vers le bas de son ventre, je n’ai pas pu m’empêcher d’ouvrir de grands yeux en voyant finalement à quel point le corps de Jae a été respectif à la simple dégustation de ce fruit. Ne m’étant aperçu de rien, je peux soudain lire dans le regard de mon compagnon toute l’envie qui brûle en lui et comprend bien vite à quel point la soirée inoffensive que j’avais prévue de base, venait de s’envoler en l’espace d’une seule seconde.

-« Hyung …. Émis-je dans un gémissement plaintif en entendant ça requête, avant de venir me mordre la lèvre inférieure. Je …. Je n’ai jamais fait ça. »

Les joues empourprées par ma soudaine timidité, je sais pourtant que je n’ai pas le droit de laisser souffrir le gérant de café de la sorte. Étant dans cet état par ma faute, il serait très mal venu de ma part de lui demander d’aller se soulager tout seul sous la douche, malgré le fait que je ne sois pas un adepte de ce genre de chose. Non pas vraiment que cela me déplaise, disons simplement que ma non-expérience, me fait complètement angoisser.

-« Je t’en prie … ne me regard pas … »


_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Ven 1 Juin - 1:45
Tokunaga Nao & Park Jae Won

Romantic Evening
Si cela n’avait pas été Nao, c’était presque certains que Jae Won n’aurait rien trouvé de sexy en voyant une personne se lécher le bras pour récupérer du jus d’un fruit ou encore faire des bruits de sucions. Bien au contraire, il aurait demandé à la personne d’être moins bruyante parce qu’elle le déranger dans le visionnage de son drama. Comme quoi, l’amour pouvait vous faire changer votre vision des choses d’un simple claquement de doigt. Il essayait de se retenir et d’être sage mais c’était beaucoup plus facile à dire qu’à faire, son corps n’avait pas sa retenue. Sa température corporelle montait beaucoup trop rapidement, de même que son excitation ainsi que les picotements qu’il ressentait dans le bas de son ventre. Même s’il avait fermé les yeux pour penser à autre, le désir avait été plus fort et alors qu’il rouvrait les paupières, un gémissement plaintif quitta ses lèvres tandis que sa respiration se faisait saccadée. Il avait besoin d’une bonne douche froide mais vu son état, il doutait que ça fonctionne. C’est finalement désespéré, avec une lueur de désir qu’il regarda son cadet avant de lui demander de l’aide pour régler ce problème qu’il avait inconsciemment créé. Les mots se turent dans sa gorge et il n’arriva qu’à souffler un « s’il te plait » pour lui faire comprendre que la situation commençait à être désespérée pour lui. Il n’avait pas l’esprit à lui dire qu’il n’avait jamais fait ça dans le passé et que c’était une première pour lui aussi.

LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Sam 2 Juin - 20:53
Romantic evening
Ft. Park Jae Won


Le laissant donc récupérer à son aise, je viens finalement m’asseoir sur ses genoux comme me l’intime gentiment mon partenaire. Enlaçant alors mes bras au tour de sa nuque, j’essaye de ne rien laisser transparaître sur l’état actuel de mon corps. Chose finalement perdue d’avance puisque Jae Won vint à son tour me proposer son aide en passant tendrement sa main sur ma propre bosse, m’arrachant un frisson de désir accompagné d’un soupir qui en dit long.

-« Ne t’excuse pas, c’était ma faute. Lui répondis-je tout en essayant de garder la maîtrise de mon corps en m’emparant de son poignet pour l’arrêter dans ses caresses. Ne t’embête pas, je vais aller prendre une douche et m’occuper de tout cela. Je sais que si je te laisse faire … je vais encore avoir envie de plus …»

L’embrassant rapidement, je me lève alors de ses genoux tout en venant appuyer faiblement sur ses épaules pour le forcer à s’allonger sur son canapé. Une fois chose fait, je me dirige hâtivement dans la salle de bain et ne laisse pas le temps à l’eau de se réchauffer avant de me mettre dessous. L’eau glaciale m’arrachant un gémissement, je tente malgré tout de soulager mon corps dans le plus grand des silences pour éviter de réveiller une autre envie chez mon petit ami resté dans le salon non loin.

C’est finalement après une bonne vingtaine de minutes, que je coupe finalement l’eau de la douche avant d’en sortir. Enroulant ma taille dans une serviette, je quitte la pièce et longe habillement le mur du hall, pour venir passer ma tête en direction du salon, juste histoire que Jae Won puisse voir mon visage sans le reste de mon corps.

-« Je t’emprunte des vêtements pour la nuit Jae »

L’information une fois passée, je fais alors demi-tour en direction de sa chambre. Ne m’y attardant pas trop, je prends uniquement de quoi me couvrir à savoir d’un jogging et d’un t-shirt légèrement trop grand et m’empare également d’une couverture avant de regagner le salon une fois habillé. Me réinstallant sur mon partenaire après avoir posé chastement mes lèvres sur les siennes, je nous couvre de la fameuse couverture, cette fois-ci bien décidé à finir la soirée calmement.

-« Maintenant sage, contente toi d’observer la télé. Posant ma tête sur son épaule, je me laisse alors glisser légèrement entre ses jambes pour prendre une position plus confortable. Et dire que j’avais évité la glace justement pour que ça ne dérape pas … j’aurais mieux fait d’en prendre une finalement, ça m’aurait évité de prendre goût à ce que je viens de voir. »

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Dim 3 Juin - 16:04
Tokunaga Nao & Park Jae Won

Romantic Evening
Après ce petit moment d’écart, Jae Won mit quelques minutes avant de se reconnecter avec la réalité et réalisa la situation. Rhabillé, il amena Nao sur ses jambes pour le sentir contre lui mais aussi parce qu’il avait vu son état et voulait s’excuser à propos de ce qu’il lui avait demandé. En effet, ayant envie de faire plaisir à son copain, il avait espéré que son corps sache se raisonner comme son esprit mais une simple nectarine et tout bascule comme on dit. Il déposa un bisou sur la joue de son brun qui préféra se débrouiller seul pour régler son problème, ce qu’il comprenait parfaitement. « Compris mon chat, si finalement tu as besoin, n’hésite pas d’accord ? » Il lui sourit tendrement avant de répondre au rapide baiser de son petit-ami qui le força à s’allonger. Il le regarda partir mais et une fois hors de son champ de vision, il passa ses mains sur son visage avant de soupirer lentement. Tant que son cadet était avec lui, il arrivait à oublier ce qui le tracassait mais, seul, c’était une autre affaire. Des lignes de code se formait dans son esprit qu’il essaya de chasser tant bien que mal pour éviter d’avoir des maux de tête plus tard. Il ne vit pas le temps passer et il sursauta légèrement en entendant la voix de son compagnon, il retira ses mains de son visage pour le regarder. « Fais à ton aise. » Dit-il avec un sourire, la vue de Nao lui changeant les idées. Il soupira une fois qu’il fut hors de sa vue et claque sa langue contre son palet. Il n’y avait rien à faire. Si son cadet n’était pas là, il ne pourrait pas se changer les idées tant cet hacking lui demandait de la réflexion. Ce fut presque un soulagement pour lui quand il vit son homme revenir dans le salon et un sourire étira ses lèvres en le voyant avec la couverture. Il ferma les yeux le temps du baiser avant de placer une de ces mains sur la hanche de Nao et l’autre trouva sa place dans les doux cheveux de son cadet après avoir remis le drama en route. Il avait aussi écarté les jambes pour permettre à son copain de s’installer plus confortablement. « Tant que tu ne prends plus de nectarine, ça devrait aller. » Dit-il avec un sourire en coin en essayant de reprendre le fil de la série mais ce que dit son petit-ami détourna son attention et il le regarda sans forcément affiché une expression précise avant de finalement se mordre la lèvre inférieure. Il avait senti de petits picotement dans le bas de son ventre et soupira presque de frustration. « Punaise Nao, comment tu veux que je reste calme quand tu me dis des choses comme ça ? J’ai peut-être jamais été dans une position de soumission mais par toi… Je préfère pas en parler parce que sinon j’arriverai jamais à rester calme. » Il déposa ensuite un bisou dans la chevelure de son petit-ami avant de le regarder pendant un moment. Sa bouille concentrée sur la télévision était à croquer tellement elle était adorable, la chaleur de son corps contre le sien était agréable. Il écoutait d’une oreille distraite les dialogues des personnages tandis qu’il sentait son cœur battre dans sa poitrine pour diffuser une douce chaleur dans son corps. Il mourrait d’envie de lui dire « je t’aime » mais il se retint. Il avait besoin d’avoir son regard planter dans le sien pour pouvoir lui dire cela la première fois.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Mar 5 Juin - 18:19
Romantic evening
Ft. Park Jae Won
Installé confortablement contre mon copain, on pourrait presque m’entendre ronronner tant ma position est agréable et que la main de Jae Won dans mes cheveux me rend heureux. Pas habitué à prendre du temps pour moi et encore moins à recevoir ce genre de tendresse sans arrière-pensée, si l’on oublie bien entendu Hiro, je songe momentanément que je pourrais presque prendre goût à ce genre de petits moments de répit. Bien entendu, je sais que ceux-ci seront en vérité extrêmement rares car je n’ai que très peu de temps pour moi et que je ne peux pas me permettre de quitter ainsi mon travail indéfiniment, puisqu’il s’agit de ma couverture principale pour mon véritable travail pour New Life Corp. En plus de cela, bien que je n’en ai pas fait mention, le fait que mon ainée ne se soit pas trouvée dans son appartement à mon arrivée, m’indique clairement qu’il a lui aussi, d’autre activité durant la nuit. Activité d’ailleurs qui semble plutôt intente au vue de son taux de fatigue, mais dont je ne ferais pas mention pour éviter un sujet potentiellement sensible et pour surtout éviter que ma jalousie ne se réveille brusquement. De toute manière, le gérant sait certainement qu’il peut me parler s’il en a envie. Je préfère donc lui laisser le libre choix de s’exprimer ou non et fait le choix délibérer de laisser un silence s’installer entre nous, tandis que mon attention coulisse bien vite sur le drama remit en route.

-« Ne t’en fais pas, cela ne devrait pas arriver » Lui répondis-je finalement distraitement avant de lui faire part innocemment de ce qui me travers l’esprit sans me douter une seule seconde que je puisse à nouveau réveiller une certaine envie chez mon compagnon positionné derrière moi. Pour le coup, je remercie d’ailleurs le ciel, que son visage me soit inaccessible, ainsi je ne peux pas voir qu’il est occupé à se mordre la lèvre et je ne devrais donc pas retourner sous la douche pour me clamer à nouveau. Bien que je l’avoue, en entendant son soupir de frustration ainsi que ses paroles, je dois faire un effort incommensurable pour éviter que toutes mes pensées ne dévient vers des choses peu catholique. Si un jour, on m’avait dit qu’être dominant m’aurait autant donné envie, je ne l’aurais certainement jamais cru.

-« Et bien dans ce cas, n’en parle pas et concentre toi sur la tv. »Lui répondis-je faussement innocemment, tout en songeant qu’un jour où l’autre, j’allais certainement devoir lui faire la surprise d’inverser les rôles pour lui faire plaisir. Ne sachant cependant pas m’y prendre de ce côté-là, il ne sert à rien de trop y songer pour le moment. Je préfère donc focaliser à nouveau mon cerveau sur les images qui défile devant moi, en attendant le jour où j’oserais poser des questions à mon jumeau qui, selon moi, doit bien plus s’y connaitre que moi dans ce genre de sujet.

M’occupant donc l’esprit avec les épisodes de W - Two Worlds, c’est finalement après facilement deux heures de commatage dans le canapé que je décide de bouger de là, sentant mon ainée peu à peu succomber une nouvelle fois à la fatigue. Me redressant donc, je retire délicatement la couverture de nos jambes avant de me tourner vers mon compagnon.

-« Hyung, tu seras mieux dans ton lit que dans le canapé pour dormir. » Coupant la tv, je m’empare alors délicatement de sa main et l’entraine délicatement à ma suite, tout en éteignant les lumières à notre passage, jusqu’à sa chambre que je connais à présent par cœur. Le faisant ensuite s’installer sur le bord de son lit, je l’aide à retirer son haut avant de lui laisser le choix de retirer le reste comme il en a parfois l’habitude, tandis que je prends confortablement ma place attendant qu’il me rejoigne pour poser ma tête sur ton torse.

-« Merci pour cette soirée Jae et …. Encore désolé pour le petit incident. » Lui souriant tendrement, je viens poser amoureusement mes lèvres contre les siennes, avant de reprendre place tout contre lui jusqu’à ce que Morphée vienne nous rendre visite.

À mon réveil, ayant très mal dormis, je ne suis pas bien surpris de trouver mon petit ami encore endormit à mes côtés. Évidemment, à la vue de ce magnifique spectacle, je ne sais pas m’empêcher de passer une bonne demi-heure à le dévorer du regard avant de finalement me motiver, passant au-dessus de mes yeux gonflé de fatigue, à rejoindre sa cuisine pour lui préparer un petit-déjeuner dont j’ai le secret.


_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Mer 6 Juin - 13:07
Tokunaga Nao & Park Jae Won

Romantic Evening
Même si Jae Won avait décidé de ne plus penser à ce sujet interdit pour la soirée, surtout après l’incident de la nectarine, il ne pouvait s’empêcher de se demander ce qu’il se serait passé s’il n’était pas rentré fatigué. Bien qu’il adore son travail en tant que Army et qu’il fasse tout pour défendre leur cause, c’était une activité plutôt prenante qui lui demandait parfois de faire des choix. Celui de passer du temps avec Nao ou de passer du temps au QG du groupe de résistant, sachant en plus qu’il ne pouvait pas faire part de ses activités à son cadet. Il avait confiance en lui, là n’était pas le problème mais il ne voulait pas le mettre en danger, il ne voulait pas qu’il se retrouve impliquer dans ce mouvement. A tout le temps se cacher, à devoir tout faire pour ne pas se faire prendre par qui que ce soit. Certes, avec le temps et selon les personnes, c’était devenu naturel d’être aussi discret qu’un chat mais les plus faibles craquaient facilement. Retenant un soupir, il préféra se perdre dans sa contemplation du visage de son copain, lui caressant tendrement les cheveux. C’était peut-être idiot mais il ne voulait pas que son copain soit obligé d’adopter un mode de vie qui ne lui convenait pas par sa faute. Certes, il se doutait que celui actuel ne lui plaisait pas non plus mais il n’y était pour rien malgré tout.
Finalement, ne préférant pas se torturer plus et après avoir déposé un baiser dans les cheveux de son amant, l’aîné finit par reposer son regard sur l’écran. Il appréciait la chaleur du corps qui se trouvait actuellement contre le sien et la fatigue le gagnant, il finit par somnoler devant le drama qui se déroulait à la télévision. Il fut sorti de cet état semi-comateux par son petit-ami qui lui conseilla d’aller au lit. Il avait trop accumulé ces derniers temps et il le payait maintenant. « Hmmm. » Fit-il pour toute réponse, n’ayant pas encore récupéré tous ses esprits pour formuler une réponse correcte. Il suivit donc Nao jusqu’à sa chambre et le laissa le déshabiller avant de se glisser sous la couette après avoir retiré son pantalon tout seul ainsi que le collier d’où pendait la bague qu’il portait souvent en signe d’amitié avec Si Yun. Il accueillit son amour dans ses bras et soupira d’aise face à cette proximité. « Merci à toi chaton d’être venu ce soir, c’était une soirée vraiment très agréable. »

Un chaste baiser plus tard, Jae Won ne demanda pas son dû pour s’endormir, se sentant bien avec son chaton dans ses bras. Il dormit profondément, c’était bien l’une des premières fois qu’il dormait ainsi, gardant toujours une oreille attentive pour réagir si besoin. Néanmoins, en présence de Nao, il ne ressentait aucun danger et s’était pleinement allé pour dormir vraiment. Cependant, au réveil, il fut déstabilisé de se retrouver seul et tendit l’oreille pour entendre du bruit dans la cuisine. Il se leva donc pour retrouver son brun derrière les fourneaux et sourit en le voyant appliquer à la tâche. Sans un bruit, il s’avança vers lui et passa lentement ses bras autour de sa taille, collant son torse contre son dos. « Bonjour petit chaton. » Dit-il d’une voix encore endormie avant de déposer un baiser dans le creux de sa nuque. Il le retourna ensuite pour déposer ses lèvres sur les siennes pour un chaste baiser. « Bien dormi ? » Demanda-t-il en le lâchant pour lui permettre de continuer sa préparation.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Mer 6 Juin - 16:51
Romantic evening
Ft. Park Jae Won
Habitué à cuisiner pour mon jumeau lorsque je dors chez lui, j’effectue cette tâche matinale plutôt machinalement bien que je n’ai jamais eu l’occasion de la faire chez Jae Won. En effet celui-ci étant toujours réveillé avant moi et étant plus que doué en matière de cuisine, je n’ai jamais vraiment eu le luxe de lui préparer de repas, aussi simple peuvent-ils être parfois. Pourtant, ce n’est pas l’envie qui m’en manque, bien conscient que c’est le genre de petite attention que l’on fait lorsqu’une personne aussi importante que mon ainée partage sa vie. Bien évidemment, je sais aussi que ma simple présence suffit généralement au bonheur du gérant de café, mais cela ne fait pas de mal de lui montrer par quelque petite attention, comme celle d’hier soir, que je tiens véritablement à lui. M’étant donc réveille avant lui ce matin, par manque d’une vraie nuit de sommeil, j’ai assez rapidement sauté sur l’occasion d’échanger encore un peu plus longtemps nos rôles.

Bien que fatiguée, je m’attelle consciencieusement à la préparation de mes fameux pancakes, jusqu’à finalement sentir des bras se glisser le long de mon corps pour venir encercler ma taille. Souriant machinalement en sentant le corps de mon ainée contre le mien, parce que oui, je n’ai pas besoin de le voir pour savoir qu’il s’agit de lui, je m’arrête dans ma préparation en entendant le timbre de sa douce voix encore endormie, qui ne manque pas de m’arracher un frisson.

-« Bonjour toi. Lui répondis-je dans un murmure, sentant ses lèvres venir se poser contre ma nuque, avant de le laisser me retourner pour mieux répondre à son baiser. Pas aussi bien que toi, je dirais »

Caressant sa joue de mon pouce dans un sourire, je sais qu’il est inutile de lui mentir à ce sujet. Après tout Jae Won me connaît suffisamment bien que pour savoir qu’il n’est pas habituel que je me réveille avant lui. Et quand bien même ce n’était pas le cas, mes yeux gonflés me trahiraient certainement rapidement.

-« Ce n’est pas habituel de te voir si fatiguée. Tu devrais faire plus attention à toi Hyung. Dis-je tout en remplissant une tasse de café que je viens lui tendre. Le petit-déjeuner va être prêt. Tu peux aller t’asseoir si tu veux, la table est déjà mise, j’apporte ce qu’il manque »

Laissant alors mon bien-aimé, se diriger vers la table, je termine rapidement la cuisson des dernières pancakes, que je place sur une assiette avant de gagner à mon tour la table du petit-déjeuner.

-« Ca ne vaudra certainement pas ce que tu fais dans ton café, mais j’espère que ça sera tout de même à ton goût. Me penchant vers lui pour embrasser ses lèvres avant de m’asseoir, je me sers ensuite une première tasse de café, qui je le sais très bien sera très loin d’être la dernière. Ha Hyung, ce matin ne t’occupe pas de moi, je ne vais pas pouvoir rester très longtemps, faut que j’aille bosser sur deux, trois choses avant mes cours. »


_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Jeu 7 Juin - 1:47
Tokunaga Nao & Park Jae Won

Romantic Evening
En se réveillant ce matin, Jae Won fut surpris de se retrouver seul dans le lit, ayant l’habitude d’avoir Nao à ses côtés quand il dormait avec lui. De ce fait, en l’entendant dans la cuisine, il se leva sans prendre la peine de regarder l’heure ou enfiler un quelconque vêtement en plus. Son appartement était assez chauffé pour lui permettre de s’y balader en étant à moitié nu. Il s’en fichait un peu que sa tenue puisse exciter son copain, il avait envie de le serrer dans ses bras de bon matin. Il bougea donc ses muscles endormis jusqu’à lui avant de l’enlacer tendrement par derrière et lui embrasser la nuque. Il l’embrassa ensuite chastement puis regarda son visage qui semblait être tiré par la fatigue. « Aish, j’ai bougé pendant la nuit ou quelque chose comme ça ? En tout cas, j’espère que tu dormiras mieux cette nuit. » Dit-il avant de bailler tout en attrapant ses lunettes qui étaient posées sur le plan de travail pour les mettre. Il s’étira ensuite pour détendre ses muscles mais aussi dans l’espoir de se réveiller un peu et prit la tasse que lui tendait son copain avant de lui offrit un sourire fatigué à cause de son récent réveil. « Je prendrais des vitamines tout à l’heure, ce n’est rien. J’ai eu beaucoup de travail ces derniers temps et je n’ai pas pu avoir mon quota d’heures certainment. » Il déposa un baiser sur la joue de son compagnon puis partit à la table qu’il avait mise précédemment et soupira d’aise en sentant la bonne odeur. Depuis qu’il avait pris son indépendance, il était rare qu’on lui fasse quelque chose à manger bien et avec les évènements récents – sa déprime, la soirée des talents, les hacking compliqué – il ne prenait pas la peine de se faire de vrais repas. Il sourit donc à l’attention de son cadet, n’ayant jamais eu l’occasion de goûter à ses sucreries. « Je suis persuadé que ce sera succulent. » Il sourit avant de fermer les yeux lorsque ses lèvres rentrèrent en contact avec celle de son amant et prit trois pancakes pour les empiler. Il mit du sirop d’érable avant de reposer la bouteille et essuya ses doigts collants sur une serviette, ne voulant pas prendre de risque en les léchant.
« D’accord, si tu as besoin de quoique ce soit en affaires, n’hésite pas et sers-toi… D’ailleurs, si tu veux ramener certains de tes vêtements ici, tu peux largement. Il y a assez de place. » Dit-il avec un sourire chaleureux avant de prendre une première bouchée du plat préparé par Nao. Il ferma les yeux, appréciant le goût et ne put retenir un petit gémissement de plaisir avant de soupirer de bien-être. Il rouvrit les yeux avant de couper un nouveau morceau. « Si un jour tu veux devenir pâtissier, je t’en prie viens travailler au café. Ces pancakes sont juste orgasmique. » Et s’il y avait une chose avec laquelle il ne plaisantait pas c’était avec les pâtisseries. Son palet était devenu sensible au sucre avec le temps et il se régalait rarement.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Points : 913
Messages : 706
Date d'inscription : 02/03/2018
Jeu 7 Juin - 11:15
Romantic evening
Ft. Park Jae Won
Bien que je n’ai rien laisse transparaître depuis l’arrivée de Jae Won je dois bien avouer que le manque de vêtements présent sur son corps, ajouté à ça, sa paire de lunettes matinales ne m’a pas laissé indifférent. Pour le coup, je remercie d’ailleurs mon esprit d’être encore engourdi par la fatigue, sans quoi, il est évident que j’aurais dû aller prendre une douche glacée de grand matin. Quelle idée aussi de se balader avec un corps comme le sien dans ce genre de tenue, surtout après les évènements de la veille. Bon certes, la vue est plus qu’agréable, mais une chance pour lui que j’arrive à me maîtriser un tant soit peu.

En revanche, si le manque de sommeil est une bonne chose aux niveaux de mes hormones, il en est tout autre quand il est question de la parole. En effet, sans y réfléchir, je venais de donner par deux fois des informations à mon ainée qui aurait facilement pu le questionner quant à mes activités matinales. La première fois étant quand je l’ai informé qu’il n’était pour rien à ma mauvaise nuit et que j’avais simplement beaucoup de soucis au travail. Devant me rendre au QG avant les cours justement pour cela, je n’ai pas non plus réfléchi une seule seconde en l’informant que je devais aller travailler sur certaines choses. Fort heureusement pour moi, l’esprit également engourdi de mon partenaire, réussi à faire passer l’information. Faisant donc comme si de rien était, souriant en le voyant s’essuyer les doigts, je reprends habillement le file de la conversation en réagissant à ses propos.

-« Méfie-toi Jae Won, la prochaine étape, c’est l’installation définitive à ce rythme-là. Dis-je souriant à mes propos, pourtant bien conscients que ce genre de chose ne pourra jamais se faire. Non mais plus sérieusement, ne t’inquiète pas, je ferais un rapide saut chez moi pour me changer. »

Quand j’y songe, il est pourtant assez logique que je finisse par apporter une certaine partie de mes affaires chez lui, après tout, j’ai déjà bien la moitié de mes vêtements qui se trouve chez Hiro. Inconsciemment cependant, je pense qu’une partie de moi bloque encore sur l’officialisation de notre couple. Sachant pertinemment que je vis un mode de vie qui me sera bientôt officiellement interdit, j’ai du mal à envisager une véritable vie de couple avec le gérant, contrairement à ma vie avec Hiro où je peux me retrancher derrière le prétexte qu’il s’agit uniquement de mon jumeau et rien de plus. Et puis, je ne veux pas me l’admettre, mais je suis bien loin d’être prêt à m’éloigner encore un peu plus de ma moitié, je pense d’ailleurs que je ne le serais jamais.

-« C’est vrai ça te plaît ? Prononçais-je non sans un certain enthousiasme après être sortie de mes pensées en ayant entendu un gémissement de plaisir émaner des lèvres de mon congénère. Si j’avais su que ma cuisine pouvait te mettre dans un tel état, je m’y serais mis plutôt. Essuyant le sucre au coin de ses lèvres, je viens à mon tour goûter à ma préparation. Je n’aurais pas dit non à travailler avec toi cela dit, mais quelque chose me dit que l’on ferait tout sauf travailler et puis tu sais bien que mon truc à moi c’est la photo … sans compter que je ne peux pas arrêter mes études. Même si ce n’est pas ce que j’aime, je sais que Hiro est content que je sois là-bas avec lui. »

La danse, même si j’ai fini par l’apprécier un tant soit peu, n’a jamais été mon but dans la vie et pourtant, je ne m’imaginerais pas pour autant changer d’étude pour aller en photographier. En plus de m’avoir permis de me rapprocher de mon jumeau, c’est aujourd’hui le seul moment où nous avons véritablement l’occasion de passer du temps ensemble. C’est triste à dire, mais à choisir entre ma moitié et Jae Won … c’est pour l’instant Hiro qui gagne haut la main, bien que pourtant je meure d’envie de passer plus de temps avec mon petit ami.

-« En plus de ça, continuais-je tout en mangeant, je préfère que mes plats orgasmiques, te soient exclusivement réservé. Je m’en voudrais de voir ta clientèle, prendre leur pied comme tu le fais en ce moment devant moi. Continuais-je tout en lui caressant tendrement l’avant-bras. Après, si tu as besoin de moi après la fermeture du café n’hésite pas. Je ne pensais pas que le soir, tu pouvais encore avoir du travail …. Du coup, si je peux t’aider et éviter que tu ne sois autant fatiguée ce n’est pas un problème.»

_________________
Prisoner of your love
Essaye de m’effacer, et fait de moi ta marionnette


☠ Warning heart attack ☠:
 
Revenir en haut Aller en bas
Park Jae Won
Admin - Hackeur Army
avatar
Points : 532
Messages : 440
Date d'inscription : 10/03/2018
Sam 16 Juin - 22:23
Tokunaga Nao & Park Jae Won

Romantic Evening
L’esprit encore trop embrouillé, Jae Won n’avait pas pu analyser tout ce que lui disait Nao, pensant qu’il parlait de son travail pour la fac alors que dans un autre état, il aurait réfléchi pour savoir de quoi il parlait. Ses lunettes sur le nez, son café en main, il regarda son homme s’affairer aux fourneaux, appréciant la vue qui s’offrait à lui. Il avait envie de marquer un peu plus son épiderme mais il se retint, ne se sentant pas la force de le faire maintenant. Certainement plus tard lorsque l’occasion se présenta. Ils finirent par se retrouver tous les deux à table et le gérant ne put empêcher un rire qui passa ses lèvres à la constatation de Nao. Il sourit, amusé, mais parfaitement lucide sur un point : il faudrait du temps avant une installation définitive. Tant que l’aîné n’aborderait pas son poste au sein des ARMY, il ne pouvait pas prendre de risques inutiles. « Ne t’inquiète pas chaton, je pense qu’on a encore du temps avant de s’installer ensemble… Au moins le temps que j’arrive à ne pas envie de te sauter dessus à chaque fois que je te vois. » Dit-il avec un sourire en coin. « Et si je veux m’inquiéter pour toi, c’est mon droit en tant que petit-ami alors… Chut. » Comme un gamin, il gonfla les joues avant de sourire. Il ne pouvait pas cacher que passer un moment comme ça avec son cadet lui faisait du bien, il aimait quand ils étaient tous les deux. Il en oubliait ce hacking qui lui prenait la tête. Seules deux personnes avaient cet effet sur lui, Si Yun et Nao bien que les relations qu’il entretenait avec chacun était bien différente.
Sans attendre, l’aîné gouta les pancakes préparés par son compagnon et les trouva tout simplement divins. Il ne retint pas un gémissement de plaisir avant de dire sincèrement ce qu’il pensait de la nourriture et proposa même à son copain de venir travailler au café s’il souhaitait se mettre à la pâtisserie un jour. Il sourit en entendant sa réponse tout en profitant des caresses sur son avant-bras. « De toute façon, me connaissant, j’aurais été jaloux de la réaction des clients qui seraient similaires à la mienne… Par contre, tu serais surpris de savoir qu’au travail je ne me laisse pas distraire. » Il lui offrit un tendre sourire puis ils continuèrent de manger. Jae Won laissa son cadet se préparer dans la salle de bain et s’habilla dans sa chambre avant d’aller faire les préparatifs habituels au café. Il remonta ensuite et prit dans ses bras son hommes qui était presque prêt à partir. Il déposa un tendre baiser dans le creux de sa nuque puis sur ses lèvres. « Merci de t’être libéré hier soir pour qu’on puisse passer du temps ensemble, c’était vraiment une bonne soirée et j’espère qu’on pourra remettre ça mon ange. » Il caressa tendrement le bas de son dos tout en le regardant de la même manière. « Passe une bonne journée, n’hésite pas à m’envoyer des sms, et à me dire si ça ne va pas. » Ils s’embrassèrent une nouvelle fois puis une fois Nao prêt, celui-ci partit alors que Jae fit rapidement la vaisselle puis partit préparer le café afin de l’ouvrir sans oublier ses vitamines. Cette soirée en compagnie de son homme avait vraiment été reposante.
LUCKYRED

_________________
❝ Love it's so mad ❞ Never For you, I could pretend like I was happy when I was sad
For you, I could pretend like I was strong when I was hurt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Royal Quartz
» Thalictrum Evening Star
» Iris 'Romantic Mood' - Joseph Ghio 1987

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
New Life :: Archives :: Fini-
Sauter vers: